Pokémon AAML

Pokémon AAML

Salut à toi Invité!
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Bienvenue sur le forum AAML ! Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Rendez-vous à 20h00 sur la Tchat-Box du forum ce soir pour une soirée Tchat-box ! Very Happy

Partagez | 
 

 ~ La chambre d'à côté ~

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
AuteurMessage
ashandmistylove


avatar

Aucun Avertissement

Féminin Nombre de messages : 256
Age : 26
Film Pokémon préféré : euh... je sais pas
Pokémon(s) préféré(s) : eeve's, ponyta, galopa, locklass, suiciune, azuril, delcaty, millobellus et quasiment tout les pokémons glace
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : diamant et explorateur du ciel pokemon version blanche 2
Date d'inscription : 27/01/2012

MessageSujet: Re: ~ La chambre d'à côté ~   Mer 4 Juin - 20:28

J ai adore trop mignon la scene avec Lola j adore ce prenom vite la suite et aurore qui arrive quand Paul et Lola font dodo j imagine bien la photo Aurore a du dossier avec cette photo
Revenir en haut Aller en bas
Lolo57
Administrateur
Administrateur
avatar

Aucun Avertissement

Féminin Nombre de messages : 3025
Age : 24
Film Pokémon préféré : Je les aime bien tous pour être honnête, mais je dirais les trois premiers films
Pokémon(s) préféré(s) : Étouraptor
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : RF/VF
Date d'inscription : 27/10/2010

MessageSujet: Re: ~ La chambre d'à côté ~   Sam 7 Juin - 15:10

Ah comment j'adore ! Very Happy

/Spoil\
J'adore leur situation. Genre entre couple et amis, on ne sait pas trop. Vraiment ambigue quoi. ^^
En mode galère si Aurore aurait accouchée dans le cinéma ! x) Elle a bien fait de prévenir Paul x)
La pauvre, comment elle a galérée pour accouchée lol J'adore quand elle a dit a Paul que c'était "leur" fille. On ressentait bien que Paul était touché. Ah, c'est finalement le prénom Lola qu'elle a choisi Smile
Le moment entre Paul et Lola est mignon :3 C'est vrai que même si ce n'est pas vraiment sa fille, il a passé beaucoup de moment avec Aurore lorsqu'elle était enceinte.
Mais vraiment, ce petit havre de paix ne présage rien de bon. Il va encore y avoir une merde. Sérieux, si Ludovic apprend que c'est sa fille, je me demande comment Aurore et Paul vont réagir ! ^^
/Spoil\

Bref, j'ai hâte de savoir la suite ! Very Happy

______________________________________________________
« Don't Let Anything Stand In The Way Of Your Dreams...»
Ne Laisse Pas Quoi Que Ce Soit Bloquer Tes Rêves...

Revenir en haut Aller en bas
Oohfemmeluxieuse
Gagnante du concours de fics
Gagnante du concours de fics
avatar

Aucun Avertissement

Féminin Nombre de messages : 2886
Age : 24
Date d'inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: ~ La chambre d'à côté ~   Mar 10 Juin - 15:17

Merci pour vos commentaires ! :)Voici le dernier chapitre ! Il y a une scène assez explicite que je mettrais en spoil. Sinon le prochain post sera un épilogue et la fiction sera terminée !

Chapitre XXIII :

La deuxième semaine de mois de mai venait de commencer, emmenant la chaleur printanière ainsi que les jolis rayons du soleil. C'était un dimanche après-midi tranquille tel qu'on aimerait avoir chaque semaine dans la petite maisonnette de Paul, où celui-ci était dans le jardin en train de mettre le linge qui venait à peine de sortir du lavage. Cela faisait presque deux mois que Paul venait souvent chez Aurore pour voir Lola et ainsi aider la jeune femme à préparer les affaires du bébé. Johanna qui assistait à la plupart des visites du jeune homme laissaient un peu d'intimité à sa fille et à espéra-t-elle à son futur gendre. Parfois c'était Aurore qui ramenait Lola chez les deux frères lors des promenades improvisées et ceux pour le grand bonheur de tout le monde.
Lorsqu'il finit de poser le dernier vêtement sur l'étendoir, il entendit la sonnerie de son portable, le rappelant qu'il avait laissé ce dernier à l’intérieur. Il accourut vers le salon où il chercha rapidement le cellulaire avant de comprendre qu'il avait posé sur la table de la cuisine. Il attrapa son téléphone d'un geste rapide avant de décrocher dans un petit essoufflement.

« Salut. »
« Coucou Paul.»
« Euh... ça va ? »

Il entendit la voix joyeuse d'Aurore lui répondre qu'elle allait bien, le faisant former un petit sourire sur ses lèvres avant de répondre que lui aussi il allait bien.

« Alors, ça se passe bien avec Lola ? »
« Oui. Elle est étrangement calme aujourd'hui. Je ne suis pas habituée. »

Depuis au moins trois semaines Lola faisait des crises pour tout et n'importe quoi au grand damne d'Aurore qui espérait avoir quelques instants de répits. Cette dernière informa Paul que sa mère avait emmené le bébé en promenade.

« Profite de cette occasion pour te reposer. »
« Ouais... » Souffla-t-elle, pas très convaincue.

Paul fronça ses sourcils comprenant que la jeune femme n'avait pas l'air de vouloir se reposer et lui demanda de nouveau si tout allait bien.

« Oui, oui. »

Bizarrement, Paul ne la croyait pas et sentait qu'Aurore semblait préoccupée par quelque chose. Il insista tout en lui disant qu'elle semblait tracassée.

« Non, du tout. » Rassura-t-elle, « En fait... »

Il entendit Aurore hésiter avant de répéter le début de sa phrase, se demandant ce qu'elle pouvait lui dire. Le jeune homme s'assit sur la chaise de la cuisine toujours le portable à son oreille avant d'entendre la jeune femme soupirer doucement.

« Tu vas trouver ça stupide. » Rit-elle nerveusement, « Je pensais à ce que cela pourrait être si on habitait ensemble, tous les trois avec Lola. »

Paul sentit son organe vital s’accélérer à cette aveu avant de lui rassurer que ce n'était pas stupide de penser à cela. Il avoua à la jeune femme qu'il avait déjà pensé parfois, surtout le soir avant de dormir. Paul rougit doucement à ce qu'il venait de dire à la jeune femme avant que la voix de cette dernière résonne dans son oreille.

« C'est vrai ? » S'étonna-t-elle, « Et tu crois que... Tu crois que c'est possible ? »

Le jeune homme passa sa main dans sa chevelure dans un semblant de sourire, ne sachant pas comment réagir face à cette question. Il avait longuement imaginé à cette possibilité mais si c'était le cas, il aurait fini par sauter sur Aurore à force d'attendre patiemment qu'elle soit prête à se lancer dans une relation amoureuse. Il soupira doucement tout en fermant quelques secondes les paupières après avoir mordiller sa lèvre inférieure dans un coup de stress.

« J'aimerai bien que ça soit possible. »

Il devina son sourire derrière le téléphone avant de l'entendre lui dire qu'elle aimerait aussi que cela soit possible. Un petit silence s'installa après ce sujet de conversation laissant chacun dans leurs pensées respectives.

« Sinon, tu faisais quoi ? » Demanda Aurore dans une voix traduisant la gêne.
« Je viens de finir de mettre le linge au soleil. »

Quelques banalités plus tard, Aurore proposa à Paul s'il voulait venir à la maison. Ce dernier hésita, lui disant qu'elle devait se reposer. Il se fit insisté par la jeune femme qui lui avoua qu'elle aimerait le voir tout en accompagnant de plusieurs arguments au sujet de Lola. Il accepta finalement, lui prévenant qu'il sera là dans une demi-heure.
Après le coup de fil, il se dépêcha à se préparer, mettant sa veste rapidement ainsi que ses baskets, avant de prévenir Reggie qui était à l'étage qu'il partait voir Aurore, se laissant se moquer gentiment par ce dernier. Il se dirigea vers la porte, n'oubliant pas de prendre ses clés de voiture et claqua doucement la porte.

OOOOO

Aurore ouvrit la porte où Paul venait de sonner à son domicile avant de lui faire une bise presque trop sensuelle, faisant déstabiliser doucement le jeune homme.

« Lola est toujours avec ta mère ? »
« Oui. »

La jeune femme passa sa main à sa nuque lui s'excusant de sa tenue négligée. Paul sourit doucement presque d'un air moqueur tandis qu'il détailla Aurore de la tête aux pieds. Elle portait un jogging gris ainsi qu'un tee-shirt noir uni, accompagné d'une coiffure simple qui était une demi-queue. Elle n'était pas si négligé que cela pensa Paul. Cela ressemblait plus à un pyjama ou à une tenue de sport mais ce n'était pas si négligé que la jeune femme croyait.

Aurore vit le jeune homme retirer sa veste et de le poser sur un coin du fauteuil. Elle sourit, contente de le voir alors qu'elle repensa soudainement à quelque chose qui semblait le tracasser un peu.

« Ah tant que j'y pense, je ne retrouve plus un des jouets de Lola. » Déclara-t-elle songeusement, « Peut-être que tu saurais où il est ? »
« Lequel ? »

La jeune femme décrivit rapidement le fameux jouet en lui disant que c'était un gros grelot en argent et rouge qui faisait du bruit lorsqu'il bouge.

« Tu as regardé dans le coffre à jouets ? »
« Oui. J'ai cherché partout. »

Aurore lui proposa de monter à l'étage afin de vérifier que le grelot n'était pas dans la chambre de Lola. Paul la suivit, connaissant désormais les lieux par cœur avant de s'arrêter devant la chambre concernée. Aurore poussa la porte entrouverte, rentra suivit du jeune homme qui se cala contre l'encadrement. Après avoir vu Aurore regarder dans le coffre à jouet, vérifiant si le grelot était là ou non, Paul soupira doucement décidant de l'aider. Il regarda dans les moindres recoins de la chambre avant de constater que le fameux jouet n'était pas dans la pièce.

« Il n'est pas ici. Peut-être qu'il est dans le salon ? »

Aurore se retourna vers lui en lui avouant qu'elle avait déjà chercher dans le salon ainsi que dans sa chambre.  

« Il est forcément quelque part. » Déclara-t-il.

Sans se rendre compte ils étaient sortis de la chambre, se rapprochant l'un de l'autre, alors qu'ils sentirent une petite chaleur les envahir. Paul passa sa main sur sa nuque soudainement mal-à-l'aise, pensant à la conversation qu'ils avaient eu au téléphone. Aurore détourna le regard, ayant pensé à la même chose avant que sa voix sortit de sa gorge.

« Tu sais, à propos de la conversation qu'on a eu au téléphone... » Commença-t-elle, embarrassée.
« Oui ? »

Ils étaient très proches, à peine quelques centimètres les séparaient alors que la jeune femme baissa pudiquement ses yeux, bredouillant quelques mots.

« Je... Je me demandais si... si ça te tente de rester quelques jours ici ou je ne sais pas, que je vienne chez toi pour faire un sort de test ? »

Il écarquilla ses yeux à cette idée que la jeune femme osa lui proposer, comprenant qu'elle  prenait à cœur son souhait de rester ensemble auprès de Lola. C'est vrai que d'un côté, cela devait certainement perturber l'enfant de ne pas voir ses parents ensemble, à moins que Lola y soit déjà habitué...

« Euh... Pourquoi pas, oui. Mais ta mère sera d'accord que je reste? » Lui demanda-t-il d'un air curieux.

Aurore leva ses orbes bleus sur lui, faisant croiser leurs regards alors qu'elle s'aperçut seulement maintenant de leur rapprochement. Elle rougit doucement, détournant le regard alors qu'elle lui répondit que la présence du jeune homme ne dérangerait sûrement pas sa mère.

« Non, je crois que ma mère serait contente de voir que tu t'occupes de Lola. »
« Ah parce qu'elle n'était pas contente avant ? » Lui répondit d'une voix moqueuse.

Aurore sourit à ce petit air railleur qu'il prenait avant de le voir s'approcher dangereusement vers elle. Elle lâcha un petit soupir amusé à cette réponse avant que sa voix sortit de sa bouche.

« Elle est rassurée que tu sois, toi aussi,  intéressé à Lola. C'est qu'elle avait peur que je me retrouve toute seule à élever un enfant. »

Paul comprenait, il acquiesça tout simplement avant de l'entendre qu'il fallait continuer à chercher le fameux jouet. C'était l'un des jouets que Lola préférait...

Au moment où elle recula de Paul pour se retourner afin de se diriger vers les escaliers qui menèrent au salon, elle sentit une petite pression au niveau de son bras l'obligeant à pivoter sa tête vers le jeune homme avant de comprendre que ce dernier venait de l'embrasser ardemment. Elle se laissa faire, un peu perdue par ce qui était en train de se passer.  Elle savoura doucement la chaleur des lèvres du jeune homme avant de sentir l'humidité sur sa bouche. L'envie lui monta subitement en elle, voulant encore plus de ce baiser, encore plus qu’une simple embrassade de passage. Aurore posa ses mains sur les joues chaudes de Paul, l'obligeant à continuer à l'embrasser alors qu'elle céda la barrière des lèvres du jeune homme à l'aide de sa langue humide. Elle sentit les grandes mains de Paul se serrer au niveau de son bassin avant que ces bras musclés enlacent tout son corps. Aurore osa mettre ses bras autour de la nuque de Paul, délectant du baiser qui faisait augmenter la chaleur de son corps frêle. Elle avait tellement envie que cela soit plus qu'un baiser ordinaire. Elle voulait qu'il la prenne de force dans une danse charnelle et passionnelle, qu'il lui fasse goûter d'autres saveurs que sa bouche pouvait émettre sur la sienne, qu'il lui fasse voir de nouveaux horizons autres que sa bouche croquante...

« Paul... » Soupira-t-elle dans un étouffement sensuel

Celui-ci se retira doucement, comprenant ce qu'il venait de faire alors qu'il décida de décoller complètement ses lèvres de celles de la jeune femme. Au moment où sa bouche s'enleva de la sienne, Aurore l'embrassa de nouveau, faisant comprendre à Paul qu'elle ne le lâchera plus. La jeune femme sentit un sourire se former sur le visage de Paul, lui faisant accroître cet échange affectueux. La chaleur les entourait de plus en plus, faisant perdre la tête à Paul et à Aurore. Corps à corps, Aurore sentait le cœur du jeune homme se battre à une vitesse incroyable alors qu'elle passa ses mains dans les cheveux de ce dernier...

Soudainement il la plaqua violemment contre le mur, haletant légèrement à cause de la proximité de leurs deux corps alors que l'effervescence augmentait peu à peu. Paul lui arracha un baiser fougueusement, faisant pour la même occasion échapper un étouffement brûlant à la jeune femme aux creux de ses lèvres tandis que leurs langues approvisionnèrent une danse sensuelle. Presque avec la même violence que lui, Aurore agrippa de ses petites mains sur ses épaules de son amant alors que celui-ci la souleva en attrapant par ses fesses laissant la jeune femme incliner sa tête vers le cou du jeune homme où son souffle lui brûlait la nuque.  Toutes pensées étaient envolées en éclats depuis qu'ils avaient compris qu'ils n'arrivaient plus à se contrôler l'un envers l'autre. Un gémissement se fit entendre au creux de l'oreille du jeune homme, comprenant qu'elle semblait se perdre dans la fougue des désirs. Une nouvelle fois Paul attrapa ses lèvres entamant une nouvelle danse entre leurs langues, se dirigea vers une porte entrouverte toujours portant la jeune femme avant de rentrer dans la chambre d'Aurore.

spoil: scène explicite:
 
« Est-ce que... »

Aurore l'entendit haleter encore, patiemment que le jeune homme reprenne la parole avant de croiser son regard encore rempli de désir.

« Est-ce que tu m'aimes vraiment ? »

Elle fronça légèrement ses sourcils avant de comprendre qu'il avait besoin de se faire rassurer. Il fallait qu'il comprenne qu'elle l'aimait vraiment, que ce qui se venait de se passer était poussé par les sentiments. Malgré le fait qu'il avait dû attendre longtemps avant que la jeune femme lui avoue ses sentiments, il fallait qu'il ne doute plus, qu'il comprenne qu'elle voulait désormais rester auprès de lui. Au moment où elle décida de lui répondre elle discerna de nouveau la voix du jeune homme.

« Parce que je ressens... » S'interrompit-t-il, les joues encore rouge par l'action qu'il venait de faire.

Aurore sentit une petite pression à sa main avant de voir Paul s'approcher afin de la prendre dans ses bras, son visage au creux de son cou fin. Elle sentit son souffle chaud sur sa peau humide et comprit qu'à travers ce geste que Paul lui déclarait qu'il l'aimait tout aussi fort qu'elle. Un sourire se dessina sur les lèvres roses d'Aurore et su qu'à cet instant qu'elle ne voulait plus s'échapper de ses sentiments ainsi que de Paul. Elle voulait qu'elle reste longtemps dans ses bras finement musclés, savourant la chaleur qu'émettait son corps contre le sien.

Une porte claquée et une voix familière firent sortir les deux amants de leur bulle érotique, faisant sursauter la jeune femme qui prit sa couverture pour dissimuler son corps nu.

« Merde, ma mère vient de rentrer. »

Le jeune homme se leva précipitamment, remettant son pantalon à sa place tandis qu'Aurore remit ses vêtements aussi rapidement qu'elle le pouvait.

« Aurore où es-tu ? »

Paul et Aurore s'échangèrent un regard, comprenant que Johanna cherchait sa fille. Cette dernière remit son soutien-gorge rapidement puis son haut avant d'entendre sa mère monter à l'étage.

« Elle arrive, elle arrive... » S'affola-t-elle.

Elle vit Paul remettre son polo avant qu'elle comprenne qu'il avait réussi à terminer de s'habiller. Encore la couverture entourant ses jambes, elle chercha son boxer qu'elle n'arrivait pas à mettre la main dessus.

« Où est ce foutu boxer ?! »

Le jeune homme écarquilla ses yeux, comprenant à quoi elle faisait allusion. Dans l’enchaînement de l'action, Paul ne se souvenait plus où il avait jeté le boxer de la jeune femme et ne put s'empêcher de rougir rien qu'en y pensant.

« T'as qu'à sortir un autre de ton armoire. »

Ils entendirent Johanna rentrer dans la chambre de Lola, qui se situait juste à côté  de celle d'Aurore, c'est-à-dire là où ils étaient...

« Elle va pas tarder à venir dans la chambre. » S'inquiéta Paul.

Aurore soupira tout en se dirigeant difficilement vers son armoire avant de sortir un boxer propre tandis qu'elle vit le jeune homme se retourner pudiquement, la laissant un peu d'intimidée. Elle sourit à ce geste, en pensant qu'y avait à peine quelques instants, ils faisaient l'amour comme des bêtes...  La jeune femme rougit violemment à cette pensée, alors qu'elle venait de lâcher sa couverture qui tomba à ses pieds. Après avoir mis son boxer ainsi que son jogging, elle informa le jeune homme qu'il pouvait se retourner alors qu'elle mettait négligemment dans un geste rapide la couverture sur son matelas ne sachant pas encore que sa mère venait de s'arrêter devant sa chambre.

« Euh... Bonjour Johanna. »

Aurore qui était de dos face à sa mère comprit aux salutations de Paul que cette dernière était là. Ils avaient eu chaud, encore quelques secondes et elle les auraient vus à moitiés nus...
Elle se tourna vers sa mère, faisant mine qu'elle ne l'avait pas entendu rentrer de sa petite sortie.

« Oh, vous êtes déjà rentrés de la promenade. »

Après avoir salué Paul, Johanna posa son regard sur sa fille lui disant qu'elle avait déposé Lola dans son berceau.

« D'accord. Et ça s'est bien passé ? Elle n'était pas agitée ? »
« Non. Je crois que la promenade l'a apaisé. »

Aurore sourit avant de jeter un regard sur le jeune homme, puis sortit de la chambre, se remettant à peine de ce qui venait de se passer à l'instant.

OOOOO

Dix-neuf heures, Paul venait de sortir de sa salle de bain les cheveux humides et attachés, repensant à ce qui s'était passé chez Aurore. Il l'avait pratiquement sauté sur elle, ne pouvant plus de cette attente que la jeune femme avait imposé. À ce moment-là, il avait eu tellement envie de l'embrasser de nouveau, de sentir ses lèvres contre les siennes qu'il n'avait pas réussi à se contrôler. Finalement il avait bien fait se disait Paul dans un petit sourire en pensant à ce qui s'était passé après ce baiser fougueux. Aurore avait elle aussi perdu le contrôle et pour le bonheur de Paul, elle lui avait donné l'accord dans un autre baiser qu'il pouvait aller plus loin avec elle.
Descendant les escaliers, il vit son grand frère zapper les chaînes de la télévision dans un petit air pensif. Il s'assit sur le canapé à côté de lui silencieusement avant de lui révéler qu'il allait rester plusieurs jours chez Aurore afin de faire un test. Reggie tourna sa tête vers lui, attentif, tandis que Paul lui expliqua brièvement à quoi consistait le fameux test. Il vit un petit sourire sur les lèvres de Reggie comprenant qu'il allait sûrement le charrier sur cela.

« On décide de griller les étapes. » Se moqua Reggie gentiment, « A ce que je sache, vous n'avez même pas couché ensemble que tu décides déjà de t'installer chez elle. »

Un silence gênant se fit, tandis que Paul passa sa main nerveusement sur sa nuque, le regard détourné vers la télévision allumée. Reggie écarquilla ses yeux comprenant  quelques secondes plus tard qu'il avait touché un point sensible.

« Attends... Tu as couché avec Aurore ! »

Paul mordilla sa lèvre inférieure, maintenant Reggie allait l'embêter encore plus qu'auparavant soupira-t-il, las.  Il osa poser ses orbes noirs sur son grand frère, croisant les le regard de ce dernier avant de sentir une chaleur monter à ses joues, signe qu'il rougissait.

« Ah mon petit frère est devenu un homme ! » Cria-t-il presque, en levant les bras vers le plafond.
« Très drôle. » Déclara sarcastiquement Paul, « Et toi avec Mélina, c'est quand tu fais ta demande en mariage ? »

Parce que mine de rien, il se passait beaucoup de choses dans la vie amoureuse de Reggie, même si c'était tout aussi discret que celle de Paul. Ce dernier le vit avec un sourire crispé sur ses lèvres, comprenant que son grand frère cachait bien son jeu. Reggie passa sa main dans ses cheveux, d'un petit air gêné avant de lui demander pourquoi il s’intéressait soudainement à sa vie amoureuse.

« Je suis ton petit frère, j'ai bien le droit de savoir, non ? » Déclara-t-il dans un petit sourire moqueur, « Alors quand est-ce tu vas lui demander de t'épouser ? »

Il l'entendit soupirer, mal-à-l'aise avant de l'entendre lui dire qu'il n'était pas encore prêt pour s'engager. Paul acquiesça, comprenant que son grand frère avait encore besoin de temps avant de franchir une nouvelle étape avec sa copine.

« Déjà qu'on ne vit pas tout le temps ensemble, je préfère qu'on y aille doucement. »
« Elle pourra venir ici le temps que je sois chez Aurore. »

Reggie le fixa étrangement avant de sourire franchement tout en mettant son bras autour des épaules de Paul.

« Rha... je n'arrive pas à y croire, t'es enfin un homme mon gars ! »

Le cadet soupira grassement, pourquoi son frère cachait constamment ses ressentis derrière ses blagues et ses moqueries ? Il sourit doucement sachant parfaitement que Reggie n'était jamais à l'aise quand il s'agissait de parler de ses sentiments à propos de sa petite amie.

« Faut vraiment qu'on fête ça ! »

Paul soupira de nouveau avant de lâcher un petit rire tout en lui disant qu'il exagérait...
De nouveau Reggie ricana doucement en se moquant gentiment de son petit frère. Ce dernier leva une nouvelle fois ses yeux en l'air, comprenant qu'il sera de nouveau la cible de ses railleries. Il ne changera jamais, songea Paul alors qu'il fut heureux d'être enfin en couple avec Aurore. Une petite pensée se dirigea vers elle, le faisant rougir doucement alors qu'il entendit de nouveau son frère lui dire qu'il était enfin un véritable homme. Paul posa son regard sur l'écran, essayant malgré lui de faire semblant de l'écouter... Et c'était reparti pour un tour !

______________________________________________________
"Oohfemmeluxieuse, parce que la faute d'orthographe est un art dans les écorchures des mots..."






Like a Star @ heaven J'écris parce que j'en ai envie. J'écris parce que je crois que n'ai plus le choix.
C'est une addiction qu'on prend plaisir à goûter de plus en plus jusqu'à atteindre l'overdose...Like a Star @ heaven 





" L'admiration que je vois dans ton regard est une force qui m'est obsessionnelle, c'est quelque chose qui me rend fidèle, qui me rend faible..."



PikaPotter ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://pikOoups-smile.skyrock.com
Lolo57
Administrateur
Administrateur
avatar

Aucun Avertissement

Féminin Nombre de messages : 3025
Age : 24
Film Pokémon préféré : Je les aime bien tous pour être honnête, mais je dirais les trois premiers films
Pokémon(s) préféré(s) : Étouraptor
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : RF/VF
Date d'inscription : 27/10/2010

MessageSujet: Re: ~ La chambre d'à côté ~   Mar 10 Juin - 18:00

J'adore !! Very Happy

/Spoil\
C'était pas mal le fait de tester quelques jours avant de s'installer définitivement. ^^
Ahah, Paul en mode sauvage pour la scène de boul ! x)
Mdrr, des barres, comment ils étaient en paniquent quand Johanna est rentrée ! Heureusement qu'ils l'ont entendue et qu'elle n'a rien soupçonnée ! x)
J'adore aussi la dernière partie, Reggie, obligé de charrier. xD
Il est tombé de haut dis donc ! x) Et dire que lui, il ose à peine demander a Mélina en mariage... xD
/Spoil\

J'ai trop hâte de voir l'épilogue ! Very Happy
Reverra-t-on quand même Ludovic ou bien...? x)

______________________________________________________
« Don't Let Anything Stand In The Way Of Your Dreams...»
Ne Laisse Pas Quoi Que Ce Soit Bloquer Tes Rêves...

Revenir en haut Aller en bas
Oohfemmeluxieuse
Gagnante du concours de fics
Gagnante du concours de fics
avatar

Aucun Avertissement

Féminin Nombre de messages : 2886
Age : 24
Date d'inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: ~ La chambre d'à côté ~   Mar 17 Juin - 12:39

Voici l'épilogue. Qui dit épilogue, dit fiction terminée ! Smile J'ai été ravie de partager ma fiction avec vous. Vos commentaires, tout au long de cette fiction m'ont fait super plaisir et m'ont encouragés encore plus pour mes futurs écrits! J'espère vous retrouver dans ma prochaine fiction Smile Bon, assez de blabla... Je vous laisse lire cette fin ! A++

Épilogue :

Regardant devant le miroir, Paul passa sa main dans ses cheveux récemment coupés par aurore. Il avait maintenant les cheveux qui lui arrivaient juste en dessous de ses oreilles, dans une coupe purement masculine mettant en valeur son visage.  Il soupira discrètement lorsqu'il baissa son regard sur les innombrables cartons autour de lui, faisant rappeler au jeune homme que le déménagement était loin d'être fini. Et oui, il avait décidé de franchir une autre étape avec Aurore et d'aménager avec qu'elle dans un pavillon, au plus grand bonheur de leurs trois enfants qui rêvaient d'avoir leurs propres chambres.

Et oui, cinq ans s'étaient écoulés depuis la naissance de Lola. Paul avait finalement aménagé il y a trois ans chez Aurore définitivement pour élever Lola et ainsi laisser son grand frère vivre avec sa fiancée Mélina et leur enfant Enzo, âgé maintenant d'un an, dans leur maison.  Aurore et Paul avaient agrandit la famille sans vraiment s'engager dans une réflexion profonde sur comment gérer un enfant de plus. Et pour une fois c'était Paul qui voulait avoir un deuxième enfant, et par la suite, ils avaient fait un petit dernier par accident, n'ayant pas prévu de nouvelle naissance. Un petit sourire se faufila sur ses lèvres en voyant l’horloge accrochée sur un mur du salon qui indiquait seize heures et demie. Les bambins n'allaient pas tarder à rentrer et Paul devait essayer de ranger le plus possible avant leur arrivé. Il y avait un bazar fou ! Il y avait plein de cartons à moitié plein ainsi que des livres et des jouets pour enfants qui traînaient dans un coin de la salle à manger.  

Tandis qu'il rangeait de la vaisselle emballée dans du papier journal dans un des cartons, il entendit la porte d'entrée s'ouvrir ainsi que des rires d'enfants accompagnés par des voix joyeuses d'Aurore et de Johanna.
Lola et Simon, cinq et quatre ans respectivement, coururent vers leur père dans des exclamations de joies, alors que ce dernier se baissa dans un grand sourire à leur hauteur afin de les serrer fort dans ses bras. Le petit dernier, Nathan, trois ans,  était entre sa grand-mère et sa mère, tenant encore la main de cette dernière. Le benjamin observa  de ses grands yeux foncés sa grande sœur ainsi que son grand frère raconter leur journée à leur père.

« Eh, doucement, chacun son tour... »
« Les enfants, vous allez raconter ce que vous avez fait à l'école à papa après votre goûter. »

Lola et Simon s'exclamèrent de nouveau de joie, marchant rapidement vers la cuisine toujours leurs manteaux sur le dos. La fameuse cuisine était l'une des rares pièces qui n'était pas envahie de cartons. Johanna informa qu'elle avait préparé un gâteau, intensifiant les cris joyeux des deux enfants alors que la grand-mère suivit ses deux petits-enfants dans un grand sourire jovial.

« Ça avance ? » Déclara Aurore, faisant allusion aux cartons.
« Doucement. »

Paul s'avança vers elle, baissa sa tête légèrement au-dessus de la sienne et déroba rapidement un petit baiser croustillant faisant sourire Aurore.

« Bon, j'ai pris quelques jours de congés pour essayer de finir le plus rapidement les cartons. » Informa-t-elle dans un petit soupir.

Aurore avait monté son propre salon de coiffure indépendant il y a trois ans et les affaires semblaient bien fonctionner. Elle avait des clients réguliers dont son amie Flora, qui étaient toujours satisfaite de ses services. Aurore avait embauché deux jeunes qui espéraient persévérer dans ce domaine ainsi qu'une stagiaire qui restait encore deux semaines dans son salon. Durant le déménagement, elle avait préféré passer la main à une ses plus proches collègues afin qu'elle puisse souffler un peu et aider Paul à s'occuper des fameux cartons. Ce dernier acquiesça simplement à sa compagne avant de baisser son regard sur son fils, qui avait toujours sa petite main accrochée à celle d'Aurore.

« Eh bonhomme, tu ne veux pas faire un bisou à papa ? »

Il le vit sourire doucement avant de s'abaisser à sa hauteur où Nathan se logea brutalement dans ses bras. Paul sourit, caressant doucement les cheveux violets de son fils,  tandis qu'il entendit sa compagne retirer son manteau ainsi que ses chaussures à talons. Paul ouvrit la fermeture éclair de l'anorak à Nathan avant de le déposer négligemment sur un rebord d'un carton. Ensuite, il prit sa petite main dans la sienne afin de se diriger vers la cuisine.

Il s'assit sur une des chaises autour d'une table où Lola et Simon mangèrent leur part de gâteau tandis qu'il posa son plus jeune fils sur ses genoux. N'arrêtant pas de rire pour tout et n'importe quoi, Lola et Simon avaient dû mal à finir leur gâteau au chocolat tandis que les éclats de rires enfantins résonnèrent dans la cuisine, obligeant Nathan à mettre sa main à son oreille. Paul qui remarqua ce geste, posa son regard instinctivement sur Aurore qui venait de rentrer dans la pièce, échangeant un regard insinuant. Il prit une assiette où il déposa une part de gâteau avant de remettre son fils à terre, l'obligeant à sortir de la cuisine afin de se poser dans le salon où son fils s'assit sur le canapé à côté de lui.

« Tiens. » Fit-il en donnant un morceau du gâteau à son fils.

Paul soupira, sachant qu'il y avait un souci avec Nathan. Ce dernier avait un petit handicap qui l'empêchait de faire certaines choses. Paul glissa sa main dans les cheveux de son fils, qui semblait adorer la pâtisserie. Nathan était née avec une perte d’audition à son oreille gauche et cela avait un peu chamboulé Paul et Aurore qui ne savaient pas comment faire, ni comment gérer leur enfant lors de ses premiers mois. Petit à petit ils avaient compris qu'il fallait simplement s'adapter à l'handicap de Nathan et que ce n'était pas la surdité de son oreille gauche qui les empêcheraient de l'aimer aussi fort que leurs deux autres enfants.

Paul entendit des petits pas sur le parquet du salon, tournant sa tête vers sa fille qui venait de se poser elle aussi auprès de son père. Lola ressemblait beaucoup à sa mère. Elle avait ses yeux, son nez ainsi que la forme du visage. Il y avait que la couleur de ses cheveux qui la différenciait d'Aurore. Ses cheveux étaient châtains un peu foncé, comme ceux de son père biologique pensa amèrement Paul avant de balayer cette pensée lamentablement de sa tête. Il soupira doucement, se demandant s'il fallait un jour dire à Lola qu'il n'était pas son père biologique, avant d'entendre soudainement d'autres pas. C'était Simon qui venait de les rejoindre, s’asseyant sur le fauteuil pas loin d'eux, où il prit la télécommande de la télévision qui était posé sur l'accoudoir. Celui-ci avait aussi les yeux bleus et la peau très claire de sa mère alors que ses cheveux étaient noirs, comme ceux de sa tante Marie.

« Simon, passe la télécommande. »

Le concerné obéit, sachant que son père allait allumer la télévision. Paul zappa une chaîne pour enfant puis baissa le son afin que cela ne puisse pas déranger Nathan. Il déposa ensuite la télécommande sur la table basse.

« Papa ? »

Paul pivota sa tête vers sa fille qui venait de l'appeler d'une petite voix. Il lui demanda ce qu'elle voulait avant de la voir hésiter. Il fronça ses sourcils lui demandant s'il y avait quelque chose qui n'allait pas avant que la voix enfantine arriva jusqu'à ses oreilles.

« Est-ce que c'est vrai que... que tu n'es pas mon vrai papa ? »

Qui est l'enculé qui lui a osé lui dire ça ?  Paul fronça durement ses sourcils épais avant de poser l'assiette sur la table basse. Le moment tant redouté semblait arriver plus tôt que prévu pensa Paul, anxieux.

« Qui t'a dit ça Lola ?  »
« Mamie Johan'. »

Il soupira, dirigeant son regard vers  la cuisine où il entendit Aurore parler avec sa mère.  Il regarda Nathan qui semblait finir de manger la part de gâteau avant de baisser à la hauteur de Lola et de la fixer du regard.

« Écoute Lola, tu es ma fille et tu le sera toujours. »
« Alors tu es mon vrai papa ? »

Paul passa sa main sur sa nuque, essayant de trouver les bons mots afin de faire comprendre la situation à sa fille. Elle était si jeune...

« Tu vois, un jour maman à rencontrer un homme. » Commença-t-il mal-à-l'aise, « Et cet homme, Lola, c'est ton autre papa.  Il était très méchant avec maman. »

Il la vit écarquiller ses yeux avant de l'entendre lui demander pourquoi il était méchant avec sa maman.

« Je ne sais pas, Lola. Et comme maman ne voulait pas qu'il te fasse du mal, elle est partie loin de lui. »
« Mais moi je ne veux pas un papa méchant. » Déclara-t-elle d'une petite voix, « Je veux que ça soit toi mon vrai papa. »

Paul sourit tendrement à cet aveu avant de lui dire qu'il veut être aussi son vrai papa. Il la prit dans ses bras, avant de rassurer qu'il sera toujours son père, peu importe ce que les gens puisse leur raconter. Il sentit une petite pression au niveau de sa nuque où il comprit que les petites mains de Lola tenaient fermement son père.

« Eh, Lola... »
« Tu seras mon vrai papa, hein ? »

La petite voix de Lola s’étouffa doucement après ses mots. Touché,  Paul lui serra bien fort contre lui.

« Mais bien sûr ma chérie. »

La petite fille se retira de Paul avant qu'un petit sourire se faufila sur ses lèvres rassurant ce dernier. Paul se remit à sa place sur le canapé entre Nathan et Lola avant de sentir la petite main de cette dernière serrer la sienne, lui faisant soupirer de soulagement. Finalement il avait réussi à en parler de ce sujet délicat avec Lola et elle ne semblait pas être ni fâché, ni contrarié. Il la vit se concentrer sur l'écran de la télévision, l'obligeant à faire de même alors qu'un poids qu'il sentait depuis plusieurs années sur ses épaules se retirait lentement après cette importante conversation. Maintenant il pouvait se sentir père entièrement, songea Paul alors qu'il entendit les petits rires de ses trois enfants face au dessin animé qui visualisèrent à l'écran...

Qu'est-ce que c'était bon d'être entouré par les gens qu'on aime. Qu'est-ce c'était bien de se sentir père.

De nouveau, un bruit de pas se fit entendre faisant tourner la tête de Paul vers sa femme ainsi que sa belle-mère. Il vit cette dernière monter les escaliers à quelques mètres de lui avant de reposer ses orbes noirs sur sa compagne qui  s'installa sur le fameux fauteuil où elle posa Simon sur ses genoux.

Peu importe ce que leur entourage pourrait lui dire, Lola était sa fille, un point c'est tout. Il lâcha la petite main de Lola afin de mettre son bras autour des épaules fines de sa fille avant de lui faire une bise au-dessus de la tête. Et il était un bon père, personne n'osera dire le contraire songea-t-il.

Face au geste affectueux qu'il venait de faire, Paul vit Aurore les observer d'un regard rempli de tendresse alors qu'une publicité télévisée firent pivoter leurs têtes vers l'écran, captant leur attention tandis que  le son de la télévision envahissait le salon...


Voila c'est fini. ^^ Vous avez lu en tout près de 240 pages Word ! Very Happy Alors vous n'y aurez jamais pensé, hein ? x)

______________________________________________________
"Oohfemmeluxieuse, parce que la faute d'orthographe est un art dans les écorchures des mots..."






Like a Star @ heaven J'écris parce que j'en ai envie. J'écris parce que je crois que n'ai plus le choix.
C'est une addiction qu'on prend plaisir à goûter de plus en plus jusqu'à atteindre l'overdose...Like a Star @ heaven 





" L'admiration que je vois dans ton regard est une force qui m'est obsessionnelle, c'est quelque chose qui me rend fidèle, qui me rend faible..."



PikaPotter ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://pikOoups-smile.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~ La chambre d'à côté ~   

Revenir en haut Aller en bas
 
~ La chambre d'à côté ~
Revenir en haut 
Page 10 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
 Sujets similaires
-
» [Chandernagor, Françoise] La chambre
» Votre chambre à vous !
» La série des Rouletabille : Le Mystère de la chambre jaune, Le Parfum de la dame en noir...& cie
» Zette range sa chambre,
» Bannière pour ma chambre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon AAML :: Fictions :: Fan Fics :: Terminées-
Sauter vers: