Pokémon AAML

Pokémon AAML

Salut à toi Invité!
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Bienvenue sur le forum AAML ! Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Rendez-vous à 20h00 sur la Tchat-Box du forum ce soir pour une soirée Tchat-box ! Very Happy

Partagez | 
 

 OS. Ce soir...

Aller en bas 
AuteurMessage
Bella
Administrateur
Administrateur
avatar

Aucun Avertissement

Féminin Nombre de messages : 4023
Age : 30
Film Pokémon préféré : Le pouvoir est en toi.
Pokémon(s) préféré(s) : Dracaufeu, noctali, Lugia, Luxrai, leviator, grahiena, pikachu, pichu, togetic, et d'autres encore...
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : Soul silver
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: OS. Ce soir...   Dim 14 Oct - 12:19

Je ne sais pas si vous l'aurez remarqué par rapport au topic mais nous ne somme pas dans du OS Pokémon.
En fait j'écris pas mal de OS sur un autre dessin animé qui s'appel "Hé Arnold" et que certains connaissent peut-être. Mais il n'existe pas de forum actif sur ce dessin animé qui date un peu.

Je le partage avec vous ici. Bien sûr vous pouvez vous imaginer du AAML. Les noms ne sont pas cités, seul le lieu diffèrera un peu quoi :/

Le OS s'intitule ce soir, simplement parce que je me suis inspirée de la chanson du même titre, par Kyo, pour l'écrire.

J'espère que vous aimerez. Smile


Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Comment pourrait-il jamais s'en remettre? Y'aurait-il un jour moyen qu'il oublie, qu'il passe à autre chose? Que son coeur empli de tristesse cesse de pleurer?
Pourtant, il n'y avait pas de larmes sur son visage, seulement quand il dormait. Mais son âme hurlait et ça se ressentait. Elle hurlait de vouloir être enfin en paix, de pouvoir faire enfin le deuil
, de réussir enfin à respirer.

Il s'était terré dans sa chambre, ne vivait plus qu'au sein de sa maison. Il ne voulait plus observer la lumière du jour à peine depuis sa fenêtre. Son chagrin le surpassait et prenait peu à peu pas sur l'être humain. Ne deviendrait-il un jour plus qu'un fardeau entre les mains de son chagrin ? Il était encore si jeune, si innocent.
Non, il ne pouvait rester ainsi et pourtant, plus les jours passaient plus son état s'empirait. Refusant de boire, de manger ,de vivre, c'est comme s'il se punissait pour un sort dont il n'était pas responsable. Un sort que réserve si souvent la vie cruelle à toute personne.

Oui il était jeune encore et c'était sûrement pour cette raison qu'il ne réussissait à faire la transition. Comment un coeur d'enfant de 16 ans pouvait-il comprendre? Comment pouvait-il accepter et résister à se laisser submerger? Malgré lui il se laissait dépasser par ce flot d'horreur qui hantait à présent sa vie.

Laissé au soin de ses grand parents alors qu'il n'était encore qu'un tout petit enfant, il ne les avait jamais oublié mais c'était de ce fait bien plus rattaché à son seul tuteur. Son grand père était devenu plus qu'un parent, il s'en était fait un modèle, un ami, une âme tellement proche de la sienne.
Son départ laissait un vide incapable d'être comblé. L'injustice frappant encore une fois aux portes de sa vie, il ne voulait plus sourire ni envisager de revivre.

Et il restait là, seul allongé, semblant endormi mais continuellement plongé dans ses pensées, dans les souvenirs des jeux et jours passés. Ne pourrait-il plus jamais ressentir l'envie d'aimer aussi fort? De re sourire?

Chaque soir, allongé dans son lit il regardait le ciel par la grande voute vitrée au plafond de sa chambre. Il observait les étoiles, espérant, croyant, se convainquant que son deuxième père le regardait de là haut et le soutenait. Et tous les soirs, épuisés de ses lourdes pensées, de cette trop lourde tristesse qu'il portait sans jamais oser l'évacuer, il s'endormait.
Il semblait toujours si paisible et pourtant, il souffrait tellement en dedans.

Mais jamais il ne serait seul. Non jamais sa vie ne serait laissée au hasard des mauvaises mains du destin.
Chaques nuits, attendant sur la grande terasse du toit de cette attypique maison anglaise, elle attendait patiemment. Jamais elle ne le quittait. Ses journées elle les passait à l'observer, sans qu'il ne se doute jamais un instant de sa présence. Elle veillait sur lui tout simplement.
Et quand l'obscurité remplaçant la clarté du jour tombait enfin, elle savait qu'il avait fermé les yeux et que le sommeil l'enveloppait . Un sommeil qui pourrait être paisible et réconfortant s'il n'était pas sans cesse habité de cauchemards mesquins.

Par sa fenêtre toujours ouverte elle entrait, puis descendait la petite échelle. Les nuits étaient froides, mais ce n'était pas le doux chauffage de la cheminée qui la réchauffait quand elle entrait. La présence du garçon, étendu sur le lit, suffisait à prodiguer à elle-seule une grande chaleur dans son coeur.
Sans un bruit, usant de toute la subtilité d'un félin elle s'approchait de lui doucement et s'asseyait à ses côtés.
Elle faisait un geste devenu habituel. Elle prenait un mouchoir dans sa poche et essuyait les larmes qui pendant le sommeil du jeune homme innondait ses joues. Et alors qu'elle les séchait, c'est elle qui pleurait. Semblant par ce biais absorber sa peine, prendre pour elle tout le chagrin qu'il portait comme pour tenter de le libérer un peu de sa prison de larmes.
Sans plus de timidité, elle osait enfin après toutes ces nuits à veiller sur lui, à poser sa main doucement sur la sienne, tentant d'une certaine manière de lui apporter un peu de soutient. Pour qu'il sache peut-être dans son inconscient qu'il n'était pas seul, que quelqu'un était là et veillait, et ne le laisserait jamais tomber.
Même s'il fallait y consacrer sa vie, sans un doute elle le ferait. Sans se poser de question elle resterait là, auprès de lui juste à le regarder, si cela pouvait aider...

Jusqu'au levé du petit jour elle ne dormait pas bien souvent. Puis quand les toutes premières lueures de l'aube apparaissaient, elle laissait sur son chevet un petit déjeuner qu'il devait certainement penser que sa grand mère lui préparait.
Et bien avant qu'il n'aie ouvert les yeux, elle regrimpait la petite échelle et s'en allait, comme si elle n'avait jamais été là.

Et chaque journée, chaque nuit se suivait et se ressemblait. Bien trop. Bien trop longtemps...

Mais le temps fait toujours son oeuvre.
Et un jour il pleurerait, oui enfin. Un jour il oserat parler et délier ces lianes qui font suffoquer son coeur. Et puis un autre jour, le sourire lui reviendrait, doucement. La parole aussi, sûrement.

Oui il cesserait à un moment donné de se punir de ce drame, il comprendrait que la vie est ainsi faite de malheurs et de pertes insurmontables et cette épreuve ferait de lui quelqu'un de plus fort pour surmonter la prochaine.

Mais certainement aussi qu'un jour, le poids d'un immense chagrin pèserait moins sur ses épaules, enfin. Et peut-être qu'un soir il essaierait de s'endormir sans trouver le sommeil et découvrirait avec stupeur quel était l'ange qui sans qu'il le sache veillait sur lui.
Et alors il la laisserait rester à ses côtés pour découvrir enfin son rituel et serait tellement touché. Frappé de tout l'amour qui émanerait d'elle et dont il ne se serait jamais douté. Elle, la petite fille blonde qui l'avait tant embêté, rabaissé et insulté dans les cours de leur récré quand ils étaient encore si petits , alors qu'elle portait encore son joli flot rose dans ses cheveux.

Et son coeur s'ouvrirait enfin sans qu'il ne s'y serait attendu. Laissant entrer un si profond sentiment en lui. Un sentiment qui ferait peur mais tellement fort qu'il ne pourrait y résister.
Et ce soir là, quand elle prendrait sa main, il l'enlacerait aussi, surprenant ainsi la jeune femme. leur regards se croiseraient et ils se comprendraient. Et plus jamais il ne la laisserait le quitter.

Oui un jour, tout cela arriverait...


Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

]i]Merci à tous ceux qui auront pris le temps de lire Wink[/i]

Revenir en haut Aller en bas
Lolo57
Administrateur
Administrateur
avatar

Aucun Avertissement

Féminin Nombre de messages : 3004
Age : 23
Film Pokémon préféré : Je les aime bien tous pour être honnête, mais je dirais les trois premiers films
Pokémon(s) préféré(s) : Étouraptor
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : RF/VF
Date d'inscription : 27/10/2010

MessageSujet: Re: OS. Ce soir...   Dim 14 Oct - 14:41

J'ai beaucoup aimée!! Very Happy
On ressens bien les sentiments d'Arnold ainsi que ceux d'Olga (Elle s'appelle bien comme ça, hein? xD) !
De plus, malgré qu'elle soit triste, j'ai très bien visualisé la scène! Smile
Et puis, tu écris toujours aussi bien! Non, vraiment j'ai beaucoup aimée! Very Happy

______________________________________________________
« Don't Let Anything Stand In The Way Of Your Dreams...»
Ne Laisse Pas Quoi Que Ce Soit Bloquer Tes Rêves...

Revenir en haut Aller en bas
 
OS. Ce soir...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Formation Professionnelle en cours du soir
» [Jeu] Devine qui vient dîner ce soir!
» Soirées Shasse PokéRadar - Samedi Soir
» Soir de fête
» à voir ce soir sur tf1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon AAML :: Fictions :: OS :: OS POkemon-
Sauter vers: