Pokémon AAML
Pokémon AAML
Pokémon AAML
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Pokémon AAML

Salut à toi Invité!
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Soyez les Bienvenue sur Pokémonaaml ! Inscrivez-vous, présentez-vous et rejoignez-nous !
Concours de OS mars2022 terminé ! Merci aux participants ! Pensez à lire et voter !
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres ...
Voir le deal

 

 Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !

Aller en bas 
+43
imakid
Dark38
pokelaure
Méga Rayquaza
TerraRafa
tiffany88
wander
william74
BulbiRed
David H
sousou
Rihagan
Elfi
fan.aaml
mélanie50
lele57245
gabin01
Aqua07
marie18
hélène10
Emma55
*Kasumi*
natsu dragneel
kayg
aquachix
misty28
Chrisy22
blue
Drakoloß
marionso
Kate-lapokefan
lati@s
sacha(mon vrais prenom)
Oohfemmeluxieuse
Moco•D•Portgas
Didi
vaporeon123
Pika
indercel
Laura57
remy1106
Kitty
Bella
47 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 24 ... 45, 46, 47, 48  Suivant
AuteurMessage
Kitty
Administrateur
Administrateur
Kitty


Aucun Avertissement

Féminin Nombre de messages : 4104
Age : 26
Film Pokémon préféré : Le pouvoir est en toi
Pokémon(s) préféré(s) : Lugia
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : Soulsilver
Date d'inscription : 14/05/2010

Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !  - Page 46 Empty
MessageSujet: Re: Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !    Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !  - Page 46 Icon_minitimeMer 02 Fév 2022, 18:13

C’est cool ça si tout le monde se remet à lire !

J’espère que tu passeras sur la mienne aussi 😛😛 La fille qui fait sa pub xD

______________________________________________________
Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !  - Page 46 To_cin10Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !  - Page 46 Gloomy10Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !  - Page 46 Misty_10

Si il y a une chose que j'ai appris de vous les héros, c'est qu'il y a toujours de l'espoir.

Killian "Crochet" Jones
OUAT
Revenir en haut Aller en bas
Méga Rayquaza

Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !  - Page 46 1413562793-ecran3-jvshack-com
Méga Rayquaza


Aucun Avertissement

Masculin Nombre de messages : 419
Age : 21
Film Pokémon préféré : Film 8 : "Lucario et le mystère de Mew " Film 2 "Le pouvoir est en toi"
Pokémon(s) préféré(s) : Rayquaza, Groudon, Amphinobi, Braségali, Simiabraz, Torterra, Sachanobi
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : Rubis Oméga; Ultra Lune
Date d'inscription : 26/10/2016

Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !  - Page 46 Empty
MessageSujet: Re: Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !    Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !  - Page 46 Icon_minitimeMer 02 Fév 2022, 18:34

Si je ne m'abuse, ta dernière en cours est "la bataille commence"  x)
J'ai été sûrement le premier à lire le chapitre mais aussi le premier à oublier de commenter :') 
Je crois que je vais me remettre dedans, lire pour me rappeler et terminer ce que j'avais commencé.. J'ai pas mal de fics commencées et je compte bien toutes les terminer ^^
Revenir en haut Aller en bas
Kitty
Administrateur
Administrateur
Kitty


Aucun Avertissement

Féminin Nombre de messages : 4104
Age : 26
Film Pokémon préféré : Le pouvoir est en toi
Pokémon(s) préféré(s) : Lugia
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : Soulsilver
Date d'inscription : 14/05/2010

Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !  - Page 46 Empty
MessageSujet: Re: Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !    Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !  - Page 46 Icon_minitimeMer 02 Fév 2022, 19:34

C’est bien ça ! x)

Haha c’est possible ! Moi aussi ça m’arrive d’oublier de commenter !
D’ailleurs ça pourrait être sympa de faire des sortes d’ateliers lecture !

______________________________________________________
Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !  - Page 46 To_cin10Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !  - Page 46 Gloomy10Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !  - Page 46 Misty_10

Si il y a une chose que j'ai appris de vous les héros, c'est qu'il y a toujours de l'espoir.

Killian "Crochet" Jones
OUAT
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !  - Page 46 Empty
MessageSujet: Re: Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !    Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !  - Page 46 Icon_minitimeSam 05 Fév 2022, 13:49

Notre petite Bella est un peu coincée du dos en ce moment et impossible pour elle de poster la suite de la fic pour l'instant mais ca va arriver bientot ! 

On lui envoi des leveinards en urgence pour les soins Very Happy

Bon rétablissement <3 et vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Bella
Administrateur
Administrateur
Bella


Aucun Avertissement

Féminin Nombre de messages : 4380
Age : 34
Film Pokémon préféré : Le pouvoir est en toi.
Pokémon(s) préféré(s) : Dracaufeu (bien d'autres mais principalement lui)
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : Soul silver
Date d'inscription : 10/05/2009

Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !  - Page 46 Empty
MessageSujet: Re: Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !    Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !  - Page 46 Icon_minitimeMar 08 Fév 2022, 22:07

Merci Very Happy

Le chapitre suivant est presque bouclé. Navrée je ne pensais pas prendre du retard mais mon mal de dos a été si intense qu'il m'était difficile ne serait-ce que de tenir assise plus de quelques minutes. Ce furent des jours compliqués ^^' 

Je ne vous oublie pas hein Wink j'ai promis la suite et je vais la mettre. Me reste un tout petit bout pour finir mon chapitre, le relire et ce sera bon Smile

Bizouilles <3
Revenir en haut Aller en bas
Méga Rayquaza

Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !  - Page 46 1413562793-ecran3-jvshack-com
Méga Rayquaza


Aucun Avertissement

Masculin Nombre de messages : 419
Age : 21
Film Pokémon préféré : Film 8 : "Lucario et le mystère de Mew " Film 2 "Le pouvoir est en toi"
Pokémon(s) préféré(s) : Rayquaza, Groudon, Amphinobi, Braségali, Simiabraz, Torterra, Sachanobi
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : Rubis Oméga; Ultra Lune
Date d'inscription : 26/10/2016

Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !  - Page 46 Empty
MessageSujet: Re: Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !    Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !  - Page 46 Icon_minitimeMer 09 Fév 2022, 06:31

J'espère qu'en tout ça va mieux pour toi ! 
Si ça ne vas pas core bien, ne te force pas on attendra :p
Revenir en haut Aller en bas
Kitty
Administrateur
Administrateur
Kitty


Aucun Avertissement

Féminin Nombre de messages : 4104
Age : 26
Film Pokémon préféré : Le pouvoir est en toi
Pokémon(s) préféré(s) : Lugia
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : Soulsilver
Date d'inscription : 14/05/2010

Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !  - Page 46 Empty
MessageSujet: Re: Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !    Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !  - Page 46 Icon_minitimeMer 09 Fév 2022, 09:02

Coucou !

Pas de soucis ! Le mal de dos je sais ce que c’est, mon chéri doit se faire opérer du dos au mois de Mars et je sais qu’il a super mal, il peut même pas s’asseoir des fois 😔

En tout cas on saura attendre ! 😁

______________________________________________________
Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !  - Page 46 To_cin10Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !  - Page 46 Gloomy10Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !  - Page 46 Misty_10

Si il y a une chose que j'ai appris de vous les héros, c'est qu'il y a toujours de l'espoir.

Killian "Crochet" Jones
OUAT
Revenir en haut Aller en bas
pokelaure

Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !  - Page 46 1413562724-ecran1-jvshack-com
pokelaure


Aucun Avertissement

Féminin Nombre de messages : 33
Age : 33
Pokémon(s) préféré(s) : bulbizar, dracaufeu, pikachu, pichu, psykokwak,
Date d'inscription : 10/10/2016

Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !  - Page 46 Empty
MessageSujet: Re: Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !    Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !  - Page 46 Icon_minitimeMer 16 Fév 2022, 20:39

Je viens de tous relire et j'attend avec impatience la suite oui la suite !!! Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !  - Page 46 1f604 
merci d'avoir repris l'écriture de cette flic dont j'espère en voir un jour la fin
Revenir en haut Aller en bas
http://pokelaure.eklablog.com/
Bella
Administrateur
Administrateur
Bella


Aucun Avertissement

Féminin Nombre de messages : 4380
Age : 34
Film Pokémon préféré : Le pouvoir est en toi.
Pokémon(s) préféré(s) : Dracaufeu (bien d'autres mais principalement lui)
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : Soul silver
Date d'inscription : 10/05/2009

Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !  - Page 46 Empty
MessageSujet: Re: Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !    Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !  - Page 46 Icon_minitimeMer 23 Fév 2022, 21:18

Bon ! ET bien, après heum...  scratch sept ou peut-être huit ans d'attente ? Voici enfin la suite de l'histoire  Razz Comme quoi, il ne faut jamais désespérer avec moi xD 

J'ai tenté de rester la plus fidèle possible au style qu'il y avait à ce moment là Smile

Allez, elle s'est assez faite désirer cette suite, place à la lecture ! Smile  ET j'espère qu'elle vous plaira ! Merci à vous tous qui avez continué à demander la suite.  cheers



Chapitre 32




Après une bonne semaine de convalescence chez ma sœur, là où j'ai été couvée comme une poule, j'ai pu reprendre mes esprits.
Tout au long de ces jours, je me suis abrutie de séries tv en avalant des glaces -tout ce que ma gorge douloureuse me permettais comme petit plaisir- et sans voir personne d'autre que mes sœurs.


J'avais échangé quelques sms avec Pierre qui avait promis de prendre soin de mes Pokémon, de l'arène et des invités tandis que je promettais de me reposer en contrepartie.


Je m'étais remise de mes émotions, réussissant à me convaincre que j'avais réagis de façon très excessive. Cela dit, ce n'était pas complètement faux, c'est le choc qui m'avait faite craquer. Les concrétiser en couple en les voyant de mes yeux, si intimes... Et quand un flot de sentiments refoulé depuis des années vous arrive d'un seul coup en pleine figure, ça chamboule forcément.
Mais je m'en voulais, maintenant. Qu'allaient-ils tous penser de moi ? Je n'avais déjà pas fameuse réputation... J'allais me coller l'étiquette de la folle, de surcroît.


On frappa à la porte de la chambre.


_ Coucou ma jolie, ça va ?


_ Oui Daisy merci. Bien dormi ?


_ Super. Le petit déjeuner est prêt, alors si tu as faim n'hésites pas.


_ Merci mais je prendrai juste un jus de fruit, ma gorge me fait toujours mal, dis-je en effet avec une voix toujours un peu éteinte.


_ Tu es certaine de vouloir rentrer aujourd'hui ? Tu es bien ici. Tu te reposes enfin depuis des années.


_ Oui Daisy. Je te suis reconnaissante et j'ai été vraiment contente de pouvoir me reposer.. bien que j'aurai préféré en d'autres circonstances... mais ça m'a fait beaucoup de bien. Cela dit il est vraiment temps que je rentre chez moi.


_ TU ne peux pas te passer de la présence du grand amour de ta vie plus longtemps, n'est-ce pas ?


Je rougis furieusement et bégayais


_ Hein ? De qui tu parles ?


_ De ton arène, bien sûr, gloussa-t-elle en refermant la porte sur elle.


Je déglutis péniblement en jaugeant la rapidité de mon pouls : complètement affolé.


Elle rouvrit la porte à la volée pour me dire :


_ Damian te ramènera si tu veux, à moins que Pierre ait prévu de venir te chercher ?


_ Non, je veux bien que Damian me ramène. Pierre s'occupe déjà de l'arène...


_ D'accord, je lui dis. A tout de suite, dit-elle en refermant la porte.


Je me remis de sa taquinerie puis rassemblai mes affaires, et à peine une petite heure plus tard, j'étais en chemin pour retrouver mon petit chez moi qui m'avait tant manqué.


Je priais fort sans savoir trop qui.. -un dieu pokémon ? une sainte Ondine ? que savais-je... - pour que je réussisse à conserver un peu de dignité en retrouvant les autres, et surtout cette nana...


Courage ma vieille ! M'encourageais-je.


Le trajet fut bref en voiture, et en quelques minutes j'étais déjà devant l'arène. Je jetais un coup d'oeil nerveux mais observateur pour vérifier discrètement que tout était en ordre, au moins à l'extérieur pour l'instant -je me connaissais, j'allais faire le tour un peu plus tard.


Damian porta mes sacs jusqu'au pas de la porte, me salua puis repartit auprès de ma sœur.
Quand à moi, nerveuse ô possible, une fois sur le pas de ma propre porte je sautillai sur place comme si j'avais une envie furieuse d'uriner et en me parlant à voix haute :


_ Tu es saine d'esprit, tu n'es pas folle, et tu vas y arriver... ok elle est insupportable l'autre, mais tu peux le faire Ondine ! Après tout tu as déjà réussi à dompter un tentacruel, alors la supporter elle, à côté c'est du flan... J'suis trop cool, je suis détendue... ils peuvent bien se lécher la luette toute la sainte journée moi je suis okay avec ça...


La porte s'ouvrit et je me trouvai nez à nez avec un Sacha qui me regarda parfaitement circonspect, un sourcil en l'air :


_ Ondine... bonjour, dit-il comme s'il parlait à une illuminée.


Merde ! M'avait-il entendue ? J'espère que non... la honte ! Avais-je vraiment besoin de ça ?
Je le regardais et soudain, l'image de lui dans le plus simple appareil d'une semaine plus tôt s'imposa à mon esprit et je me sentir piquer un fard.


_ Heu.. bonjour ? Coupais-je court à mes pensées malsaines.


_ T'es sûr que ça va ? Tu as l'air bizarre. Tu viens d'arriver à l'instant ?


_ Oui. Pierre est là ? Détournais-je le sujet.


_ Bien sûr à l'arène, mais pourquoi tu ne rentres pas ?


Je me gifflai mentalemnt pour tenter de réagir enfin de façon cohérente.


_ Mais si j'entre ! Regarde ! Dis-je en joignant le geste à la parole.


Il attrapa galamment un de mes sacs pour m'aider à les amener à l'intérieur.
Je me défis de mon gilet, l'accrochai à la paterre et filai tout droit à la cuisine, de laquelle provenait une douce odeur de café chaud réconfortante. Je serrai les dents en m'attendant à y retrouver la nunuche. Cependant, quand j'entrai dans la pièce elle n'y était pas. Pfouuu, quel soulagement ! Au moins un peu de répit.


J'avais bêtement du mal à me sentir chez moi alors que je n'avais déserté les lieux que depuis quelques jours. Je surmontai ce sentiment gênant et me dirigeai vers un placard pour y prendre un mug et me servir une énorme tasse de breuvage fumant.


Sacha fit la même chose, et quand je m'assis à la table pour savourer la boisson, il prit place en face de moi. Me revint alors cette bonne vieille réaction, aussi grisante que gênante, mon cœur s'accéléra et ma gorge déjà douloureuse s'assécha.


_ Content de te revoir, tu nous a fait une belle peur. Et comme ta sœur et le médecin n'ont pas voulu qu'on te dérange cette semaine, je me suis fait du soucis. Tu t'es remise ?


Wouaw, il était bavard et drôlement gentil. Voilà qui avait un petit quelque chose d'effrayant, presque surnaturel.


_ Bah, moi oui, répondis-je méfiante. Et toi ? Tu es malade ? Demandais-je sur un ton grave.


Il me regarda avec étonnement et répondit :


_ Non ! Pourquoi ?


_ Tu es sympa... est-ce que ce ne serait pas le symptôme d'une maladie grave ?


Il fit la moue en soupirant :


_ Ha..Ha...Ha. Vraiment drôle. Non je suis sérieux pour une fois. La semaine dernière je t'ai vu te précipiter dehors, j'ai cru qu'il se passait quelque chose de grave.. avec ta sœur ou autre.. j'ai tout imaginé alors j'ai couru à ta suite mais.. tu cours drôlement vite dis donc! J'ai eu beaucoup de mal à te rattraper et à te retrouver..


Mon dieu que c'était gênant à évoquer ! Heureusement il n'avait pas fait le rapprochement entre mon attitude fuyante et son baiser avec sa copine. L'honneur était sauf, au moins.


_ Et imagine mon flippe quand je t'ai vu comme ça, sans connaissance ! Bordel Ondine tu m'as fait peur ! Cria-t-il soudain.


Son ton me surprit et je sursautai. Il ne plaisantait pas.
Je ne su pas quoi répondre d'autre que de pathétiques excuses :


_ Pardon Sacha. Je ne pensais pas te faire peur. Désolée.


Il soupira, ravalant sa colère en tentant de reprendre sa contenance.


_ C'est rien, plus de peur que de mal au final. Mais qu'est-ce qui s'est passé ? Tu as eu une urgence ? Pourquoi tu étais dans cette ruelle ? Pourquoi tu étais sans connaissance ?


Bien que plein de maîtrise, il cherchait tout de même des réponses à ses questions. Réponses que je ne pouvais évidemment pas donner, du moins pas telles qu'elles étaient en réalité. Je cherchais un mensonge à la vitesse de la lumière et débitai sans réfléchir :




_ Je devais me rendre au centre Pokémon de toute urgence pour aller chercher quelque chose... mais comme j'étais malade et bien, en chemin et dans la précipitation je me suis sentie mal et essoufflée alors, j'ai voulu m'asseoir à l'abri des regards... mais je me suis alors sentie plus mal que je pensais et... c'est le trou noir ensuite... jusqu'à ce que je me réveille chez ma sœur.


Je me trouvai plutôt convaincante et imaginais déjà l'oscar pointer le bout de son nez...


_ Ouai bah.. tu es vraiment imprudente ! M'engueula-t-il.


_ Oui je sais... mais je crois que j'ai assez payé mon imprudence cette semaine, ne m'en rajoute pas s'il te plait.


IL ronchonna quelque chose d'incompréhensible et bougonna :


_ Oui bon ok...


J'esquissai un fin sourire que je dissimulai en buvant une gorgée de café.


_ Pierre est allé nourrir les Pokémon, il va pas tarder... et d'ailleurs à ce propos...


Cette fois-ci il laissa tomber son air assuré et prit une moue de coupable.
J'imaginais tout et n'importe quoi en une seconde et demi. Qu'allait-il m'inventer ?


_ Oui ? Demandais-je soupçonneuse.


_ ET bien, disons que j'ai une bonne et deux moins bonnes nouvelles. Tu veux laquelle d'abord ?


_ J'aime pas trop bien ce jeu là Ketchum... qu'est-ce que tu manigances ?


_ Et bien les évènements se déroulent quelque fois de telle sorte à ce qu'on ne puisse pas les contrôler. Un enchevêtrement d'actions au même moment créent alors un genre de quiproquo auquel on ne peut échapper et qui vous fait vous retrouver prisonnier du temps présent et du même fait aussi de celui à venir et alors on constate, on observe, avec recul en se rendant compte qu'on n'a pas pu contrôler certains actes quand d'autres au même moment captaient toute votre attention et ainsi se produit l'évènement redouté et...


IL avait craqué notre Sacha. Trop de pression.


_ Wouow ! Wouow ! Wouow ! Je comprends rien du tout là. Que dalle. Et pourtant c'est rare ! J'arrive même à capter mon Psykokwak quand il est KO mais là... vraiment rien. Vas droit au but Sacha.


Le pauvre garçon semblait au bout de sa vie. IL inspira et lâcha :


_ Iris est repartie.


J'affichais un grand sourire et répondit :


_ Mais c'est génial, ça ! Et la mauvaise nouvelle c'est quoi ?


Son visage se rida en une moue contrariée :


_ Mais c'était ça la mauvaise nouvelle !


Flûte ! Grillée. Rattrapes-toi Ondine.


_ Aaaah ok. Oui, c'est évident. C'est triste. C'est dommage. C'est... compliqué, tentais-je maladroitement. Bah tiens, pourquoi est-elle partie d'ailleurs ? Elle va me manquer.


_ Ca va n'en fais pas trop non plus, soupira-t-il. Pour rien, une obligation... balaya-t-il le sujet d'un revers de main.


_ Ah ok, bon. Et l'autre mauvaise nouvelle, du coup ?


Si elle était à la hauteur de la première, c'était prometteur.


_ Bah voilà. On y vient. C'est pour ça que je disais que des fois indépendamment de notre volonté, des évènements se produisent et se chevauchent sans même se succéder, alors tout en même temps ,et nous voilà submergés et ...


_ Non pitié ne recommence pas ton charabia, l'implorais-je. Qu'est-ce qu'il y a ?


_ Pierre a revu Joséphine, lâcha-t-il lourdement, comme un gosse qui avait peur de se faire punir.


Je me tus un instant, le temps de digérer l'information et j'explosai :


_ Pardon !!! Il a quoi ?! Tu as laissé faire ça ?!


_ Mais non Ondine c'est pas moi ! C'est la vie et son tumultes de péripéties qui nous prennent par surprise et nous emportent dans des tourments qui nous aveuglent les choses essentiels avec les superficielles mais suffisamment pour qu'on...




_ Pitié arrête !!! Tu vas me rendre chèvre !! râlais-je en plaquant mes mains sur mes oreilles.


_ J'avais des problèmes avec Iris, tu comprends? Alors j'ai pas fait attention, pas su ses intentions. Et du coup comme j'ai pas su, bah j'ai pas pu faire quoi que ce soit pour l'en empêcher !


Je prit ma tête entre mes mains. Zut ! Voilà pourquoi Pierre semblait étrange par texto depuis avant hier. Qu'avait-il bien pu se passer ?


_ Tu veux la bonne nouvelle ? Histoire de te sentir mieux ?


Je levais les yeux au ciel. Avec Sacha je m'attendais à tout, même quand il s'agissait d'une soi disant bonne nouvelle.


_ Attends plutôt cinq minutes, que je prenne une pause. Je suis vraiment soucieuse.


_ Oh mais non Ondine, il ne faut pas. Bon certes Pierre a été un peu étrange en revenant de Jadielle mais le lendemain matin il était de nouveau tout à fait enjoué et tel qu'on le connait. Je ne pense pas qu'il y ai de soucis à se faire, vraiment.


J'essayais tant bien que mal d'enregistrer ces informations et de m'en convaincre. Je tenais tellement à mon ami. Son chagrin était le mien, ses joies étaient les miennes et je ne m'imaginais pas un seul instant le laisser dans la souffrance si jamais il en ressentait.


_ Peut-être, on verra bien mais j'ai du mal à le croire. Si il se sent mal je ne le supporterai pas.


Je le vis froncer les sourcils et se renfrogner un peu.


_ Un soucis ?


_ Non. Mais je vous trouve étrange tous les deux. Vos rapports m'échappent vraiment, dit-il.


_ Comme je l'ai déjà dit...


_ Oui, il est comme ton frère, me coupa-t-il. Mais pardon de le dire, quelques fois on dirait que ça va au delà de ça. On croirait même que tu es jalouse.


Cette conclusion me choqua. IL n'était pas du tout question de jalousie. Comment pouvait-il en arriver à une telle définition ? Est-ce que je donnais cette impression d'un œil extérieur ?


_ Jalouse ? Réagis-je. Mais n'importe quoi !


_ Je dis ce que je vois, c'est tout, se braqua-t-il.


_ Et bien tu as de la crotte dans les yeux Sacha !


_ Bah voyons ! Plus facile que d'admettre que j'ai raison, répondit-il satisfait en croisant les bras sur sa poitrine.


_ Rien à voir. Mais c'est plus facile de m'accuser de mauvaise foi que d'admettre la tienne, l'imitais-je.


Puis nous restâmes là, à nous défier du regard jusqu'à ce que Pierre, que je n'avais même pas entendu franchir la porte d'entrée, débarque dans la cuisine en nous hélant :


_ Héoooo !! nous sortit-il de notre torpeur en agitant les mains près de nous.


Je clignais des yeux en lâchant du regard ceux de Sacha et voyais enfin Pierre près de nous.


_ Oh Pierre ! Coucou ! Lui souris-je à pleine dent.


_ Coucou ma belle, répondit-il en s'approchant pour me donner une accolade amicale. Bienvenue chez toi, je suis bien content que tu ailles mieux.


_ Merci Pierre. Oui ça va mieux. Et toi, ça va ?


_ Super ! Répondit-il en se détachant et en prenant une chaise à côté de moi. Je me suis bien occupé de ton arène ne t'inquiètes pas. J'ai été recherché ton Pokémon au centre et ils sont tous en parfaite santé.


_ Génial, merci infiniment. Mais j'ai toute confiance, je savais qu'avec toi ça ne pouvait qu'aller bien. Cela dit, je voudrais savoir comment toi tu vas.


_ Moi ? Bah heu, plutôt bien, merci de demander.


Il était souriant et désinvolte mais j'étais persuadé qu'il ne disait pas tout. Mince. N'étais-je plus sa confidente ? Me demandais-je tristement. Ceci dit je décidai de ne pas insister. Peut-être n'avait-il pas envie de parler maintenant. Ou peut-être pas devant Sacha. OU peut-être pas tout court, mais ça, ça me serait pénible.


_ J'en suis ravie, alors. Est-ce que ça te dirait si demain soir on allait se manger un morceau ensemble ?


_ Oh ouai c'est une idée sympa ! Vous avez envie d'aller où ?


Avant que Sacha ne s'exprime, je me gratouillai la gorge assez bruyamment en signe de temps mort et m'adressai aux garçons avec un brin de gêne :


_ Heum à vrai dire.. je parlais de toi et moi, Pierre.


J'étais bien décidée à lui tirer les vers du nez, et l'absence de Sacha y serait plus que favorable.
Sauf que bien entendu, je vis immédiatement Pierre mal à l'aise et Sacha contrarié. Flûte ! J'avais été tellement maladroite ! J'aurai dû lui demander ça plus tard et discrètement. Je n'avais pas réfléchi.
Je voulus me rattraper et leur dire finalement que Sacha serait le bienvenue mais trop tard, ce dernier se rebiffa :


_ Ah mais si ma présence te dérange, dis le carrément.


_ Mais non ce n'est pas ça, Sacha. J'ai été maladroite pardon. J'ai besoin d'un moment avec Pierre parce que j'ai des petites choses à régler avec lui et avec lesquelles je ne veux pas te déranger c'est tout...


_ Bah voyons... et à part ça, c'est moi qui suis de mauvaise foi, hein...


Pardon ?!


_ Excuse-moi ? Lui lançais-je, défiante.


_ Tu es intelligente, tu m'as compris, se contenta-t-il de répondre avec un rictus.


J'allais giffler ce garçon. Une force plus puissante que moi m'empêchait de le faire en me retenant de toutes ses forces et heureusement, car ma volonté seule voulait lui mettre la tête dans les toilettes et tirer la chasse.


_ Non, je ne comprends pas et je ne chercherai même pas à comprendre, esquivais-je.


Je me reconcentrai sur Pierre qui n'avait pas tellement compris notre échange.


_ Ok, bon. En tout cas désolée, je ne voulais pas te mettre mal à l'aise, Pierre.


_Non ne t'en fais pas, me coupa-t-il. Sacha doit voir Iris mercredi soir alors sortons à ce moment-là si tu as des choses à voir avec moi en privé, comme ça personne ne sera laissé de côté.


_ Oui, bonne idée, répondis-je. Ca te convient Sacha ?


Il haussa les épaules puis se leva et sortit de la pièce. Mais quel malpoli ! Certes ma maladresse avait engendré une sorte d'énorme malaise qu'on essayait d'éluder avec Pierre, mais était-ce une raison pour envenimer les choses ?


_ Désolée Pierre, je ne voulais pas créer un malaise. J'ai été bête.


_ Je comprends, mais va plutôt lui dire à lui. Tu connais ses humeurs de cochon, plaisanta-t-il.


Je me braquai et refusai de le faire, alors mon ami se montra insistant et de mauvaise grâce je me décidai à l'écouter.
Sauf que quand j'arrivai au salon, il était vide. Je me rendis à l'étage, certaine de l'y trouver, et j'avais raison. J'entendis du bruit provenir de sa chambre et allais y frapper.
Il ne répondit pas et je frappai deux fois de plus sans qu'il daigne répondre. J'attendis comme une idiote devant sa chambre, et il mit un bon moment à ouvrir. Sauf que quand il le fit enfin, à la volée, je le vis renfrogné et bagage en main.
Mes yeux passèrent de son visage à sa valise, puis de nouveau à son visage mutain.
Sans prendre la peine de s'expliquer, il me contourna sans délicatesse et fila vers l'escalier. Mon cœur s'affola. Que se passait-il ? Qu'est-ce qui lui prenait ? L'avais-je à ce point irrité ? Voire blessé ?


Je le rattrapai et le tirai par le bras.


_ Sacha qu'est-ce que tu fais ?


_ Laisse moi, râla-t-il en dégageant son bras sans ménagement.


_ Non. Je t'ai posé une question insistais-je.


_ Je m'en vais, ça se voit pas ?




Son ton blasé collait mal avec la fureur qu'on lisait sur son visage, un étonnant mélange qui m'aurait presque laissé perplexe si je n'avait pas été prise de ce sentiment d'urgence de l'arrêter dans cet élan.


_ Mais pourquoi ?


_ Pour ne plus déranger.


_ Hein ! Mais enfin tu ne déranges pas ! Je vous ai ouvert ma porte à Oris et toi car vous étiez les bienvenus !


_ Elle s'appelle Iris ! Râla-t-il. ET non, je ne me sens pas le bienvenue. Ni depuis mon arrivée, et encore moins maintenant.


Il me tourna le dos en s'apprêtant à descendre les marches. Cette fois, j'attrapai son bagage et lui confisquai des mains afin de le forcer à stopper son élan.


_ Rends-moi ça !


_ Non ! Tu te rends compte de ce que tu dis ? Tu dis que je ne t'ai pas bien accueillie et que...


_ Ondine, arrête, me coupa-t-il. Depuis que je suis arrivé, tu me pestes dessus en permanence, tu écorches volontairement le prénom de ma fiancée à chaque fois que tu te forces à le prononcer... tu restes une semaine entière chez ta sœur en donnant de tes nouvelles à Pierre et en ne m'en donnant aucune à moi et là, tu me mets volontairement et publiquement à l'écart. C'est vexant et c'est très parlant, figures-toi ! Alors non, je ne me sens pas le bienvenue et de ce fait, je vais chercher à m'héberger ailleurs.


_ Non ! Non non, stop ! Ripostais-je en colère en tenant fermement sa valise derrière mon dos. TU n'es pas juste Sacha ! Pardon pour le prénom d'Elise que j'ai décidément du mal à retenir mais...


_ C'est Iris ! TU vois tu le fais exprès !


_ Mais non ! ET puis de toute façon Elise c'est moche aussi...


_ Aussi ?


_ Non bon... pardon. Désolée pour le prénom de.. ta copine. ET désolée aussi pour ma maladresse quand j'ai demandé cela à Pierre tout à l'heure. Je ne voulais pas te tenir à l'écart ou te faire ressentir comme de trop ou quoi que ce soit... je veux aborder le sujet de son ex avec lui c'est tout et je me dis qu'il se confiera plus si je suis seule avec et...


_ Ou qu'il ne se confiera peut-être pas du tout ! T'es-tu seulement dit un instant que peut-être il n'avait pas besoin d'être materné ! Que peut-être il avait envie de pouvoir aimer qui il voulait, même une ex qui l'a fait souffrir et que il n'avait justement pas envie de tes sermons à ce sujet !? Ne sais-tu pas qu'on peut aimer quelqu'un même si ce quelqu'un nous fait souffrir et qu'on n'a pas forcément envie de jugements à ce propos ?!


Je ravalai ma colère et une tristesse qui montait dangereusement à mes yeux pour tenter de répondre le plus normalement possible :


_ Oh que si je le sais ! Je ne le sais que trop bien. Et moi je n'ai pas besoin de tes jugements non plus, Sacha. Mon amitié vis à vis de Pierre te dérange c'est clair, mais peut-être parce que le concept même d'amitié t'échappe, en fait... crachais-je plus méchamment que je n'aurai voulu.


_ De quoi ?


_ Tu me reproches de ne pas t'avoir donné de nouvelles pendant une semaine alors que je suis restée sans nouvelles de toi pendant des années entières !? Toi qui était sensé être mon ami ! Tu me reproches de t'avoir mal accueilli alors que malgré ce fait je t'ai ouvert ma porte et mon amitié à nouveau ! Sais-tu seulement comme tu m'as fait mal ! ET maintenant tu me tournes le dos pour une contrariété !?


Je retenais mes larmes de mon mieux mais ma voix m'avait un peu trahie sur la fin de ma phrase. Quand à lui, il était muet. Je lui avais cloué le bec mais il ne semblait pas décolérer pour autant.


_ Je.. ne sais pas quoi dire à propos de ça, dit-il en baissant la tête. Pardon si je t'ai fait mal Ondine, c'était pas le but.


Un silence flotta entre nous quelques secondes, pendant lequel il semblait chercher ses mots, et moi, tentais de retenir mes larmes.


_... Je pense que j'ai tellement tout fait pour être doué avec les Pokémon que du coup j'en ai oublié d'être doué avec les gens.


'' Les gens ''. Voilà donc ce que je représentais pour lui. Une personne dans la masse de tous ceux qui étaient passés dans sa vie. Ce constat me mit un coup à l'estomac qui provoqua une réelle douleur physique en moi. J'en lâchais sa valise à mes pieds.


_ J'aurai dû donner plus de nouvelles, oui, c'est vrai. Mais j'avais quinze ans, Ondine. A quinze ans on pense pas comme ça... et puis le temps passe et on prend un peu plus de plomb dans la tête -enfin un peu hein...- et quand on veut reprendre contact on se dit que c'est trop tard, que c'est trop maladroit, et alors on laisse filer les jours …




Je ne savais pas quoi répondre à ça, ça me rendais si triste. Et puis est-ce qu'il y avait quelque chose à répondre, d'ailleurs ? Peut-être pas. Les gens s'éloignent c'est tout. J'en avais fait une affaire personnelle toutes ces années alors que j'aurai peut-êtrejuste dû me dire que c'était la vie qui était comme ça. Une chienne. Ca n'en restait pas moins tragique.


_ Je ne sais pas que dire de plus, ajouta-t-il penaud, tandis que j'évitais soigneusement son regard pour ne pas trahir des yeux humides. C'est une maigre explication à tant d'années de rancunes, sans doute, mais c'est la seule que j'ai, et la vraie.


Je hochais bêtement la tête pour acquiescer. Je n'avais pas prévu que nos comptes se règlent ainsi sur le pallier de mon étage. Et pour la première fois, j'étais sans voix. J'avais tellement de milliards de choses qui avaient envie de sortir que finalement, je n'arrivais à rien dire du tout.
Il approcha d'un pas vers moi et se pencha pour récupérer sa valise à mes pieds alors que je tournais toujours la tête, honteuse de mes émotions.


_ Je ne pense pas aller très loin, j'ai encore à faire dans le coin, je vais aller à l'hotel d'Azuria si il y a de la place.


IL tourna le dos et commença à descendre les marches. Je voulais le retenir, de toutes mes forces ! Mais je ne bougeai pas. IL faisait ce qu'il fallait, et ma raison, vexée et humiliée, fit un pied de nez à mon cœur en refusant d'ordonner à mon cerveau le moindre mouvement pour l'empêcher de quitter la maison...


Du haut des marches, je le regardai se diriger vers la porte sans broncher. Sauf que la sonnette retentit avant même qu'il aie eut le temps d'empoigner la porte.


Je refusai obstinément de bouger, plantée comme un piquet en haut des marches. Mais Pierre amorça un mouvement, lui, je le vis sortir de la cuisine en direction de la porte d'entrée et lancer au passage :


_ Sacha ? Mais pourquoi ta valise ? … Attends tu m'expliqueras ça après...


Puis il le dépassa pour ouvrir au(x) visiteur(s) qu'on n'attendait pas.
D'où j'étais, je ne vis pas de qui il s'agissait mais je perçus un malaise flagrant en voyant mon ami se statufier devant le nouvel arrivant, muet. Curieuse, je bougeais enfin dans le but de descendre les marches à mon tour quand j'entendis la voix de mon meilleur ami prononcer le prénom de quelqu'un que je redoutais énormément de voir tant que Sacha était encore là :


_ Jacky !?


Revenir en haut Aller en bas
Méga Rayquaza

Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !  - Page 46 1413562793-ecran3-jvshack-com
Méga Rayquaza


Aucun Avertissement

Masculin Nombre de messages : 419
Age : 21
Film Pokémon préféré : Film 8 : "Lucario et le mystère de Mew " Film 2 "Le pouvoir est en toi"
Pokémon(s) préféré(s) : Rayquaza, Groudon, Amphinobi, Braségali, Simiabraz, Torterra, Sachanobi
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : Rubis Oméga; Ultra Lune
Date d'inscription : 26/10/2016

Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !  - Page 46 Empty
MessageSujet: Re: Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !    Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !  - Page 46 Icon_minitimeJeu 24 Fév 2022, 07:15

La situation commençait à sérieusement dégéner et on voit que Jacky arrive x) Remarque peut-être que ça va changer les choses entre Sacha et Ondine
Le prochain chapitre s'annonce explosif ( explosif étant un euphémisme ) x)

Hâte de lire la suite Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !  - Page 46 Empty
MessageSujet: Re: Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !    Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !  - Page 46 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon histoire... Ondine. Chapitre 32, ENFIN !
Revenir en haut 
Page 46 sur 48Aller à la page : Précédent  1 ... 24 ... 45, 46, 47, 48  Suivant
 Sujets similaires
-
» le testament de Ondine ( one shot ) enfin non pas one shot
» La Mélodie des sirènes ...
» L'histoire d'une fée, c'est ...
» une histoire de Pika
» une double histoire d'amour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon AAML :: FICTIONS :: FANFICTIONS :: EN COURS-
Sauter vers: