Pokémon AAML

Pokémon AAML

Salut à toi Invité!
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Bienvenue sur le forum AAML ! Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Rendez-vous à 20h00 sur la Tchat-Box du forum ce soir pour une soirée Tchat-box ! Very Happy

Partagez | 
 

 Et si on changé la methode....

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18  Suivant
AuteurMessage
TerraRafa


avatar

Aucun Avertissement

Masculin Nombre de messages : 8073
Age : 20
Film Pokémon préféré : Mew vs Mewtwo; Le Pouvoir est en toi
Pokémon(s) préféré(s) : Massko, Dracaufeu, Vipélierre, Simiabraz, Croâporal, Brutalibré, Pandespiègle, Braisillon, Sachanobi
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : Version jaune, Vert feuille
Date d'inscription : 14/07/2015

MessageSujet: Re: Et si on changé la methode....   Ven 9 Nov - 21:48

Bah je comprends pas son comportement de clasher tout le monde, de disparaître comme ça et tout mais la dernière réplique "passe la moi". Genre le mec a compris qu'Aurore était à côté xD
Revenir en haut Aller en bas
gabin01


avatar

Aucun Avertissement

Masculin Nombre de messages : 311
Age : 21
Film Pokémon préféré : Arceus et le joyaux de vie
Pokémon(s) préféré(s) : Mamochon Loklass Rinastoc Tyranocif
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : Or heartgold / Diamant et Perle
Date d'inscription : 25/08/2011

MessageSujet: Re: Et si on changé la methode....   Ven 9 Nov - 23:11

Ah !
Bah pour le coup certaines réponses seront données par la suite 😉
Revenir en haut Aller en bas
TerraRafa


avatar

Aucun Avertissement

Masculin Nombre de messages : 8073
Age : 20
Film Pokémon préféré : Mew vs Mewtwo; Le Pouvoir est en toi
Pokémon(s) préféré(s) : Massko, Dracaufeu, Vipélierre, Simiabraz, Croâporal, Brutalibré, Pandespiègle, Braisillon, Sachanobi
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : Version jaune, Vert feuille
Date d'inscription : 14/07/2015

MessageSujet: Re: Et si on changé la methode....   Ven 9 Nov - 23:19

Pis même son dialogue avec Régis, il est épique xD
Bah encore heureux Razz
Revenir en haut Aller en bas
gabin01


avatar

Aucun Avertissement

Masculin Nombre de messages : 311
Age : 21
Film Pokémon préféré : Arceus et le joyaux de vie
Pokémon(s) préféré(s) : Mamochon Loklass Rinastoc Tyranocif
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : Or heartgold / Diamant et Perle
Date d'inscription : 25/08/2011

MessageSujet: Re: Et si on changé la methode....   Ven 9 Nov - 23:55

Mdrrr ! Par contre le changement de formatage depuis Word est chiant x)
Bah content que ça te plaît Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
TerraRafa


avatar

Aucun Avertissement

Masculin Nombre de messages : 8073
Age : 20
Film Pokémon préféré : Mew vs Mewtwo; Le Pouvoir est en toi
Pokémon(s) préféré(s) : Massko, Dracaufeu, Vipélierre, Simiabraz, Croâporal, Brutalibré, Pandespiègle, Braisillon, Sachanobi
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : Version jaune, Vert feuille
Date d'inscription : 14/07/2015

MessageSujet: Re: Et si on changé la methode....   Sam 10 Nov - 11:29

Comment ça ?
Oh bah oui tkt même pas ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
gabin01


avatar

Aucun Avertissement

Masculin Nombre de messages : 311
Age : 21
Film Pokémon préféré : Arceus et le joyaux de vie
Pokémon(s) préféré(s) : Mamochon Loklass Rinastoc Tyranocif
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : Or heartgold / Diamant et Perle
Date d'inscription : 25/08/2011

MessageSujet: Re: Et si on changé la methode....   Sam 10 Nov - 17:12

Bah en gros mon italique s'est barré 😂
Revenir en haut Aller en bas
TerraRafa


avatar

Aucun Avertissement

Masculin Nombre de messages : 8073
Age : 20
Film Pokémon préféré : Mew vs Mewtwo; Le Pouvoir est en toi
Pokémon(s) préféré(s) : Massko, Dracaufeu, Vipélierre, Simiabraz, Croâporal, Brutalibré, Pandespiègle, Braisillon, Sachanobi
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : Version jaune, Vert feuille
Date d'inscription : 14/07/2015

MessageSujet: Re: Et si on changé la methode....   Sam 10 Nov - 17:17

Ah oui ça peut être problématique en effet Razz
Revenir en haut Aller en bas
gabin01


avatar

Aucun Avertissement

Masculin Nombre de messages : 311
Age : 21
Film Pokémon préféré : Arceus et le joyaux de vie
Pokémon(s) préféré(s) : Mamochon Loklass Rinastoc Tyranocif
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : Or heartgold / Diamant et Perle
Date d'inscription : 25/08/2011

MessageSujet: Re: Et si on changé la methode....   Lun 12 Nov - 23:04

Lundi suite ! 
Bonne lecture !! 




Le ton du musicien était redevenu froid, très froid. Régis blanchit, comment avait-il deviné que la coordinatrice était avec lui ? Il donna son téléphone à une Aurore tout aussi inquiète, se préparant mentalement à recevoir un torrent de mépris de la part du musicien.
--Salut Gab, c’est moi
Aurore, attendant la sentence, retenait son souffle.
--Comment ça va ?
--Ça va et toi ?
--Ca va
Le jeune s’appuya contre le mur de la station essence, fixant sa moto tout en allumant une nouvelle cigarette. Il ne savait pas quoi lui dire en réalité. Cela faisait une bonne semaine qu’il avait quitté Kantô et il ne s’était pas préparé à cette situation. Pour lui il était parti sans rien laisser derrière. Il soupira avant d’entendre Aurore parler dans le téléphone.
--Tu es bien sûr que ça va ?
--Ouais, ouais. Félicitations pour tes rubans
La jeune femme leva les yeux au ciel, comment pouvait-il parler d’un truc aussi banal alors qu’il s’agissait de leur première vraie conversation depuis Céladopole ? Depuis deux mois en réalité.  
--Merci, c’est grâce à toi
--Dis pas de conneries, j’étais pas sur le terrain
--Mais tu m’as entrainé, même sans être là
--Ouais…
Le jeune homme laissa planer un silence, tirant plusieurs fois sur sa cigarette. Régis quant à lui fronçait les sourcils, il n’avait jamais vu son ami aussi silencieux, quelque chose clochait.
--Gab ? Toujours là ?
--Ouais… Tu peux me passer Régis ?
Le champion ne le sentait pas, c’était de plus en plus étrange. Pourquoi lui avait-il demandé de lui passer le téléphone pour dire si peu ? Ça n’avait définitivement aucun sens. Il obéit cependant, prenant le téléphone qu’il porta à son oreille.
--Vieux, ça va ?
--Je ne sais pas quoi lui dire… Écoutes, je sais que ça ne va pas te plaire, mais… Elle m’entend là ?
--Non, je suis dans la cuisine
Un mensonge, un pieu mensonge pour espérer arracher ce qu’il voulait au musicien, personne ne pourrait lui en vouloir. La coordinatrice baissa la tête tandis qu’elle jouait avec ses doigts, angoissant légèrement à ce que pourrait dire le musicien.
--Je vais disparaitre, je ne te passerai plus de coup de fil. Prends soin d’eux, fais de Sacha le maître Pokémon qu’il doit être, fais d’Aurore la coordinatrice qu’elle doit être. Si tu as besoin de ressources sers toi, tu sais où je planque mes thunes.
--C’est tout ?
--Tu veux quoi de plus ?
--Que tu reviennes, pour eux
--Désolé de décevoir.
Et le seul son qui parvint à Régis après fut le bip continu d’une conversation interrompue. Il soupira en baissant la tête, avant de poser son regard sur Aurore, il ne voulait pas voir la tristesse dans ses yeux. Mais il fut surpris de croiser la joie dans les pupilles de la coordinatrice, arborant un petit sourire joyeux.
--Merci, Régis
--Pourquoi tu me remercies ?
--Tu as donné un sens à mes victoires ce soir
Sur cette phrase, la jeune femme se leva et partit rejoindre sa chambre en adressant un dernier sourire au champion. Il ne comprenait pas. Pourquoi avait-elle l’air d’être si heureuse ? Si sereine ? Si elle l’aimait comme l’avait dit Sacha, comme il avait cru le voir, pourquoi était-elle si bien ? Il souffla un bon coup, peut-être que son ami avait raison en fin de compte, ça lui passera.
 
Le blond soupira en passant une main dans ses cheveux. Il avait le cœur serré, bien trop serré à son goût. Il s’en voulait, il s’en voulait d’être lui. Car il savait très bien qu’il était insensé à l’heure actuelle. Il pouvait très bien revenir dans ce petit groupe mais quelque chose l’en empêchait. Il soupira à nouveau en allumant une cigarette. Réfléchir, vite et bien, pour passer à autre chose. Ondine le haïssait ; Serena l’appréciait mais elle allait quitter Kantô dans une semaine. Sacha aurait le cul entre deux chaises s’il revenait et le musicien ne voulait pas lui infliger ça. Quant à Aurore, elle, il lui manquait mais c’était superflu. S’il revenait, une fois passée la joie des retrouvailles, la rancœur de la jeune femme referait surface, c’était certain. Histoire réglée donc, il n’avait pas à revenir.
Il sourit avant de regarder une carte pour vérifier son itinéraire. Il ne devrait pas tarder à arriver à Chicago. Ouais, Sweet Home Chicago. Il enfourcha sa moto quelques minutes plus tard, enfila son casque et reprit la route.
 
 
Céladopole, ville la plus vivante de Kantô, avec son centre commercial, ses rues piétonnes et ses nombreuses boutiques. Le petit groupe venait de poser leurs valises, et après une petite demi-heure de repos, ils se décidèrent à aller faire les boutiques. Cependant, alors que les filles voulaient se diriger vers le centre commercial pour trouver leur tenue pour le bal, Sacha les stoppa.
--Euh, ça vous dit de passer chez Lady-Bridge ?
Ondine se retourna surprise, elle avait déjà entendu parler de cette maison de haute couture qui était dans la ville depuis des années, réputée pour la beauté de ses robes de soirée sur-mesure mais aussi pour ses prix exorbitant.
--Sacha, on n’a pas l’argent pour ça
--Euh je sais mais, ça vaut toujours le coup de regarder non ?
Elles haussèrent les épaules, s’il voulait passer voir la boutique alors pourquoi pas, même si aucune d’entre-elles ne semblaient comprendre la soudaine envie de leur ami. Régis quant à lui était plus dubitatif. Il avait un doute mais il préféra se taire.
Quelques minutes de marche plus tard, ils se trouvaient devant la devanture du magasin, où seulement deux robes étaient présentées. Les filles bavaient littéralement devant la qualité de la coupe et des finitions des robes, c’était hors de leurs moyens et elles haïssaient désormais leur ami de les avoir emmenées ici. Cependant, le jeune dresseur n’avait pas perdu son petit sourire et rentra dans le magasin, suivi par ses amies qui ne le comprenaient décidément pas sur ce coup.
Il s’approcha du comptoir où une dame d’une quarantaine d’années, les cheveux blonds légèrement grisonnants, travaillait. Elle était habillée d’une combi bordeaux, de hauts talons noirs et d’une fine ceinture dorée. Sa gestuelle et sa tenue rappelaient aux visiteurs que cette femme appartenait à un autre monde, celui de la haute comme on dit. Sacha prit alors la parole, très sûr de lui choquant légèrement ses amis.
--Bonjour madame, je suis Sacha Ketchum, je voulais savoir si vous aviez une commande au nom de Winston G. Marshall.
--Bonjour mon garçon, laissez-moi vérifier… Oui effectivement, j’ai trois créations qui ont été demandée, l’Ondine, la Serena et L’Aurore c’est ce qu’il vous faut ?
Sacha sourit et se retourna vers les filles, qui restèrent bouche bée
--Oui je crois. Peut-on faire des essayages ici au cas où ? Il me semble que mon ami a du vous donner des mesures approximatives.
--C’était bien le cas, Monsieur Marshall nous avait prévenu qu’il s’agissait d’une surprise et nous avait donné des mesures à l’œil.
Elle détailla les jeunes demoiselles, faisant le lien avec les mesures annotées sur son calepin avant d’avoir un léger sourire en coin. Le talent d’observation de Winston ne cesserait de l’étonner.
--Suivez-moi, les cabines sont au fond de la boutique, je pars chercher les créations.
Les jeunes femmes ne comprenaient pas trop ce qu’il se passait. Cependant, elles suivirent la direction indiquée par la créatrice et attendirent devant les cabines. Elle revint quelques minutes plus tard, trois grandes boîtes en carton dans les mains. Elle les posa minutieusement sur un tabouret et alors qu’elle s’apprêtait à donner leur tenue à chacune des demoiselles, elle fut interrompue par Ondine.
--Excusez-moi mais, je sais qui a fait cette commande seulement nous n’avons pas assez pour payer de telles créations.
La dame lui offrit un sourire tendre avant de lui répondre
--Ne vous en faites pas mademoiselle, Mr Marshall a tout réglé, vous êtes Ondine n’est-ce pas ?  Voici la création que Monsieur a choisie pour vous.
Elle lui tendit une robe mi longue de satin mat vert d’eau. Elle était décorée d’un fin tour de pierre autour du col rond. La championne resta bouche bée avant d’aller l’essayer, sous les encouragements de la vendeuse. Ses amies attendirent qu’elle ait fini pour essayer ce que Gabin avait pris pour elles. Lorsqu’elle sorti de la cabine, tout le monde, mis à part la créatrice, resta bouche bée.
Ondine était sublime, le vert d’eau de la robe faisant ressortir le roux de ses cheveux et le vert de ses yeux. La forme de la robe, moulante mettait en valeur chacun de ses attributs dans une classe sans pareil. Le col de la robe formait une courbe partant du bas des épaules, dénudées, et descendait jusqu’au-dessus de la poitrine.
Face à la réaction de ses amis, la championne ne put s’empêcher de rougir. La créatrice sourit face à la réaction générale avant d’appeler quelqu’un.
 --Maelyse ! Vous pouvez venir en cabine s’il vous plait ?
--Tout de suite, Mme Bridge
Une jeune femme arriva, elle portait un jean bleu ciel associé à un chemisier rose pâle, et des longs cheveux blonds aux reflets roux tombaient gracieusement dans son dos. La première chose qui vint en tête au groupe est qu’elle était magnifique, gracieuse et pourtant très naturelle. Elle se posta à côté de sa patronne et observa Ondine.
--Oh, les commandes de Winston
--Et votre travail surtout mademoiselle, qu’en pensez-vous ?
--J’en pense que je ne me suis pas trop mal débrouillé, malheureusement il y quelque plis dans le dos et sur les hanches, je pense pouvoir retravailler ça à temps pour le bal et …
La plus âgée la coupa, toujours avec un sourire tendre
--Maelyse, vous êtes toujours trop exigeante avec vous-même, et aussi trop pressée dans votre étude, regardez bien, elle est pieds nus déjà, avec des talons ses jambes seront plus tendu, ce qui lui permettra de redescendre la robe un peu, ensuite elle ne se tient pas parfaitement droite, ce qui explique les plis du dos. Regardez plutôt votre travail sur les épaules, le col et la poitrine. Tout est parfait à ce niveau-là. Restez avec nous s’il vous plait pour voir les autres tenues.
Elle se retourna pour s’adresser à Ondine, qui se sentait un peu mal à l’aise d’être épiée du regard par les deux créatrices.
--Ne vous sentez pas gênée mademoiselle, vous vous tenez bien, cependant nos créations sont pour des clientes qui ont appris une certaine manière de se tenir, je vais vous montrer.
Elle s’approcha d’elle et plaça sa main dans le bas de son dos, lui expliquant comment elle devait se tenir avec une telle robe. Ondine suivait les conseils de cette dame qui, elle devait l’avouer, l’apaisait.
Une fois la petite leçon de maintien faite, Ondine retourna dans sa cabine afin de se changer, reposant soigneusement la robe dans sa boîte. Lorsqu’elle sortit, la plus jeune des deux créatrices prit la boîte afin de la poser derrière le comptoir. Sacha demanda alors à la plus âgée des informations sur les créations.
--Oh, Mr Marshall est un de nos clients préférés. Il vient souvent pour sa sœur. Ce qu’on aime chez lui c’est son goût pour la création. Si certaines de nos clientes ne regardent que le catalogue, lui aime demander des créations uniques. Pour ce qui est de ces trois-là, il faut voir avec Maelyse, mon apprentie. C’est avec elle qu’il les a conçues. Mae, peux-tu expliquer à ces gens tes créations ?
--Oui, madame. Winston m’a demandé de concevoir pour chacune d’entre vous une robe pour le bal. Il m’a donné vos mesures approximatives et on a passé une soirée à concevoir les patrons ensemble. Je lui ai ensuite envoyé les différents croquis par mail afin qu’il les valide. Ces robes sont donc uniques, et je me suis permis de leur donner vos noms.
Aurore arqua un sourcil, Gabin aimait la couture ? Elle avait du mal à l’imaginer dessiner des robes avec l’apprentie, non, elle le voyait plus lui enlever la sienne. Elle fut sortie de sa rêverie par Régis, qui posait une question à la créatrice.
--Donc, Winston a choisi les couleurs pour chacune des robes ? Et les formes ?
--Oui exactement, il adore la couture, même s’il est incapable de se servir d’un fil et d’une aiguille.
Mme Bridge rigola face à la mine déconfite de son apprentie, voyant très bien de quoi elle parlait. Régis quant à lui, continuait d’assouvir sa curiosité
--Vous avez essayé de lui apprendre ?
--Oui, mon dieu je n’arrive pas à croire qu’un guitariste comme lui n’arrive pas à utiliser une simple aiguille
--Vous vous êtes rencontrés ici ?
--Non, pas du tout. Je l’ai rencontré l’année dernière lors d’une soirée dans un petit bar en ville. Il m’a abordé en me demandant d’où venait ma robe, une de mes premières créations. Au début, je croyais que c’était une simple technique de drague mais lorsqu’il a fait le détail des tissus et de ce qui composait ma robe, j’ai compris qu’il s’y connaissait. C’est grâce à lui que je suis ici, il m’a offert une bourse d’étude et à convaincu Madame de me prendre comme apprentie.
Sa patronne lui offrit un sourire tendre et posa sa main sur son épaule.
--Et je ne regrette pas, Mr Marshall m’a trouvé là une excellente couturière et créatrice. Mais passons, vous pourrez discuter de ce charmant garçon ce soir entre jeunes. Alors, Mademoiselle Serena, celle-ci est pour vous.
La maîtresse des lieux sortit la robe de sa boite, une magnifique robe à col montant en cachemire rose poudré. La jeune femme écarquilla les yeux devant la qualité du tissu, et se rendit dans la cabine pour l’essayer. Lorsqu’elle ressortit, le groupe eut la même réaction que pour Ondine, l’artiste était sublime.
La robe était moulante jusqu’à la taille avant de garder la même largeur, laissant de l’espace entre le tissus et les cuisses de la jeune femme. Les manches s’arrêtaient un peu en dessous des épaules, sur la partie haute des bras de la jeune femme. Le col, montant jusqu’en bas du cou de la jeune femme affinait sa silhouette.
--Alors, Maelyse, qu’en pensez-vous ?
--Eh bien, il me semble que tout est en ordre, il faudra voir avec mademoiselle si elle veut que je desserre les manches, mais tout me semble bon
--Bonne observation. Dites-moi, je ne vous l’avais pas demandé mais que signifient chacune de vos créations ?
--Alors, en accord avec Mr Marshall, l’Ondine représente la force tranquille de l’océan, capable de tout dévaster sur son passage, mais aussi d’apaiser les rages les plus profondes. La Serena représente la force, la stabilité et la sagesse, l’Aurore quant à elle…
L’apprentie s’arrêta un instant, avalant sa salive. Avant de reprendre sous le regard bienfaisant de sa tutrice.
--L’Aurore représente la beauté et la grâce, mais aussi le froid glacial de la haine et de la détestation. J’ai mis beaucoup de temps à concevoir cette robe, j’espère qu’elle vous plaira mademoiselle.
La coordinatrice lui sourit et pris la boîte pour rentrer dans la cabine que Serena venait de libérer. Lorsqu’elle en sortit, la créatrice en chef ne put retenir son admiration.
--Bon sang, Maelyse, c’est… C’est un chef d’œuvre !
--Merci Madame, j’y ai passé beaucoup de temps…
--Je veux bien vous croire ma grande, mon dieu, prenez votre journée demain, vous l’avez mérité
L’apprentie ne put cacher la rougeur sur ses joues. Rendre fière sa formatrice était son but de tous les jours, et aujourd’hui elle y était parvenue.
Parce que oui, la robe qu’Aurore portait était sublime. Faite de soie violette, un décolleté en V finement travaillé à la dentelle, dentelle que l’on retrouvait sur les longues manches. La robe était moulante sur toute sa longueur, s’arrêtant au-dessus des genoux. Si la robe avait été sur un mannequin, elle n’aurait pas eu le même effet. Car cette robe était faite pour Aurore, pour sublimer chacune de ses qualités physiques, que ce soit ses formes mais aussi ses yeux, ses cheveux. Cette robe avait été faite pour elle.
La coordinatrice rougit en voyant les regards de tout le monde braqués sur elle, et se sentait très mal à l’aise. C’est Régis qui détendit l’atmosphère en prenant la parole.
--Bon, bah Sacha, on va avoir du boulot au bal, à devoir dégager tous les gars qui voudront s’approcher de nos princesses.
--Ouais tu l’as dit, j’espère que Ben sera là, il pourra filer un coup de main.
--Putain oui
Le groupe d’amis éclata de rire tandis qu’Aurore retourna dans la cabine pour se changer. Sacha alla récupérer les paquets afin de les porter. Ils sortirent quelques minutes plus tard, remerciant énormément Maelyse pour son travail. Lorsqu’ils furent dehors, la patronne posa une main sur l’épaule de son apprentie, avant de lui parler de sa voix douce et maternelle.
--Alors c’est elle, Aurore
--Oui, je ne sais pas si elle sait à quel point elle compte pour lui, et je ne sais même pas si lui le sait en fait.
--De ?
--A quel point elle compte pour lui-même
--En tous cas, félicitations ma grande, je suis fière de toi
--Merci beaucoup Madame, faut dire que Winston est inspirant
La créatrice regarda son apprentie avec un petit regard suspicieux, n’ignorant pas la liaison qu’entretenait la jeune femme avec l’entrepreneur. Maelyse ne put s’empêcher de rougir avant de se reprendre
--Non Madame je ne parlais pas de ça, il est vraiment inspirant. La façon dont il m’a parlé de ses amies, qu’il les a décrite, qu’il a mis des formes et des couleurs sur leurs caractères, c’est vraiment incroyable de créer pour quelqu’un d’aussi sensible à ce qu’on fait.
--Oui, je vois ce que tu veux dire, j’ai fait beaucoup de robe pour sa sœur mais aussi pour son ex-petite amie ou d’autres de ses amies. Il est vrai que la sensibilité dont il fait preuve est incroyable pour un homme. J’espère vraiment que ses amis apprécient l’attention qu’il leur a porté.
--J’espère aussi, elles étaient si belles dans leurs robes.
--Parce que chacune de ses robes étaient faîtes pour elles, ma grande, et que tu as accompli un grand travail.
--Merci beaucoup Madame
 
 
--Bon, il ne vous reste que les chaussures à acheter maintenant ! Sacha, tu veux aller quelque part pour ton costume ?
--Ouais, chez Pizzoni
--Je m’en doutais, les filles, je garde vos robes, Sacha et moi on va voir pour son costume, on se retrouve au centre ?
--Pas de soucis Régis, si jamais il y a changement de programme on s’appelle ?
--Ça marche Ondine, à tout à l’heure dans ce cas 
--Yes, à toute !
Le champion de Jadielle se retourna vers son ami
--Bon, on va le chercher ce costume ?
Revenir en haut Aller en bas
TerraRafa


avatar

Aucun Avertissement

Masculin Nombre de messages : 8073
Age : 20
Film Pokémon préféré : Mew vs Mewtwo; Le Pouvoir est en toi
Pokémon(s) préféré(s) : Massko, Dracaufeu, Vipélierre, Simiabraz, Croâporal, Brutalibré, Pandespiègle, Braisillon, Sachanobi
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : Version jaune, Vert feuille
Date d'inscription : 14/07/2015

MessageSujet: Re: Et si on changé la methode....   Mar 13 Nov - 0:02

Ah la haine ! IL est trop tard Sad xD
Bon bah je lirai demain Razz
Revenir en haut Aller en bas
TerraRafa


avatar

Aucun Avertissement

Masculin Nombre de messages : 8073
Age : 20
Film Pokémon préféré : Mew vs Mewtwo; Le Pouvoir est en toi
Pokémon(s) préféré(s) : Massko, Dracaufeu, Vipélierre, Simiabraz, Croâporal, Brutalibré, Pandespiègle, Braisillon, Sachanobi
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : Version jaune, Vert feuille
Date d'inscription : 14/07/2015

MessageSujet: Re: Et si on changé la methode....   Mar 13 Nov - 18:32

Ahlala sacré Gabin, il a pas fini de nous surprendre celui-là Razz 
Un peu déçu de la conversation avec Aurore, je m'attendais à autre chose
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si on changé la methode....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si on changé la methode....
Revenir en haut 
Page 15 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» CHOCOLAT methode cookie cutter THEME NOEL
» [J-pop] Maki Chang
» Marcel Bertin (Changé, 53)
» La bataille de Koh Chang
» Peter STRAUB - Tu as beaucoup changé, Alison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon AAML :: Fictions :: Fan Fics :: En cours-
Sauter vers: