Pokémon AAML

Pokémon AAML

Salut à toi Invité!
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Bienvenue sur le forum AAML ! Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Rendez-vous à 20h00 sur la Tchat-Box du forum ce soir pour une soirée Tchat-box ! Very Happy

Partagez | 
 

 Aurore Hearthink --> Tome 1 L'héritière du ring.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Aurore Hearthink


avatar

Aucun Avertissement

Féminin Nombre de messages : 345
Age : 27
Film Pokémon préféré : Pokemon 2000
Pokémon(s) préféré(s) : Galopa
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : Pokemon Battle revolution
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Aurore Hearthink --> Tome 1 L'héritière du ring.    Mer 8 Jan - 23:51


Genre : Fait réel et action.
Rating : Public de 15 minimum.
Thème : Catch
Date de création : 02/04/2008
Date de fin : 12/10/2008
Nombre de chapitres : 56 Epilogue compris
Résumer :

Aurore Loves va fêtait ses vingt bougies chez son oncle et sa tante au Texas. Malheureusement sa fête se termine mal, au point de fuguer de la demeure familiale. Cette action fera que sa vie de jeune fille va changer dans la même nuit.
Rivalités, trahissons, amour, amitié et compétition vont être réunis au cœur du premier tome de la trilogie catchesque.


Disclamer :
Les catcheurs de la WWE ne m'appartiennent pas bien évidemment. Seul mon personnage et sa famille sont créditer à mon nom.
Revenir en haut Aller en bas
http://auroreloves-creas.skyrock.com/
Oohfemmeluxieuse
Gagnante du concours de fics
Gagnante du concours de fics
avatar

Aucun Avertissement

Féminin Nombre de messages : 2885
Age : 24
Date d'inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: Aurore Hearthink --> Tome 1 L'héritière du ring.    Jeu 9 Jan - 9:41

Smile intéressant. J'ai hâte de lire le début.

édit: je suis tombée sur ton blog où il y a la fiction X) Mais je vais quand même attendre que tu postes ici pour lire ^^

______________________________________________________
"Oohfemmeluxieuse, parce que la faute d'orthographe est un art dans les écorchures des mots..."






Like a Star @ heaven J'écris parce que j'en ai envie. J'écris parce que je crois que n'ai plus le choix.
C'est une addiction qu'on prend plaisir à goûter de plus en plus jusqu'à atteindre l'overdose...Like a Star @ heaven 





" L'admiration que je vois dans ton regard est une force qui m'est obsessionnelle, c'est quelque chose qui me rend fidèle, qui me rend faible..."



PikaPotter ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://pikOoups-smile.skyrock.com
Aurore Hearthink


avatar

Aucun Avertissement

Féminin Nombre de messages : 345
Age : 27
Film Pokémon préféré : Pokemon 2000
Pokémon(s) préféré(s) : Galopa
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : Pokemon Battle revolution
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: Aurore Hearthink --> Tome 1 L'héritière du ring.    Jeu 9 Jan - 12:23

Oh la curieuse MDR.
Bon ca va tu risque de spoiler pas grand chose étant donner que sur mon blog, seulement 5 chapitres sont visibles par tome ( il y en a 3 ). En fait à la base ca devait être une simple fan-fiction, mais maintenant je cherche depuis 2009 le moyen de le faire éditer sans grand sucés, mais je n'abandonne pas car c'est un projet qui me tient à cœur Very Happy.
Revenir en haut Aller en bas
http://auroreloves-creas.skyrock.com/
Aurore Hearthink


avatar

Aucun Avertissement

Féminin Nombre de messages : 345
Age : 27
Film Pokémon préféré : Pokemon 2000
Pokémon(s) préféré(s) : Galopa
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : Pokemon Battle revolution
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: Aurore Hearthink --> Tome 1 L'héritière du ring.    Sam 11 Jan - 17:58

Sans plus tarder je vous poste les deux premiers chapitres ;p

~ Chapitre un : Flashback ~
Une pleine lune accompagnait d'étoiles, éclairait le petit sentier qui serpentait la région de Houston au Texas. Une ombre s'arrêta vers une intersection. Le panneau en bois à moitié abîmer par le temps, rendait les directions incompréhensibles. Une demoiselle errait depuis pratiquement deux heures, allant et venant dans diverses directions, se rendant à l'évidence qu'elle tournait en rond. Où allait-elle réellement avec deux bagages en main ? Elle-même ne le savait pas et c'est bien cela qui l'inquiétait, au point de se retourner toutes les deux minutes, vérifiant qu'on ne la suivait pas.

La jeune fille en question se nommait Aurore Loves ; elle portait un pantacourt en jean blanc, des tennis noires et un débardeur de la même couleur ainsi qu'une veste en cuir blanc casser. Quant à son physique, on pouvait la distinguer grâce à ses longs cheveux châtains et aux mèches blondes cendres, des yeux azures, mais aussi sa taille, du fait qu'elle ne faisait pas plus d'un mètre soixante-cinq.

Ce soir-là était un jour spécial ... C'était le jour de son vingtième anniversaire. Elle qui s'imaginait déjà en train de construire sa vie d'adulte, de jeune femme. Voilà que maintenant elle la fuyait comme la mort. La cause était que son oncle Max et sa tante Laeticia lui avaient réservé une surprise à laquelle elle ne s'attendait pas.

La journée avait débuté par une somptueuse matinée de printemps. Aurore avait eu l'heureuse surprise de retrouver sa cousine et meilleure amie Rosalie. Les deux jeunes filles avaient construit une amitié dès la maternelle, leur complicité n'avait cessée de croître aux fils des années.

Laeticia lui avait alors annoncée qu'elle lui réservait une autre surprise de taille, mais que celle-ci n'arriverait qu'en fin d'après-midi.

Aurore, avec l'accord de son oncle, partie en compagnie de Rosalie en balade équestre comme dans leur enfance. Après une longue promenade, elles revinrent sur les coups de dix huit heure trente, juste assez de temps pour se faire belles avant la venue des derniers invités.

Trois quarts d'heure plus tard, la sonnette résonna. Laeticia s'en alla ouvrir la porte d'entrée à l'instant même où sa nièce et la cousine descendirent de l'étage, le sourire aux lèvres. Celui-ci s'effaça automatiquement du visage d'Aurore à la vue de sa mère qu'elle n'avait pas revue depuis plus d'un an, car cette dernière avait quitté son père suite à des disputes extra conjugales qui existaient depuis sa naissance. L'avoir à ses côtés pour son anniversaire était une nouvelle plutôt bonne, mais elle était gâchée par l'apparition de son deuxième mari Richards Gardon.

Évitant de faire des réflexions hâtives, Aurore décida de suivre Rosalie dans le salon, son oncle était déjà installé, captivé par les informations du soir. Le repas commença dans le calme. Ni la mère, ni la fille ne souhaitait faire le premier pas.

Finalement la mère céda comme d'ordinaire aux caprices de sa fille, posant ses couverts sur la table recouverte d'une nappe ciré vert pâle pour ensuite prendre la parole.

- Aurore, j'aimerais savoir si tu aimerais reprendre tes études là où tu les avaient laisseés afin de pouvoir construire ton avenir.

La jeune femme avait alors relevée la tête pour ensuite croiser le regard plein d'espoir de sa mère. L'espoir de retrouver sa fille raisonnable et non plus avec son sale caractère qui n'allait l'amener à rien de bon dans la vie. Elle en était persuadée.

Mais Aurore ne voyait pas cette nouvelle du même œil. C'est pourquoi elle se racla la gorge tout en cherchant bien ses mots pour ensuite répondre, une légère pointe d'exaspération dans la voix.

- Cela pourrais se faire effectivement. Mais j'estime que c'est à moi de choisir. Laisse moi le temps nécessaire pour avoir une réponse à ta suggestion.

L'homme qui complétait désormais la vie bien remplie de sa mère tenta à son tour de donner raison à la requête de sa femme.

- Aurore tu as tous les atouts pour réussir. Il te faut juste une bonne école et j'ai justement la brochure dans la voiture.

Cette fois-ci s'en était trop ! Cet homme qui lui servait de beau-père s'amuser à lui donner des leçons de la vie. Ce n'était pas lui à l'âge de seize ans qui s'était mis entre ses propres parents durant une énième dispute conjugale. Supporter des railleries au point d'abandonner des études qu'elle aurait tant aimé continuer. Et voilà que Richard lui tendait une perche qu'elle jugeait inutile voir même tardive.

Essayant de trouver une échappatoire, son regard accrocha la télévision positionnée en face d'elle. Pile poil au bon moment, c'était la page des sports. Rien de telle pour s'évader d'un conflit avec sa mère.

La première actualité sportive fut le catch, sport qu'Aurore idolâtrait depuis l'âge de trois ans. Le journaliste se mit à parler de Wrestlemania 28 qui avait eu lieu à Miami en Floride, expliquant que l'Undertaker, une fois de plus, n'avait pas été vaincu et conservait ainsi sa série d'invincibilités à vingt victoires et zéro défaites. Son challenger en question était Christian, catcheur canadien qui faisait dans les un mètre quatre-vingt-cinq, blond aux yeux bleu gris métallisé, un sourire aux coins des lèvres. Apparemment la vidéo avait été faite quelques minutes avant le match. Il était en compagnie de la Superstar classé Edge qui était également son frère de cœur.

Nathalie remarqua qu'Aurore ne l'écoutait plus ni elle et ni son nouvel époux. Elle flanqua alors un coup de poing sur la table couvrant le nombre de spectateurs présent en Floride ce soir-là.

- Veux tu cesser de t'intéresser à un sport qui te sera totalement inutile à ce qui t'attend dehors. Richard t'a trouvé un établissement idéal pour toi. Mais non Mademoiselle préfère écouter son catch. Il va falloir que tu te réveilles ma grande.

La dite concernée avait de nouveau relevé la tête pour jeter un regard froid à sa mère.

Comment cela un sport inutile ?! Un coup de pied bien placé dans les parties intimes d'un homme, un coup de bâton dans les reins, les mouvements spécifiques ; tous cela faisait un tous pour gagner une bagarre contre les paysannes du Texas.

La jeune fille se leva petit à petit sous les regards inquiets de l'oncle Max et de la tante Laeticia ainsi que celui de Rosalie. Celle-ci savait très bien de quoi était capable sa cousine.

Le journaliste parla ensuite de basketball, mais la colère d'Aurore ne s'apaisa pas pour autant. Cette fois-ci elle était presque debout et expliqua, tremblante de colère, voyant que personne ne la soutenait et ne la comprenait.

- Qu'est-ce que tu en sais si cela me servira ou pas ? Vous m'avez déjà assez pourris la vie quand je n'étais qu'une enfant ... Tu n'as plus de leçons à me faire. Tu verras ... Je te prouverais que je peux m'en sortir sans ton aide et je réussirais. Quant à toi Gardon, occupes toi de ce qui te concerne c'est bien compris ?

A son tour Nathalie se leva de sa chaise, ses yeux verts plongèrent durement dans ceux azures de son unique fille qui lui rappelait à ce moment précis son ancien époux.

- Ne lui parle pas comme cela Aurore !

Aurore poussa sa chaise d'un geste du pied tout en fusillant du regard sa mère qui ne cilla pas. La jeune fille contourna ensuite la table du salon pour s'arrêtait en bas des marches qui la guideraient dans sa chambre à l'étage supérieur.

C'est alors qu'elle entendit la voix de Rosalie qui paraissait inquiète.

- Où tu vas ?

Sans même se retourner, la concernée répondit d'une voix sèche.

- Dans ma chambre. J'ai besoin d'air.

Gravissant les marches quatre à quatre elle s'enferma après dans sa chambre, prenant la peine de claquer la porte.

Son cocon était couvert de posters de chevaux et de catcheurs très populaires pour là plupart.

Ruminant encore de rage, Aurore s'assit sur son lit pour s'en enlevait quelques secondes plus tard, se dirigeant vers la fenêtre qui donnait une vue magnifique sur la cour où tout était éclairait par des lampadaires.

Que faire ? Que dire de tout cela ? Comment s'en sortir sans blesser son entourage ?

Quelqu'un frappa à sa porte, Aurore se tourna vers celle-ci et annonça d'une voix rauque.

- C'est ouvert.

Ce n'était que Rosalie qui pénétra dans la chambre de sa cousine pour ensuite la rejoindre à la fenêtre. Elle s'arrêta au niveau de sa meilleure amie et lui demanda, ne cachant pas sa crainte de perdre à nouveau cette dernière.

- Ça va mieux ?

Aurore ne fit pas attention à la question de Rosalie.

Posant une main sur la poignée de la fenêtre pour ensuite serrer des dents, elle questionna sa confidente sur les événements qui venaient de se passer.

- De quel droits ?! De quel droits se permet-elle de me donner encore des leçons ? Elle qui m'a mis de côté pendant un an. Et ce Richard ... Non mais tu as entendu ce qu'il m'a dit ?! Si il croit m'aider le feras monter dans mon estime il peut toujours rêver ... Lilly je ne sais plus quoi faire.

Rosalie eu un léger sourire en entendant le surnom qu'Aurore lui donnait depuis leur rencontre. Ses yeux se remplirent de larmes qu'elle refusait de laissait s'échappaient.

- Tu es majeur non ?

Demanda Rosalie d'une voix qui se voulait ferme et décisive.

Apparemment cela fonctionnait, car sa cousine hocha de la tête pour confirmait ses dires.

Rosalie continua sur sa lancée.

- Dans ce cas tu es libre de faire ce qui te semble juste.

Aurore fronça des sourcils et tourna son regard vers l'extérieur, s'interrogeant sur ce qu'elle pourrait faire dehors à une telle heure.

- Tu penses que je devrais fuguer c'est ça ?

Les mots avaient quitté ses lèvres sans qu'elle ne s'en rende compte, mais au moins elle avait posé sa question et maintenant elle en attendait la réponse.

Rosalie fit mine de réfléchir pour ensuite esquiver un sourire.

- Je ne le pense pas, je te le conseille.

Aurore réfléchit au moyen de s'enfuir sans se faire remarquer.

Elle s'avança doucement vers son armoire blanc ivoire pour en sortir deux sacs en toile afin de les remplirent du strict nécessaire.

- Et ... tu as une idée pour que je sorte sans me faire voir ?

Rosalie ouvrit la porte de chambre avec précaution afin de s'assurer que les invités étaient toujours en bas. Elle l'a referma pour ensuite se tourner vers Aurore.

- Pourquoi ne prendrais tu pas Argil avec toi ? Il est endurant. Il pourrait te porter jusqu'au petit matin.

La jeune fille referma le premier sac remplis à ras bord et ouvrit le deuxième sans répondre à sa meilleure amie. Elle y mit à l'intérieur des chouchous, des bains douches, un shampoing et le nécessaire pour sa toilette quotidienne. Une fois tout dans le sac, Aurore se pencha sous son lit et y récupéra une boite en plastique sans son couvercle, dedans il y avait un sac en papier. Il avait l'air bien remplis si on se fier au son qu'il produisait quand Aurore le posa sur le matelas.

La jeune fille se redressa pour ensuite rejoindre Rosalie qui attendait les bras croisés, adossait à la fenêtre.

- Excellente idée. Il me reste encore de l'argent de poche. Cela me servira à vivre un peu jusqu'à ce que je trouve un petit travail.

Rosalie se permit de jeter un coup d'œil au sac pour ensuite lui demander d'un air intéresser.

- Tu as combien là dedans ?

Aurore, à son tour regarda d'un air gêné, son sac d'argent et répondit le rouge colorant ses joues pâles.

- Trente-cinq dollars.

Rosalie plongea sa main dans la poche de son jean et en sortie à son tour une liasse de billets. Elle les compta pour ensuite en donnait plus de la moitié à Aurore. Cette dernière fixa sa confidente, étonnée par ce geste.

Lilly prit donc la parole de nouveau.

- Je te donne cet argent supplémentaire en espérant que cela t'aidera.

- Je ne peux pas les accepter, voyons Rosalie c'est ton argent.

La dite concernée s'avança jusqu'à sa cousine, placa l'argent au creux de la main de cette dernière pour ensuite la refermer dans un geste amical.

- Tu sais très bien que je ferais n'importe quoi pour toi. Alors je t'en prie ... pour moi, accepte cet argent et construis ta vie. Par contre, promet moi une chose en retour.

Aurore pencha la tête sur le côté et demanda intriguait par ce qu'elle allait avoir comme réponse.

- Quoi ?

Rosalie sourit.

- Donne-moi de tes nouvelles dès que tu le peux.

Aurore lui rendit son sourire.

- Je te le promet.

Les deux adolescentes se prirent dans les bras pour ensuite s'écartaient quelques secondes plus tard.

Rosalie s'occupa ensuite d'ouvrir la porte de la chambre d'Aurore afin de vérifier que personne soit à l'étage. Une fois assurait de ceci, elle fit signe à sa cousine de la suivre.

Les deux jeunes filles descendirent les escaliers silencieusement pour ensuite emprunter ceux de la cave qui menaient directement au jardin. A côté se tenait un petit pré où il y avait un superbe étalon. Il s'agissait d'Argil, sa robe était de couleur caramel, il possédait des pupilles noirs comme l'ébène.

Aurore avec l'aide de Rosalie, sella l'animal qui se révélait bien calme à l'idée de sortir dans la nuit printanière. Une fois ceci fait, la jeune fille monta sur le dos de l'équidé, pris les sacs que sa cousine lui tendait et les attacha de chaque côté de la selle. Elle quitta ensuite le pré après un dernier au revoir de la main pour empruntait le petit chemin de terre qui lui faisait face.

D'un coup de talon, Argil se mit à galoper pendant un certain laps de temps. Aurore quant à elle, respira l'air frais du soir, ignorant les vibrations de son portable qui se trouvait dans sa poche.

Deux heures plus tard, Aurore s'était retrouvée face à cette fameuse intersection ... sans Argil. Elle avait jugé bon de le laisser rentrer chez lui.

Pas loin d'elle se tenait un petit mur qui pouvait céder d'un instant à l'autre. La demoiselle s'y assit dessus et sortie son téléphone portable. Il y avait eu vingt appelles et un seul message sur sa messagerie. Avant qu'elle n'eut le temps de faire quoi que ce soit, son cellulaire vibra de nouveau.

Aurore fit coulisser son téléphone, la gorge sèche, prête à discutait avec son interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
http://auroreloves-creas.skyrock.com/
Aurore Hearthink


avatar

Aucun Avertissement

Féminin Nombre de messages : 345
Age : 27
Film Pokémon préféré : Pokemon 2000
Pokémon(s) préféré(s) : Galopa
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : Pokemon Battle revolution
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: Aurore Hearthink --> Tome 1 L'héritière du ring.    Sam 11 Jan - 18:00

~ Chapitre deux : Agression nocturne ~
D'une voix sèche, elle dit.

- Allô ?

Une autre voix de femme se fit entendre à l'autre bout du combiné. Ce n'était ni sa mère et encore moins Rosalie.

- Aurore ? Où es tu bon sang ? Ça fait plus de deux heures qu'on essaye de te joindre.

La jeune fille reconnut la voix angélique de sa tante. Apparemment elle avait l'air inquiète.

- Je ne sais pas où je suis et je ne veux plus retourner à la maison. Pas tant qu'elle sera là.

Il était clair pour Aurore « qu'elle » signifiait ni plus ni moins sa mère. À travers le téléphone, elle pouvait percevoir le soupire d'agacement de sa tante ... Elle devait hésiter à venir chercher sa nièce.

Un bruit dans les fourrées l'a perturba quelques secondes, lui faisant oublier sa conversation avec sa tante.

Celle-ci monta le ton, de plus en plus inquiète.

- Aurore ?

Ladite concernée sursauta légèrement pour ensuite reporter son téléphone à son oreille.

- Écoute, je te rappellerais plus tard, d'accord ?

Hésitante, Laeticia rétorqua.

- Bon ... d'accord. Fais attention à toi. Soit prudente.

- A plus tard.


Conclut la jeune femme.

Elle raccrocha pour ensuite éteindre son téléphone.

La main plongée dans son sac, elle en sortie une part de son gâteau d'anniversaire qu'elle avait réussi à chiper dans la cuisine pendant sa fugue. Alors qu'elle commençait à en manger un bout, un autre bruit dans les mêmes fourrées se fit entendre. Remettant son morceau dans son emballage en aluminium et ensuite dans le sac, Aurore quitta son mur pour se diriger vers les hautes herbes.

Arriver à la hauteur de celles-ci, elle vit une mèche de cheveux en dépasser. Aurore n'attendit pas et saisit violemment la mèche pour en sortir un garçon de dix ans plus âgé qu'elle.

Il était plus grand que la jeune fille, des yeux bleus acier ainsi que des cheveux blonds qui viraient presque sur le blanc tellement le gel les plaquait en arrière.

Aurore lâcha la touffe de cheveux et regarda le mystérieux homme sans dire un mot. La tentation était trop grande, il fallait qu'elle sache à qui elle avait affaire bien que malgré elle, ce visage ne lui était pas inconnu.

Elle croisa les bras et lui demanda froidement sans ciller du regard.

- Pourquoi m'espionnez-vous, Monsieur ... ?

Le jeune homme frotta ses vêtements afin d'y enlever la saleté puis il prit la main de la jeune fille et y déposa un léger baiser. Après cela, il répondit avec un sourire charmeur sur son visage d'ange mystérieux.

- Nemeth ... Nick Nemeth. Et pour votre information je ne vous espionnais point mademoiselle. Je cherchais des lucioles.

Aurore ne bougea pas d'un iota, son ton de voix insinuer qu'elle restait sur ses gardes.

- Des lucioles ? À cette heure-ci ? Vous me prenez vraiment pour une idiote ?

- Eh ! On se calme mademoiselle. C'est vous qui m'agressez tout de même.


Aurore ria jaune en entendant cela pour ensuite reprendre son sérieux.

- Quoi ?! C'est quand même vous qui depuis tout à l'heure faite du bruit. De plus je n'ai remarqué aucune luciole dans les parages. Sur ce rentrez chez vous.

Aurore tourna le dos au dénommer Nick, jusqu'à ce que ce dernier ne saisisse son poignet.

La jeune femme lui mit alors une droite en plein dans le nez. Le blondinet tomba à la renverse, mais ne tarda pas à se relever sous le regard présomptueux de la jeune fille qui affichait un sourire mesquin sur les lèvres en voyant le nez en sang de son agresseur. Celui-ci passa la main à l'endroit où il avait mal. Une haine sans nom s'emparait de lui quand il vit son propre sang.

Nick saisit alors dans les hautes herbes, un bâton assez épais. Il le brandit au-dessus de la tête d'Aurore qui lui tournée le dos, ne se rendant pas compte du danger.

Un premier coup atteignit les reins de la jeune fille qui s'écroula sur le sol sableux.

Lui faisant face, Aurore remarqua qu'il maintenait son arme comme un catcheur.

C'est avec un sourire narquois qu'elle lui demanda.

- Fan de catch on dirait ?

Nick eut le même sourire tout en se préparant à lui administrer un deuxième coup qui lui serait sans aucun doute fatal.

- Tu ne sais pas à quel point.
Revenir en haut Aller en bas
http://auroreloves-creas.skyrock.com/
Oohfemmeluxieuse
Gagnante du concours de fics
Gagnante du concours de fics
avatar

Aucun Avertissement

Féminin Nombre de messages : 2885
Age : 24
Date d'inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: Aurore Hearthink --> Tome 1 L'héritière du ring.    Sam 11 Jan - 18:27

Very Happy Ah super !! J'ai trop bien visualiser la scène de la bagarre dans le chapitre 2 Very Happy

XD dès début de l'histoire, il y a une dispute, on ne va s'ennuyer avec ta fiction LOL Smile
Je crois que j'aurai réagit à la même place qu'Aurore lorsque son beau-père essaie de lui "conseiller" en + le jour de son anniversaire, super ^^' , quel ambiance familiale ! Smile

Vivement la suite.

______________________________________________________
"Oohfemmeluxieuse, parce que la faute d'orthographe est un art dans les écorchures des mots..."






Like a Star @ heaven J'écris parce que j'en ai envie. J'écris parce que je crois que n'ai plus le choix.
C'est une addiction qu'on prend plaisir à goûter de plus en plus jusqu'à atteindre l'overdose...Like a Star @ heaven 





" L'admiration que je vois dans ton regard est une force qui m'est obsessionnelle, c'est quelque chose qui me rend fidèle, qui me rend faible..."



PikaPotter ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://pikOoups-smile.skyrock.com
Aurore Hearthink


avatar

Aucun Avertissement

Féminin Nombre de messages : 345
Age : 27
Film Pokémon préféré : Pokemon 2000
Pokémon(s) préféré(s) : Galopa
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : Pokemon Battle revolution
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: Aurore Hearthink --> Tome 1 L'héritière du ring.    Lun 13 Jan - 16:55

Merci *-*
Je suis ravie de voir que cette fic te plaît ;p
Oui la conversation est très animée des le départ et le pire dans tous cela, c'est que ce que je subissais il y a des années avec ma mère et son macro MDR --"
Revenir en haut Aller en bas
http://auroreloves-creas.skyrock.com/
Aurore Hearthink


avatar

Aucun Avertissement

Féminin Nombre de messages : 345
Age : 27
Film Pokémon préféré : Pokemon 2000
Pokémon(s) préféré(s) : Galopa
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : Pokemon Battle revolution
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: Aurore Hearthink --> Tome 1 L'héritière du ring.    Sam 18 Jan - 13:48

~ Chapitre Trois : Un Sauveteur Inattendue. ~
Alors qu'Aurore cru voir la fin de sa vie, détruite par un disjoncté, ce dernier leva son arme tel le ferait un bourreau envers un condamné. Elle ferma les yeux afin d'exclure la douleur qui s'étalerait dans un instant sur tout son corps. Un seconde plus tard, un cri à moitié étouffer se fit entendre.

R'ouvrant les yeux, la demoiselle eut la surprise de voir Nick à moitié étrangler par une main qui entourait son cou. L'autre main saisit le jean du jeune homme, le souleva de quelques centimètres et le plaqua ensuite au sol.

Une voix froide et sombre s'adressa directement à Nick.

- Je t'avais dit de foutre le camp il me semble !

Nick n'eut pas besoin de demander son reste. Il se releva non sans difficulté et courut en direction de l'ouest.

Aurore quant à elle, se releva du mieux qu'elle put. S'aidant du petit mur, elle s'appuya sur ce dernier, fermant les yeux à la recherche d'oxygène. Elle se rendit compte dans quel bourbier elle venait de se mettre.

Cette confrontation aurait pu l'envoyer directement à l'hôpital ... voir pire, mais elle préférait ne plus y penser.

Son sauveur s'avança de quelques pas et lui demanda d'une voix plutôt douce.

- Tout va bien mademoiselle ?

Aurore, sans ouvrir les paupières, hocha positivement de la tête.

- Oui ... J'ai juste besoins de retrouver mes esprits. Je ne m'attendais pas à faire face à un jeune homme aussi ...

- Buté ?


Proposa son bienfaiteur, ce qui fit réagir la jeune femme qui ouvrit les yeux, les posant sur son mystérieux interlocuteur.

- Exactement.


Elle rajouta ensuite d'une voix posée.

- Puis-je savoir comment se nomme mon mystérieux sauveur ?

- Il est inutile que je mentionne mon nom, seul mon visage sera sans doute te dire qui je suis.


L'homme s'avança de quelques pas du lampadaire, dévoilant ainsi son visage.

Des cheveux d'un roux sombre et longs étaient attachés en une queue de cheval, des yeux verts qui étaient à la fois dur, mais aussi rassurant se posèrent sur la jeune fille qui resta coi.

Un seul mot s'échappa de la bouche d'Aurore, parlant plus pour elle-même à cet instant là.

- The Undertaker.

Pour la première fois dans la soirée qu'elle passait, un sourire franc et radieux illumina son visage de jeune fille.

Espérant ne pas passer pour une de ses fans hystériques, Aurore demanda l'air gêné.

- Je vous suis infiniment reconnaissante de m'avoir sauvé la vie. Que puis-je faire pour m'acquitter de ma dette ?

- Pour commencer, arrête de m'appeler par mon nom de scène. J'aimerais également connaître ton identité jeune fille.


Mark Calaway tendit sa main afin d'aider Aurore à se remettre droite.

Celle-ci le remercia par un sourire et répondit d'une voix amusée.

- D'accord Monsieur Calaway. Je m'appelle Aurore Loves.

Mark demeura silencieux, ne quittant pas du regard cette inconnue.

- Et ... Que fait tu ici toute seule ?

Aie, une question piège !

Que pouvait-elle lui répondre ? Vérité ou mensonge ? Elle opta finalement pour la deuxième option.

- Je me promenais à cheval et au moment où j'ai voulus poser le pied-à-terre, ma monture m'a fait faux bond.

- Et tes bagages ? Ils faisaient aussi partie de la promenade ?


Questionna Mark, l'air intéresser.

De légères marques rouges colorèrent les joues de l'adolescente. Encore une question qui allait avoir sa réponse via un mensonge. Décidément il n'était pas facile de berner un catcheur.

- Oui et non. Ce sont des affaires que j'emmenais chez ma cousine Rosalie. Mais ... je suis perdue. Je ne connais pas bien Houston.

Mark hocha de la tête, plonger dans ses pensées pour ensuite croiser ses bras sur sa large poitrine.

- Que compte tu faire maintenant ?

Ah ... Elle n'y avait pas pensée à cela.

Haussant des épaules, elle annonça comme si elle avouait à demi-mots qu'ils allaient se revoir.

- Je ne sais pas. Peut être que je vais dormir ici.

Surpris de cette réponse, le catcheur décroisa les bras, bouche ouverte de stupeur.

- Quoi ? Dehors ?

Riant doucement face à une telle réaction, Aurore répondit du tac au tac.

- Oui, ça n'est pas la fin du monde après tout.

En deux pas, Mark Calaway ne se tenait plus qu'à quelques millimètres de la jeune femme.

- Non, hors de question. Prends tes affaires, tu viens dormir à la maison.

Gênée de la proposition faite par le catcheur, Aurore objecta.

- Je ne veux pas être un fardeau pour vous et votre entourage.

L'homme fit comme si elle n'avait rien dit et pris les deux sacs de son hôte, concluant ainsi leur conversation.

- Tu peux marcher j'espère ?

Aurore hocha de la tête.

- Je pense que cela ira. Merci encore.

Ils marchèrent en direction du Nord et quelques minutes plus tard, Aurore comprit pourquoi Mark avait ordonné à Nick de partir.

Le ranch de Mark Calaway était à un bon kilomètre et demi de l'intersection. Alors qu'ils arrivèrent à quelques mètres du portail, un dogue allemand blanc taché de noir vint à la rencontre de son maître et de la nouvelle venue qui ne put s'empêcher de le caresser au passage.

- Allez Rosco, viens on rentre mon chien !

Ordonna d'une voix ferme Mark.

Aurore se stoppa devant l'immense portail en fer forgé qui menait ensuite à un bout de terre où se situer également une magnifique maison aux briques blanches et orangées.

Elle s'arrêta net quand elle vit Mark l'attendre les bras croisés.

- Tu as l'intention de rentrer oui ou non ?

Finalement la jeune femme décida de franchir le pas.

L'instant d'après, le portail se referma doucement derrière elle-même. Une autre fille qu'elle se serait interroger sur ce qu'il allait se passer. Mais Aurore n'était pas une autre fille. Elle était juste elle.

Une main se posa futilement sur son épaule, dans un geste de douceur et d'apaisement.

- Tu n'as rien à craindre ici, tu es en sécurité. Suis moi, j'aimerais te présenter ma femme.

Aurore suivie l'homme à l'intérieur de la demeure, s'interrogeant sur ce qui allait l'attendre une fois face au couple.
Revenir en haut Aller en bas
http://auroreloves-creas.skyrock.com/
Aurore Hearthink


avatar

Aucun Avertissement

Féminin Nombre de messages : 345
Age : 27
Film Pokémon préféré : Pokemon 2000
Pokémon(s) préféré(s) : Galopa
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : Pokemon Battle revolution
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: Aurore Hearthink --> Tome 1 L'héritière du ring.    Sam 18 Jan - 13:49

~ Chapitre Quatre : Présentation et révélations. ~
Une fois qu'elle eut franchie le seuil de la maison, Aurore respira l'odeur de jasmin qui émanait du couloir. Elle leva ensuite les yeux et la première chose qu'elle vit fut un magnifique lustre en cristal qui resplendissait encore plus avec les petites ampoules éclairaient. Des photos de famille étaient également accrocher au mur ainsi que des diplômes d'université et un seul tableau qui représentait un couple d'oie sauvage au beau milieu d'un lac. Elle comprenait enfin pourquoi Mark disait appréciait son chez-lui.

Un raclement de gorge suffit à Aurore pour la faire sortir de ses pensées.

Devant elle se tenait une femme aux cheveux blonds dorés attachés en un chignon, des yeux noisettes tentèrent de la percer, s'interrogeant sans doute sur les raisons du pourquoi elle était dans son domicile. Sara, la femme de l'Undertaker était un peu plus grande qu'Aurore de quelques centimètres.

C'est avec un sourire chaleureux et accueillant que Sara demanda alors à son époux.

- Mark, qui est cette charmante demoiselle ?

Ledit interroger regarda d'abord sa protégée pour ensuite reporter son regard sur sa tendre épouse.

- Cette jeune fille s'appelle Aurore Loves ... Elle s'est perdue ... Et également agresser.

Ce fut à ce moment là qu'Aurore décida de poser une nouvelle question tout en pesant ses mots.

- Au fait d'où il sort ce Nick ?

Elle remarqua presque immédiatement que le couple se dévisageait comme s'ils connaissaient déjà ce Nick depuis pas mal de temps.

Sara rompit le silence.

- Et si on allait dans la cuisine ?

Proposa la femme du Phenom

Discrètement, ils allèrent dans la cuisine où aucune trace de poussière y résidait. Prenant un siège et refusant de boire ou de manger quoi que ce soit, Aurore attendit qu'une chose, savoir qui était ce fameux Nick.

Que voulait il ? Qu'allait faire Mark ?

- Alors ? Ce Nick qui est-il ?

Sara fit le premier pas pour répondre à la question encore sans réponse de la jeune femme.

- Nick n'est pas n'importe qui. As-tu suivie les informations sur Wrestlemania 28 ?

Aurore répondit du tac au tac, se mettant soudainement sur la défensive.

- Bien sûr que je les ai écoutés ! Votre époux a battu ...

- Christian.


Coupa d'un ton sec Sara comme si ce prénom l'écœurer au plus haut point.

- Ça je le savais déjà. Mais quel est le rapport avec Nick ?

Demanda encore Aurore, troublée parce qu'elle venait d'entendre.

- Nick est le protégé de Christian. Maintenant que son protecteur à était mit au tapis, Nick veut prendre la relève.

Aurore ouvrit de grands yeux, surprise de cette nouvelle qui venait de sortir de la bouche de Mark.

Sara bu une gorgée de sa tasse de thé puis changea de conversation.

- Alors ? Comme ça tu n'es pas de la région ? D'où vient tu si cela n'est pas trop indiscret ?

Les mains plaçaient derrière sa nuque, Aurore fixa à son tour Sara, encore hésitante à dire la vérité.

- Je suis d'origine française. On ne peut pas dire que j'ai eu le droit à une enfance heureuse, mais elle n'était pas non plus misérable. Il y a eu des hauts et des bas comme dans toute famille je suppose. Il y a quatre ans, ma mère a divorcer de mon père. Je l'ai mal pris, j'ai passé quelques jours en Angleterre. Là-bas, mon entourage s'est rendu compte que je n'étais pas encore rétablie. Alors, mon oncle est venu m'emmener ici, dans cette belle contrer qu'est Houston.

Le cœur de la belle Aurore semblait s'alléger au fil qu'elle racontait son passé. Peut lui importait pour elle que ce soit des inconnus. Elle en avait besoin. On entendait plus désormais que le balancement incessant de l'horloge.

Une fois de plus, la femme de Mark se mit à soumettre une idée.

- Pourquoi ne dormirais tu pas ici pour ce soir ? Et demain on te raccompagnera chez ton oncle. Qu'en pense tu ?

La demoiselle remua la tête dans un geste positif.

Sara eu un petit sourire discret, satisfaite de cette réponse. Elle la guida ensuite à l'étage supérieur où se situait la salle de bain principal, la chambre du couple ainsi que celle des enfants de ce dernier et enfin la chambre d'ami qui était à la fois classique, mais également somptueuse.

Une fois assurée que le couple fut partie se coucher, Aurore ralluma son téléphone et y vit vingt-cinq appelles et un seul message de Rosalie. Aurore l'éteignit pour la nuit, se disant que d'ici demain, elle aura trouvé le moyen de tout dévoiler au couple Calaway.

La jeune fille s'endormit sur le lit, apaiser d'avoir un toit au-dessus de sa tête.
Revenir en haut Aller en bas
http://auroreloves-creas.skyrock.com/
Oohfemmeluxieuse
Gagnante du concours de fics
Gagnante du concours de fics
avatar

Aucun Avertissement

Féminin Nombre de messages : 2885
Age : 24
Date d'inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: Aurore Hearthink --> Tome 1 L'héritière du ring.    Sam 18 Jan - 14:06

Very Happy j'aime !
Ouah, Aurore aurait pu est gravement blessée voire morte à cause de ce Nick !
Smile ça va, c'est une belle demeure chez Mark et Sara eh eh... Very Happy

Juste pour savoir, tu vas poster toujours deux chapitres en même temps ?


______________________________________________________
"Oohfemmeluxieuse, parce que la faute d'orthographe est un art dans les écorchures des mots..."






Like a Star @ heaven J'écris parce que j'en ai envie. J'écris parce que je crois que n'ai plus le choix.
C'est une addiction qu'on prend plaisir à goûter de plus en plus jusqu'à atteindre l'overdose...Like a Star @ heaven 





" L'admiration que je vois dans ton regard est une force qui m'est obsessionnelle, c'est quelque chose qui me rend fidèle, qui me rend faible..."



PikaPotter ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://pikOoups-smile.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aurore Hearthink --> Tome 1 L'héritière du ring.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Aurore Hearthink --> Tome 1 L'héritière du ring.
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Christine Féret-Fleury & Madeleine Féret-Fleury]Atlantis tome 1 : l'héritière
» [Brown, T.J.] Summerset Abbey - Tome 1: Les héritières
» [Kiera Cass] La Sélection tome 4 : L'héritière
» Testament, tome 1 : L'héritière - Jeanne-A Debats
» [Cass, Kiera] La Sélection - Tome 4: L'héritière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon AAML :: Fictions :: Fan Fics :: Autres fics-
Sauter vers: