Pokémon AAML

Pokémon AAML

Salut à toi Invité!
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Bienvenue sur le forum AAML ! Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Rendez-vous à 20h00 sur la Tchat-Box du forum ce soir pour une soirée Tchat-box ! Very Happy

Partagez | 
 

 Et si on changé la methode....

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13 ... 18  Suivant
AuteurMessage
TerraRafa


avatar

Aucun Avertissement

Masculin Nombre de messages : 8073
Age : 20
Film Pokémon préféré : Mew vs Mewtwo; Le Pouvoir est en toi
Pokémon(s) préféré(s) : Massko, Dracaufeu, Vipélierre, Simiabraz, Croâporal, Brutalibré, Pandespiègle, Braisillon, Sachanobi
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : Version jaune, Vert feuille
Date d'inscription : 14/07/2015

MessageSujet: Re: Et si on changé la methode....   Lun 29 Oct - 20:34

Je vais m'arrêter de lire là je cris j'aurais pas la force d'aller plus loin Sad xD
Revenir en haut Aller en bas
gabin01


avatar

Aucun Avertissement

Masculin Nombre de messages : 311
Age : 21
Film Pokémon préféré : Arceus et le joyaux de vie
Pokémon(s) préféré(s) : Mamochon Loklass Rinastoc Tyranocif
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : Or heartgold / Diamant et Perle
Date d'inscription : 25/08/2011

MessageSujet: Re: Et si on changé la methode....   Lun 29 Oct - 20:35

Non ! 
Aie la force mon fils !
Revenir en haut Aller en bas
TerraRafa


avatar

Aucun Avertissement

Masculin Nombre de messages : 8073
Age : 20
Film Pokémon préféré : Mew vs Mewtwo; Le Pouvoir est en toi
Pokémon(s) préféré(s) : Massko, Dracaufeu, Vipélierre, Simiabraz, Croâporal, Brutalibré, Pandespiègle, Braisillon, Sachanobi
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : Version jaune, Vert feuille
Date d'inscription : 14/07/2015

MessageSujet: Re: Et si on changé la methode....   Lun 29 Oct - 21:04

Mais c'est difficile, c'est très très difficile ...
Revenir en haut Aller en bas
gabin01


avatar

Aucun Avertissement

Masculin Nombre de messages : 311
Age : 21
Film Pokémon préféré : Arceus et le joyaux de vie
Pokémon(s) préféré(s) : Mamochon Loklass Rinastoc Tyranocif
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : Or heartgold / Diamant et Perle
Date d'inscription : 25/08/2011

MessageSujet: Re: Et si on changé la methode....   Lun 29 Oct - 21:06

Je sais :'( 
Crois moi ça a été dur aussi à écrire pour moi Sad
Revenir en haut Aller en bas
TerraRafa


avatar

Aucun Avertissement

Masculin Nombre de messages : 8073
Age : 20
Film Pokémon préféré : Mew vs Mewtwo; Le Pouvoir est en toi
Pokémon(s) préféré(s) : Massko, Dracaufeu, Vipélierre, Simiabraz, Croâporal, Brutalibré, Pandespiègle, Braisillon, Sachanobi
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : Version jaune, Vert feuille
Date d'inscription : 14/07/2015

MessageSujet: Re: Et si on changé la methode....   Lun 29 Oct - 23:23

Oh bah ça me donne envie ça xD
Revenir en haut Aller en bas
gabin01


avatar

Aucun Avertissement

Masculin Nombre de messages : 311
Age : 21
Film Pokémon préféré : Arceus et le joyaux de vie
Pokémon(s) préféré(s) : Mamochon Loklass Rinastoc Tyranocif
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : Or heartgold / Diamant et Perle
Date d'inscription : 25/08/2011

MessageSujet: Re: Et si on changé la methode....   Jeu 1 Nov - 22:57

On est jeudi alors c'est la suite ! 
Désolé de l'heure tardive j'ai été occupé ! 
Bonne lecture ! 


 
Appelée par ses amis, la jeune femme se leva. Elle avait peur, elle savait très bien pourquoi on voulait qu’elle vienne. Ils allaient lui dire qu’ils étaient ensembles. Elle se préparait mentalement, il fallait qu’elle tienne le choc. Elle aurait aimé que le musicien soit là, ils n’étaient pas si proches mais elle savait qu’il l’aurait réconforté, comprenant la situation.

Cependant il n’était pas là, Aurore semblait ailleurs depuis que la journaliste avait rejoint leur table, et elle ne connaissait pas Pierre. À ce moment, elle sentit toute la solitude qu’elle s’était forcée à ignorer ces derniers temps retomber sur ses épaules. 


Lorsqu’elle arriva à la hauteur de ses amis, elle garda la tête haute, ne voulant pas passer pour la pauvre petite amoureuse qui n’a pas été choisie. Elle resterait forte. Après tout, Ondine était son amie et elle se savait assez mature pour ne pas faire des cinémas par la suite.

Les trois autres observaient la scène de loin. Aurore le sentait mal, l’ambiance dans le groupe allait devenir très étrange désormais. Pierre était heureux, ses amis pourraient vivre leur relation sans se cacher, il attendait ça depuis des années et se voyait déjà faire des soirées entre couples avec eux. Amandine quant à elle savait très bien ce que Serena ressentait, qu’elle aurait besoin de soutien. 

Cependant, la seule qui pourrait la soutenir était la coordinatrice et au vu de son état affectif actuelle, la journaliste avait un gros doute quant à ses capacités pour aider l’artiste.
Sacha se passa une main dans les cheveux, il était nerveux. Il savait qu’il allait blesser son amie, mais cependant il n’avait pas d’autre choix. Il prit alors la parole, peu sûr de lui.

--Ecoute Serena, on voulait te dire quelque chose, Ondine et moi on est ensemble. On voulait te le dire directement par souci d’honnêteté. Mais je ne veux pas que cela brise notre amitié ni celle que tu as avec Ondine. J’espère que tu le prends bien.
La jeune femme hocha la tête, retenant ses larmes. Non, c’était bien plus dur qu’elle ne l’avait imaginée. Cependant elle se devait de rester forte quelques minutes de plus.
--Je l’avais deviné, je…., je suis heureuse pour vous, vraiment... Pour être honnête, je pense qu’il me faudra du temps avant de pouvoir l’accepter. Je repartirai chez moi après le bal, pour prendre du recul. En tous cas je suis heureuse pour vous deux.
Elle leur sourit brièvement avant de partir. Elle récupéra son manteau et se dirigea vers la sortie, disant à Pierre qu’elle rentrait. L’éleveur hocha la tête la laissant partir. Aurore baissa les yeux, elle aimerait réconforter son amie mais elle savait qu’elle en serait incapable. Peut-être que Maggie y arriverait.

L’artiste prit la route du retour, laissant libre cours à son chagrin. Elle courait vers la maison, la tête baissée, évitant comme elle pouvait les gens qu’elle croisait. Cependant elle finit par percuter quelqu’un, et alors qu’elle s’apprêtait à reculer et s’excuser pour reprendre sa route, elle sentit les deux bras de la personne l’entourer. Elle commença à paniquer mais se détendit lorsqu’elle reconnut la voix de la personne.
--Je suis désolé…
La jeune femme laissa son chagrin reprendre le dessus, ses larmes inondant ses joues tandis que la personne lui caressait doucement le dos dans un vain espoir de la réconforter. Ils restèrent la, en plein milieu du trottoir pendant quelques minutes.
 
 
Sacha et Ondine retournèrent s’asseoir silencieusement. La rouquine lançant un regard froid à la journaliste qui l’ignora royalement. Tous étaient plus ou moins gênés par la situation, mais malgré tout, la soirée reprit, Pierre et Amandine ayant réussis à requinquer le groupe.

Sacha admirait la force de la journaliste. Elle était tout aussi déprimée que Serena mais elle trouvait en elle la capacité de soutenir les autres. Lui se sentait libéré mais à la fois très contrarié. Ils n’avaient plus à se cacher avec Ondine cependant il savait qu’il avait durement blessé son amie. Il soupira avant de prendre une gorgée de son whisky, la suite allait être très spéciale.

Ondine et Amandine ne s’étaient pas vraiment adressées la parole depuis le retour de la championne. La journaliste s’en contrefichait de ce que pensait la rousse à son égard, elle ne voyait pas souvent Sacha et si elle ne lui parlait plus ça ne changerait pas sa vie. Elle se doutait bien que la championne était jalouse et ne voudrait probablement pas que Sacha et elle se revoient, qu’il en soit ainsi, elle n’allait pas en mourir.

Pierre et Aurore parlaient avec Amandine, écoutant les différentes informations qu’elle avait sur les champions ou les célébrités de la région. Tandis qu’Ondine et Sacha parlaient de ce qu’ils feraient après le bal de la ligue, tous les deux désirant passer le plus de temps possible ensemble. Ce n’est que vers deux heures du matin que le bar ferma, invitant les jeunes à rentrer chez eux. Amandine salua le groupe avant de repartir à son hôtel.

Lorsqu’ils rentrèrent dans la maison, Pierre fut étonné de voir sa fiancée assise dans le canapé en train de lire. Ce n’était pas une couche-tard et cela cachait forcément quelque chose. Cependant c’est Sacha qui interpella la jeune femme en premier, lui demandant si Serena était bien rentrée.
--Non, elle n’est pas rentrée.
--Quoi ? Mais elle est partit il y a deux heures au moins ! Il doit lui être arrivé quelque chose !
Le jeune homme commença à paniquer et à demander à Pierre d’appeler l’agent Jenny. Aurore et Ondine étaient tout aussi choquées mais ne réagissaient pas, commençant à culpabiliser d’avoir laissé la jeune femme repartir seule. Cependant ils furent tous calmé rapidement par la voix glaciale de l’avocate.
--Elle est entre de bonnes mains pas besoin de vous inquiéter, elle devrait bientôt arriver. Vous pouvez aller vous coucher ou l’attendre ici, mais si vous restez en bas c’est en silence, je travaille.
Littéralement repris à l’ordre par Margareth, les jeunes s’installèrent dans le salon, restant silencieux. Ondine s’était assise à côté de Sacha, liant les mains du dresseur aux siennes et reposant sa tête contre son épaule. Aurore était seule dans un fauteuil, ses jambes recroquevillées contre sa poitrine, comme à son habitude. Pierre s’était assis à côté de sa fiancée, reprenant son livre sur les Dracaufeu pour continuer sa lecture.

Une petite demi-heure plus tard, la porte s’ouvrit. Serena rentra dans la maison, tournant rapidement ses yeux rougit par les larmes sur les autres avant de tout de suite rejoindre sa chambre. Le petit groupe baissa la tête alors que Margareth posa son livre sur la table basse et se leva. On entendit la porte claquer. Cependant ce n’est pas pour ça que les aventuriers relevèrent la tête surpris, mais parce que Margareth venait de s’adresser à quelqu’un alors que seule Serena semblait être rentrée dans la maison.
--Elle va comment ?
--Un peu secouée, on a marché un peu histoire de parler et de lui changer les idées, elle s’en remettra
Les deux personnes sortirent alors du petit couloir, et tous restèrent bouche bée en voyant Gabin, habillé d’un costume trois pièces gris anthracite avec des motifs style anglais. Des chaussures en cuir parfaitement cirée, et un long par-dessus en laine gris sur le dos.
 
 
Quelques heures auparavant …
-- Ca va aller, ma belle…
--Je savais qu’il l’avait choisie elle… Je pensais que je tiendrais le coup, que ça ne me ferait pas aussi mal…
-- Ca fait toujours mal
--Comment je vais faire maintenant ? Je vais devoir les regarder rire, s’embrasser …
--Je suis désolé… vraiment
--Tu n’y peux rien
--Peut-être que si j’étais resté ça ne se serait pas passé
La jeune femme se détacha de son ami pour le regarder dans les yeux, voir s’il était sincère. Et il l’était, on pouvait lire le regret dans son regard. Elle baissa la tête et put voir que sa tenue vestimentaire était bien différente de celle de la dernière fois, beaucoup plus habillée. Elle releva un regard surpris vers lui, lui demandant silencieusement les raisons de sa présence.
--J’ai des affaires dans le coin, viens on va se balader.
--Ok…
Les deux jeunes se promenèrent ainsi dans les rues de la ville, parlant de tout et rien afin que l’artiste puissent pendant un instant oublier la déception qu’elle venait de subir. Serena lui raconta la soirée, l’arrivée d’Amandine. Elle lui raconta aussi ce qu’il s’était passé depuis son départ, le jeune homme semblant plus enclin à écouter que la fois précédente. Il ne disait rien, se contentant d’hocher la tête tandis qu’il fumait ou qu’il vapotait.

Au bout d’une heure de marche, les deux jeunes s’assirent sur un banc, regardant les montagnes se profiler au loin. La jeune femme prit une cigarette dans le paquet de son ami et l’alluma, ne faisant pas attention au regard surpris de son ami. Ce dernier n’insista pas, elle était majeure et savait ce qu’elle faisait. Il passa un bras autour des épaules de l’artiste lorsque ses sanglots reprirent, ne supportant pas de la voir malheureuse.
--Au final c’est mieux ainsi, je vais repartir à Kalos, continuer ma carrière d’artiste, il n’aura pas à me suivre ou même l’inverse
--Ouais, je suis pas convaincu mais bon, c’est une belle région Kalos ?
--Oui, c’est magnifique, je suis sûre que tu aimerais
--Je verrais pour y faire un road-trip là-bas
--D’ailleurs, tu n’étais pas censé partir ?
--Si, mais j’ai eu de boulot imprévu et j’ai dû rester. Et puis tu as vu le bordel que ça devient quand je ne suis pas là ?
Serena rigola rapidement entre ses sanglots, ce débile arrivait à la faire rire alors qu’elle était au plus mal. Elle resta là de longues minutes dans les bras réconfortant de son ami, dans un silence qu’elle brisait parfois lorsqu’elle repensait à Sacha et Ondine. À côté d’elle, Gabin restait silencieux, ne lui chuchotant à l’oreille que lorsque ses pleurs s’intensifiaient. Au bout de longues minutes, les deux jeunes se décidèrent à prendre la route du retour
--Par contre je ne sais pas si je vais retrouver la maison de Pierre
--T’en fais pas, je sais où il habite.
Bien qu’elle fût surprise, elle ne releva pas, préférant le suivre en restant contre lui, ayant toujours besoin de réconfort. Une dizaine de minutes plus tard, ils se trouvaient devant la demeure de l’éleveur. La jeune femme resta collée au musicien, ne voulant pas rentrer.
--Ils sont tous dans le salon, je ne veux pas les voir, Gab…
--Courage ma grande, écoute… Tu rentres et tu montes tout de suite te coucher, je m’occupe du reste.
--Tu, tu vas les confronter ? Je pensais que tu ne voulais pas les revoir
--J’en ai aucune envie mais il le faut, ça fait bien longtemps que je ne fais plus ce que je veux dans ma vie, allez files.
Serena lui sourit en l’embrassant sur la joue avant de rentrer dans la maison. Le jeune homme prit une grande inspiration avant de lui aussi passer la porte.
 
 
Margareth et Gabin parlaient tous deux dans la cuisine. La jeune femme était toujours vêtue de son tailleur, et maintenant qu’ils étaient assis et qu’ils buvaient chacun un verre de whisky Ecossais, on pouvait facilement remarquer qu’un monde les séparait des autres jeunes présent dans la maison.
La surprise avait quitté le visage de Pierre qui était retourné à sa lecture, comprenant qu’il devrait attendre pour faire la connaissance de ce jeune homme. Aurore quant à elle était scotchée, Amandine lui ayant dit quelques heures plutôt que le jeune homme avait disparu des radars. Que faisait-il là ? Elle avait une folle envie de se lever et de se jeter dans ses bras, cependant elle avait bien compris qu’il n’était pas revenu pour la voir. Ondine et Sacha était surpris eux aussi, ne comprenant pas pourquoi le musicien était là. Sacha voulait appeler la journaliste pour lui dire, mais il se retint, en effet si son ami n’avait pas envie de la voir et qu’elle venait il risquerait de lui faire beaucoup de mal.
Quelques minutes plus tard, l’avocate et l’entrepreneur retournèrent dans le salon, la jeune femme s’asseyant sur l’accoudoir tandis que le jeune homme resta debout à ses côtés.
--Sacha, Ondine, Aurore, mon cœur, je vous présente Winston G. Marshall, mon frère jumeau.
C’est Sacha le premier qui réagit
--Hein ? C’est ta sœur ? Mais tu ne m’a jamais dit que tu avais une sœur
L’entrepreneur haussa les épaules avant de répondre d’un ton glacial
--Tu n’as jamais demandé, et tu n’as jamais eu besoin de le savoir.
Sentant le malaise venir, Pierre se releva afin de serrer la main de son beau-frère
--Pierre, enchanté, votre sœur m’a beaucoup parlé de vous
Le concerné leva les yeux au ciel avant de serrer la main de l’éleveur
--S’il te plait, tu me vouvoieras lors des réceptions officielles, pas en privé, enchanté de rencontrer l’homme qui fait battre le cœur de ma sœur
Il lui offrit un sourire chaleureux qui détendit l’éleveur. Sa fiancée aimait énormément son frère qu’elle avait mis sur un piédestal, et il avait beaucoup entendu parler de lui. Il avait cru comprendre que le jeune homme était aussi très attaché à sa sœur. Il avait su que ce dernier n’avait pas hésité une seule seconde à traverser tout le pays pour rejoindre sa sœur un soir où elle se sentait seule et avait besoin de lui pendant ses études.
Le musicien se tourna alors vers ses anciens compagnons de route, il soupira avant de leur adresser la parole.
--Bon, comme Maggie vous l’a dit, mon véritable nom est Winston Gordon Marshall, tradition familiale de se donner des noms de premiers ministre anglais, c’est de la d’où vient ma famille. J’ai commencé à me faire appeler Gabin après ma rupture avec Morgane, j’ai su que vous aviez été mis au courant. Donc vous pouvez m’appeler comme vous voulez, pour ce que ça peut me faire.
--Connard, ça te va ?
Le blond leva les yeux au ciel suite à la remarque de la championne d’Azuria
--Ouais si tu veux. Et après Serena me demande pourquoi je suis parti bah putain… Quand je pense que vous avez été assez cons pour vous mettre ensemble maintenant, vous ne pouviez pas attendre ? Croyez-moi vous avez intérêt à ce qu’elle ne se sente pas seule et abandonnée jusqu’à la fin de votre voyage, car je peux vous dire que là vous allez en chier. Sacha n’oublie pas que je suis tout à fait en capacité de faire sauter ton accord avec Amandine, et que j’en ai rien à foutre de ta rousse, tu sais ce qu’il te reste à faire. Maggie, je vais vous laisser j’ai des choses à faire, on se voit demain au déjeuner pour conclure les contrats ?
--A deux heures du matin ? Tu as des choses à faire à deux heures du matin ?
--Oui Aurore, je dois aller voir une de mes pétasses et me la taper, un commentaire ? Aux dernières nouvelle je suis un salop qui te dégoute alors je ne vois pas en quoi ça te pose de problème ? Ah et au fait, oui je t’ai vu planquée derrière ton rideau à Azuria, loin d’être discrète crois-moi. D’ailleurs Ondine, ta cousine ne t’avait rien dis ? C’est pas beau les mensonges en famille.

Margareth était devenue blanche, elle reconnaissait l’attitude de son frère, il n’était plus l’ami dévoué et protecteur envers ses amis, non. Il était le manipulateur au ton glacial qui descendait un par un les gens en face de lui. Il avait été très doué pour ça dès son plus jeune âge, utilisant toujours les mots pour blesser plutôt que les poings. Leur père l’avait vite remarqué et avait fait travailler cette faculté avec un professeur afin de faire de son fils un homme respecté et craint, réputation qu’il lui serait utile puisqu’il était destiné à la base à devenir l’homme le plus puissant de Sinnoh. Destinée qu’il n’hésita pas à rappeler lorsqu’il continua sa tirade, déçu par le silence de ses cibles.

-- Regardez-vous, vous êtes tellement misérables quand on vous claque la réalité dans la gueule ! Vous attendiez quoi de moi sérieusement ? Que je rentre dans votre moule de niaiserie et de naïveté ? Désolé, comme ma sœur vous l’a dit je suis Winston G. Marshall, héritier de la Marshall Corp., plus puissante entreprise de Sinnoh et bientôt de Kantô et Johto, je n’ai pas à me plier à vos exigences. Et puis est-ce vraiment mieux ? Regardez où votre connerie vous mène, incapables de savoir comment agir pour ne pas blesser vos proches ou même d’assumer vos paroles en vous mentant à vous-même et en blâmant les autres pour vos conneries. Oui Aurore, ça c’est pour toi. Vous êtes ridicules, au final j’aurais surement dû vous laisser perdre encore et encore, vous ne méritez pas la gloire que je vous ai offerte sur un plateau d’argent
--Winnie..
L’avocate avait employé le surnom affectif qu’elle donnait à son frère afin de le calmer, ayant peur de ce qu’il pouvait dire, elle regretta instantanément puisqu’il en avait profité pour enfoncer le clou
--Oh oui Maggie désolé tu as raison, de toute façon ils échoueront à la dernière marche, et on les oubliera bien vite.
Il se retourna vers sa sœur et Pierre, devenant d’un coup chaleureux et souriant, une toute autre personne.
--Je vous laisse, il faut que vous veniez manger à la maison, je vous ferais une des recettes de ma grand-mère. Tu verras, Pierre, c’est délicieux. Passez une bonne soirée, on se tient au courant de toute façon. Maggie on se revoit demain pour le déjeuner ? Midi au Stamford Pub.
Puis il s’en alla, claquant la porte derrière lui laissant tout le monde quelque peu perdus.
Aurore voulu exploser en larmes, les mots du musicien l’avaient transpercé comme des coups de couteau. Il avait touché juste et il avait fait mal. Ondine et Sacha fixaient le sol, très mal à l’aise. Pierre ne la ramenait pas non plus, ne sachant que dire. Margareth quant à elle était partagée entre la gêne et l’amusement parce qu’elle adorait quand son frère descendait les gens avec ses grandes envolées. Il l’avait fait tellement de fois, allant même à faire taire un chef d’entreprise d’une cinquantaine d’année qui avait eu la mauvaise idée de le critiquer, et il n’avait que quinze an l’époque.
Elle invita tout le monde à se coucher, disant qu’une bonne nuit de sommeil ferait du bien à tout le monde. Aurore quant à elle resta dans le salon un moment, attendant que tout le monde soit couché pour prendre son téléphone. Elle attendit quelques secondes avant qu’on lui réponde
--Allo ?
--Oui ?
--Amandine ? C’est Aurore
--Oh
--Il est avec toi ?
--Oui.. il fume sur le balcon la, il vient de me raconter, il ne pensait pas ce qu’il disait
--J’en suis pas si sûre tu sais
--Crois moi, je vais lui en parler pour le raisonner, il m’a fait un rapide résumé, il n’avait pas à te dire ça
--Peut-être, mais il est chez toi, on sait ce que ça sous-entend
--Ouais je sais… je te laisse je vais lui parler, ne t’en fais pas, ça va aller.
La coordinatrice posa son téléphone et monta se coucher, peu convaincue par la journaliste. Cependant elle était tout de même rassurée de la savoir avec lui, pour une raison qu’elle ignorait.
 
 
Le lendemain matin fut assez calme, Ondine avait pris en compte la menace du connard à quatre épingles, non pas parce qu’elle le craignait loin de là, mais parce qu’il avait raison. Elle avait donc emmené Serena en ville pour faire les courses. Ni l’une ni l’autre n’avait abordé le sujet de Sacha, et elles ont finalement réussi à discuter amicalement. Pas d’animosité entre elles, juste du malaise.
Aurore et Sacha étaient restés seuls à la maison, Pierre étant parti travailler et Maggie aussi. Aucun des deux n’avait eu de nouvelles de Gabin. Sacha avait plutôt bien digéré le clash de la veille, connaissant son ami et ses envolées cinglantes qui généralement servaient plus à faire réagir qu’à blesser réellement, surtout quand il s’adressait à des amis. Aurore quant à elle restait dans un certain doute, ne sachant pas trop quoi penser de ce qu’il s’était passé la veille. Elle espérait que la journaliste ne lui mentait pas, mais elle ne savait pas pourquoi, car l’homme qu’elle avait vu hier soir n’était pas celui dont elle était tombée amoureuse.

Elle était assise dans le canapé, jouant avec le pendentif que le maître Pokémon lui avait donné à Celadopole. Pourquoi lui avait-il laissé ? Ce pendentif devait être important pour lui alors pourquoi il ne lui avait pas réclamé ? Elle repensa à la broche que le vieux cuisto lui avait donné à Azuria, cela ressemblait fort à un cadeau que l’entrepreneur aurait pu lui faire, était-ce de sa part ? Elle se promit d’en parler au soir avec Margarteh, peut-être qu’elle pourrait l’aider.
Revenir en haut Aller en bas
TerraRafa


avatar

Aucun Avertissement

Masculin Nombre de messages : 8073
Age : 20
Film Pokémon préféré : Mew vs Mewtwo; Le Pouvoir est en toi
Pokémon(s) préféré(s) : Massko, Dracaufeu, Vipélierre, Simiabraz, Croâporal, Brutalibré, Pandespiègle, Braisillon, Sachanobi
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : Version jaune, Vert feuille
Date d'inscription : 14/07/2015

MessageSujet: Re: Et si on changé la methode....   Ven 2 Nov - 11:57

Wouah mais Gabin c'est un ouf à clasher tout le monde xD En vrai je me reconnais en lui un peu xD
Oh mais qu'est-ce tu fais à ma Serena  confused

Au fait, petite question, t'as reçu mon MP ?
Revenir en haut Aller en bas
gabin01


avatar

Aucun Avertissement

Masculin Nombre de messages : 311
Age : 21
Film Pokémon préféré : Arceus et le joyaux de vie
Pokémon(s) préféré(s) : Mamochon Loklass Rinastoc Tyranocif
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : Or heartgold / Diamant et Perle
Date d'inscription : 25/08/2011

MessageSujet: Re: Et si on changé la methode....   Ven 2 Nov - 14:13

Yep je l'ai reçu ! Je te réponds ce soir ou demain Wink
Oui pauvre Serena :/
Revenir en haut Aller en bas
TerraRafa


avatar

Aucun Avertissement

Masculin Nombre de messages : 8073
Age : 20
Film Pokémon préféré : Mew vs Mewtwo; Le Pouvoir est en toi
Pokémon(s) préféré(s) : Massko, Dracaufeu, Vipélierre, Simiabraz, Croâporal, Brutalibré, Pandespiègle, Braisillon, Sachanobi
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : Version jaune, Vert feuille
Date d'inscription : 14/07/2015

MessageSujet: Re: Et si on changé la methode....   Ven 2 Nov - 14:16

Ah d'accord pas de problème Razz 
Nan mais en vrai t'es trop méchant avec elle Sad
Revenir en haut Aller en bas
gabin01


avatar

Aucun Avertissement

Masculin Nombre de messages : 311
Age : 21
Film Pokémon préféré : Arceus et le joyaux de vie
Pokémon(s) préféré(s) : Mamochon Loklass Rinastoc Tyranocif
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : Or heartgold / Diamant et Perle
Date d'inscription : 25/08/2011

MessageSujet: Re: Et si on changé la methode....   Ven 2 Nov - 15:23

Je sais :/
Ne t'en fais pas tout le monde va prendre cher 😂😂😂
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si on changé la methode....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si on changé la methode....
Revenir en haut 
Page 12 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13 ... 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» CHOCOLAT methode cookie cutter THEME NOEL
» Marcel Bertin (Changé, 53)
» Peter STRAUB - Tu as beaucoup changé, Alison
» Séché (Changé, 53)
» LE COMBATTANT METHODE MULLENDA CREE UN PARTI POLITIQUE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon AAML :: Fictions :: Fan Fics :: En cours-
Sauter vers: