Pokémon AAML

Pokémon AAML

Salut à toi Invité!
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Bienvenue sur le forum AAML ! Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

santa santa Joyeuses fêtes sur le forum AAML santa santa

Partagez | 
 

 Ma fanfic: Lève-toi et marche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
natsu dragneel


avatar

Aucun Avertissement

Masculin Nombre de messages : 2011
Age : 25
Film Pokémon préféré : Le pouvoir est en toi
Pokémon(s) préféré(s) : aligatueur, mélodelfe nymphali et mentali
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : argent
Date d'inscription : 18/11/2011

MessageSujet: Re: Ma fanfic: Lève-toi et marche    Mer 2 Mai - 12:19

super chapitre
je trouve que c'est intéressant de détailler car cela nous permet de comprendre un peu mieux les personnages que ce soit christopher, sa famille ou les membres de la team rocket
hâte de voir la suite
Revenir en haut Aller en bas
remy1106


avatar

Aucun Avertissement

Masculin Nombre de messages : 9142
Age : 21
Film Pokémon préféré : lucario et le mystère de mew; le pouvoir est en toi
Pokémon(s) préféré(s) : dracolosse, arceus, évoli
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : soulsilver et platine
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: Ma fanfic: Lève-toi et marche    Mer 2 Mai - 12:54

c'est vrai que par moment c'est un brin ennuyeux mais sinon c'est pas mal ^^ Christopher qui est juste dans le coin, quel hasard. XD
Revenir en haut Aller en bas
rose-violette


avatar

Aucun Avertissement

Féminin Nombre de messages : 17
Age : 29
Film Pokémon préféré : Lucario et le mystère de Mew
Pokémon(s) préféré(s) : Tiplouf
Date d'inscription : 30/04/2012

MessageSujet: Re: Ma fanfic: Lève-toi et marche    Mer 2 Mai - 13:58

Merci à tous les deux. Et oui, Christopher justement dans le coin quand on a besoin de lui, c'est le hasard typique à "Pokémon" Laughing

Chapitre 4

Malgré tout le confort qui lui était offert, James ne pouvait pas s'empêcher de se sentir mal. Il pensait à la matinée de cette même journée avec un sentiment de nostalgie très prononcé. Au matin tout allait bien pour lui et son équipe, ils se sentaient prêts à affronter tous les défis, il était en pleine forme physique et ce soir, il était allongé dans un lit sans même savoir s'il allait pouvoir remarcher un jour.

Il sentit un parfum de sauce soja flotter autour de lui. Cela lui rappela à quel point il commençait à avoir faim.

- "Hé James, comment tu vas mon vieux copain? Tu apprécies ta chambre?"

Le jeune homme tourna sa tête en entendant la voix de Miaouss. Il regarda tout autour de lui pour le chercher du regard mais il ne le vit pas avant que le chat pokémon ne bondisse à côté de lui sur le lit.

- "Le lit est confortable." se contenta de dire James.

- "T'as pas l'air dans ton assiette mais il faut garder espoir. Dis-toi que tu vas remarcher un jour, c'est en positivant que tu te donne plus de chances de guérir rapidement."

- "Tu crois un peu trop aux miracles Miaouss."

- "Et pourquoi pas?"

James leva ses yeux vers le plafond. Il redoutait de plus en plus la tournure qu'allait prendre l'avenir de leur équipe s'il n'avait pas au moins un peu récupéré d'ici la fin de la semaine. S'il n'y avait pas d'espoir de guérison pour lui qu'allait-il devenir? Qu'est-ce que la Team Rocket allait décider pour lui? Il allait probablement être renvoyé... dans sa famille? Il déglutit en s'imaginant cela! Assit dans une chaise roulante jusqu'à la fin de ses jours, avec sa cruelle fiancée Jessiebelle qu'il détestait tant qui serait tout le temps derrière lui pour lui faire des remontrances, lui faire du mal ou le mettre mal à l'aise. On recommencerait sans cesse à lui dire sans arrêt ce qu'il devrait faire mais le pire c'est que cette fois, il n'aurait plus aucune possibilité de s'enfuir pour échapper à son enfer.

- "Mais à quoi tu penses James?" demanda Miaouss remarquant l'air préoccupé de son ami.

- "A rien d'important. Est-ce que tu sais quand est-ce qu'on mange? Je commence à avoir drôlement faim."répondit James en se forçant à donner un léger sourire triste.

- "Je suis content de savoir que tu as encore de l'appétit. Le dîner devrait être prêt dans pas très longtemps, c'est Christopher qui s'en occupe. Tu devines ce qu'on va manger?"

James commença à sourire d'un air plus détendu. - "Sa spécialité évidemment. Des ramens. Je me souviens d'à quel point ces nouilles sont savoureuses."

- "Ouais c'est ça, il savait que tu aimerais!"

James rit pendant quelques secondes puis il reprit un visage froid et un ton sérieux.

- "Dis Miaouss, comment pense-tu que Jessie va réagir si mon état ne s'améliore pas d'ici une semaine et que la Team Rocket décide de me renvoyer?"

- "Que veux-tu dire?"

- "Tu penses qu'il serait possible qu'elle décide de me faire retourner chez mes parents?"

- "Mais qu'est-ce que tu racontes? Où as-tu été dénicher une idée pareille?"

- "Je ne sais pas, c'est comme une sorte d'intuition."

- "Intuition mon œil ouais, Jessie a un caractère assez impulsif c'est vrai mais elle ne ferait pas quelque chose qui pourrait te causer du tord."

- "Pourtant, elle m'a déjà forcé à retourner là une première fois et toi tu étais de son côté..."

- "James... On a changé. Le passé... c'est le passé hein..."

- "Mmmh..." James baissa les yeux. Quelques secondes de silence s'écoulèrent, ensuite il murmura "Dis Miaouss?"

Le chat pokémon assit à côté de lui sur le lit sentit clairement de la préoccupation dans la voix de son ami. - "Ouais?"

- "J'ai... besoin de..."

Miaouss fronça ses sourcils, il regarda son ami dans les yeux et compris. "Tu dois aller à la toilette c'est ça?"

James acquiesça. - "Euh..."

- "Ca c'est embêtant mais c'était à prévoir." Miaouss bondit sur le sol puis couru hors de la chambre. - "Attends, je reviens."

- "Je ne peux rien faire d'autre que d'attendre."

Miaouss couru quatre à quatre à la rencontre de Jessie. Elle s'était assise à la table de la cuisine et plaisantait avec Christopher et Christine; qui tous deux, essayaient de détendre l'atmosphère. Eric, quant à lui, venait juste de sortir.

- "Jess..." dit le chat pokémon - "On a un petit souci avec James."

La jeune femme fronça ses sourcils en tournant son attention vers le pokémon qui venait d'entrer dans la pièce.

- "Ah? Et quoi donc?"

- "Et bien... il a besoin d'aller là où tu sais."

- "Hum?"

Bien que tout à fait prévisible, Jessie avait complètement omis ce genre d'inconvénient.

- "Euh? Et qu'est-ce qu'on est censés faire maintenant?"

Elle regarda Christine qui souleva ses épaules comme pour dire qu'elle n'avait aucune idée. Ensuite, elle sentit que quelqu'un touchait son épaule. Elle se retourna pour voir que Christopher avait abandonné ses fourneaux et se tenait debout à côté d'elle.

- "Je propose qu'on le porte jusqu'à la toilette."

Ne trouvant aucune autre solution, Jessie accepta.

- "D'accord, essayons."

- "Je vais surveiller la cuisson des pâtes." offrit Christine.

Quand Jessie et Christopher entrèrent dans la chambre de James il les regarda d'un air ennuyé, limite embarrassé. Il cherchait une phrase convenable pour leur demander comment soulager sa vessie, sans que ce soit dégradant pour lui. Jessie lui évita ce soucis.

- "Miaouss nous a dit que tu dois aller aux toilettes. On va t'y conduire d'accord?"

James se sentait bien misérable de devoir dépendre des autres pour une nécessité aussi intime.

Christopher fit un pas en avant, voulant se porter volontaire pour soulever le haut de son corps du jeune homme blessé mais Jessie le devança. C'était "son" équipier, elle tenait à en avoir la charge.

James resta silencieux quand il sentit que Jessie glissait ses mains sous ses aisselles pour le déplacer vers le bord du lit. Il n'eut pas d'autre choix que de se laisser faire que pouvait-il faire d'autre après tout? Elle se plaça derrière lui enveloppa ses bras autour de son torse puis elle appuya sa poitrine contre son dos lorsqu'elle le souleva. Christopher de son côté s'était emparé de ses jambes, il ajusta sa poigne puis ensuite il entreprit une sortie de la chambre en marche-arrière.

(Ils n'y arriveront jamais...) pensa James en se laissant transporter. Il était ému par le souci que Jessie démontrait pour lui mais en même temps, il se sentait coupable de lui donner tant de difficultés.

Une fois dans la salle de bain, Christopher et Jessie portèrent James à proximité des toilettes et là, Christopher s'accroupit pour poser les pieds du jeune homme au sol, mais il faillit s'écrouler; heureusement Jessie soutenait toujours le haut de son corps fermement, lui évitant la chute, Christopher lui vint en aide pour l'aider à redresser James.

- "Bon? Et maintenant qu'est-ce qu'on fait?" demanda Jessie un peu perdue. (Je ne me souvenais pas que James était aussi lourd.) pensait-elle (C'est peut-être une sensation accentuée parce qu'une partie de lui est un poids mort).

- "J'ai une idée." proposa Christopher "Toi, tu continues de le soutenir pendant que moi, j'abaisse son pantalon, ensuite on le placera sur la toilette. Tu te sens capable de le soulever un peu plus."

Bien qu'épuisée, Jessie accepta la proposition. - "D'accord, essayons."

James était tétanisé, Jessie qui s'épuisait à le porter tandis qu'un autre garçon lui baissait le pantalon pour lui permettre d'utiliser les toilettes, c'était une situation qui devenait ingérable pour lui. Quand il sentit les bras de Jessie se serrer autour de son torse alors qu'elle tentait de le redresser il craqua, bouleversé par tout un déluge d'émotions.

- "Non, non arrêtez, je n'y arriverais jamais! Laissez-moi, laissez-moi tomber je vous cause trop de soucis. Jessie, je t'en supplie abandonne-moi!"
Revenir en haut Aller en bas
remy1106


avatar

Aucun Avertissement

Masculin Nombre de messages : 9142
Age : 21
Film Pokémon préféré : lucario et le mystère de mew; le pouvoir est en toi
Pokémon(s) préféré(s) : dracolosse, arceus, évoli
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : soulsilver et platine
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: Ma fanfic: Lève-toi et marche    Mer 2 Mai - 15:27

le revoilà qui déprime à la fin XD
Revenir en haut Aller en bas
rose-violette


avatar

Aucun Avertissement

Féminin Nombre de messages : 17
Age : 29
Film Pokémon préféré : Lucario et le mystère de Mew
Pokémon(s) préféré(s) : Tiplouf
Date d'inscription : 30/04/2012

MessageSujet: Re: Ma fanfic: Lève-toi et marche    Jeu 3 Mai - 10:28

Chapitre 5:


- "Non, non arrêtez, je n'y arriverais jamais! Laissez-moi, laissez-moi tomber je vous cause trop de soucis. Jessie, je t'en supplie abandonne-moi!"

Jessie sursauta en entendant le cri de James. Elle resserra un peu plus sa poigne autour de la poitrine du jeune homme en sentant à quel point le cœur de ce dernier battait rapidement.

- "Chuuut, James, calme-toi ça va aller..." lui chuchota-t-elle dans l'oreille, repoussant ses cheveux lavande du bout de son nez. Tu ne dois pas te mettre dans un état pareil, Christopher et moi; au même titre que Miaouss, nous sommes tes amis, jamais nous ne pourrions t'abandonner."

- "Mais c'est ce que je désire moi!" supplia James. Il se mit à sangloter d'une façon défaitiste puis il baissa sa tête, laissant ses cheveux recouvrir son visage pour cacher les larmes qui coulaient sur ses joues. "J'avoue... je ne supporterais pas l'humiliation."

- "Hé, j'ai fait des études d'infirmières tu te souviens?"

Le jeune homme secoua sa tête à toute allure. - "Tu t'occupais des pokémon pas des humains et puis de toute façon moi je ne suis pas n'importe qui."

- "Allez arrête de faire ta poule-mouillée, tu sais que je déteste quand tu te comporte comme ça."

Christopher était de loin le plus embarrassé dans cette affaire. Jamais il n'aurait imaginé se retrouvant un jour à déboutonner le pantalon d'un autre garçon mais il lutta tant bien que mal pour ne laisser transparaître aucune émotion.

Jessie sentit James trembler lorsque Christopher lui abaissa le sous-vêtement. Ensuite ce dernier se leva et l'aida à positionner leur ami sur la toilette.

Tout compte fait c'était moins pénible que ça en avait eu l'air.

James se sentait vulnérable, comme retourné à l'état d'un petit enfant à qui on apprendrait la propreté mais il s'était fait une raison, dans son état, l'intimité il pouvait mettre une croix dessus, alors il ravalait sa fierté.

- "Bon voilà, j'ai terminé ce que j'avais à faire finalement. Est-ce qu'on va manger maintenant?" dit-il enfin pour essayer de retrouver la face.

Jessie sourit lorsqu'elle entendit son ami parler de nourriture. Quand il retrouvait l'appétit cela signifiait qu'il remontait la pente. Elle bondit sur lui pour le serrer dans ses bras. - "C'est comme ça que je t'aime mon petit James!"

Réconforté, ce dernier enveloppa à ses tours ses bras autour de son équipière. Il ferma ses yeux tout en posant son front sur son épaule puis pour la toute première fois de la journée, il murmura - "Merci."

Même s'il ne marchait pas encore, James avait fait un pas de géant en réussissant à mettre sa fierté de côté mais le sentiment désagréable d'être une "charge" pour ceux qu'il affectionnait refusait de le quitter.

Après avoir reconduit James dans la chambre, Jessie et Christopher s'attelèrent à le réinstaller bien confortablement. Ils soulevèrent le sommet du lit et le bloquèrent bien entre des coussins pour qu'il se tienne en une position semi-assise qui lui permettrait de ne pas avoir mal au dos.

Le jeune homme aurait du se sentir satisfait de toute cette attention tournée vers lui mais ça ne faisait qu'accentuer son sentiment misérable.

- "Je retourne mettre la dernière touche aux plats puis je vous apporte ça." dit Christopher en quittant la chambre.

James n'arrêtait pas de se torturer l'esprit à essayer de trouver une solution pour que Jessie, Miaouss et Christopher n'aient plus besoin de lui venir en aide. Malheureusement, la seule option qui était évidente à ses yeux était aussi celle qu'il redoutait le plus. (C'est maintenant que je dois me montrer courageux pour le bien de mes amis.) s'assura-t-il.

- "Jessie?..." Elle le regarda. D'un geste de la tête, il l'invita à s'asseoir à côté de lui.

- "Oui?" demanda-t-elle en prenant place sur le rebord du lit à côté de lui.

- "... tout à l'heure j'ai demandé à Miaouss s'il serait possible que tu décides de me renvoyer chez mes parents."

La jeune femme sembla scandalisée par cette déclaration. Elle bondit sur ses pieds, posant ses mains sur ses hanches. - "Non mais ça ne va pas? Tu penses encore que je veux me débarrasser de toi après l'aide que je viens de t'apporter? Mais que faut-il donc faire pour que tu comprennes que je ne veux pas t'abandonner à ton triste sort?"

- "Ce n'est pas du tout ce que je voulais dire."

Jessie fronça ses sourcils, elle ne comprenait pas du tout où son ami voulait en venir. Lui-même il ne savait plus ce qu'il voulait exactement maintenant. Une demi-heure auparavant, il aurait été horrifié à l'idée de devoir retourner dans sa famille mais maintenant qu'il avait réalisé que les contraintes qu'il allait infliger aux êtres qui lui étaient chers, étaient encore supérieures à ce qu'il s'était imaginées plus tôt, il préférait se sacrifier à retourner là-bas pour que chacun puisse retourner à sa vie normale et à ses propres occupations. Ce ne serait pas plus mauvais pour lui de finir ses jours en chaise roulante avec les remontrances de Jessiebelle à longueur de journée plutôt que de savoir qu'il empêchait ses amis de continuer à réaliser leurs rêves.

- "J'ai réfléchit maintenant. Je veux retourner chez moi, dans ma famille. Ce sera mieux pour nous tous. Ils ont assez d'argent pour m'acheter tout ce qu'il faudra pour m'assurer un mode de vie plus autonome. Je pourrais avoir la Rolls Royce des fauteuils roulants, tu vois? Ils payeront les meilleurs médecins pour se pencher sur mon cas, j'aurais ma propre infirmière, des pièces de la maison équipées rien que pour moi."

"Et Jessiebelle?"

"Elle ne voudra sûrement plus de moi."

Jessie ouvrit sa bouchemais aucun son ne quitta ses lèvres. Elle était à court d'argument. James, son James, choisissait la fortune plutôt que de rester avec elle alors qu'elle se serait pourtant pliée à mettre son orgueil de côté pour lui venir en aide du mieux qu'elle l'aurait pu?

Une voix familière brisa le silence.

- "Non mais James, ça va pas, tu as perdu la tête?"

C'était Miaouss qui était rentré dans la pièce. Il bondit sur les genoux du jeune homme en sortant ses griffes pour avoir l'air menaçant.

- "Tout à l'heure quand tu m'as parlé tu semblais penser le contraire!" lui hurla-t-il furieux, en postillonnant dans son visage.

- "Mais j'ai changé d'avis, j'ai réfléchis tu vois."

- "Et bien tu ferais mieux de ne pas réfléchir parce que tu penses très mal!"

- "Non Miaouss!" calma Jessie d'un ton sec en le prenant par la taille pour l'éloigner de leur ami, ne désirant pas qu'il utilise son attaque griffes contre lui pour ensuite le regretter "James a raison!"

Il rentra ses griffes, baissant ses épaules.
- "Mais on a qu'une semaine à attendre Jessie, ensuite la Team Rocket se chargera de lui!"

- "Et si le docteur Zekor change d'avis, y as-tu seulement pensé? De toute façon c'est nous qui avons été complètement fous, on aurait pas dût attendre et prendre cette décision tout de suite. Si ses parents viennent le chercher ici, personne ne sera arrêté. Il est clairement évident qu'il a besoin de voir un médecin. Chaque minute que nous perdons sans le conduire à l'hôpital c'est une chance de plus qu'il perd pour pouvoir remarcher un jour. Ses parents sont riches à en pleurer, ils pourront mieux le soigner que nous on ne pourra jamais le faire!"

- "Attendez une seconde, les parents de James sont riches?" s'étonna Christopher en entrant dans la chambre, laissant quasiment tomber par surprise le plateau de bols de ramens qu'il portait.

- "Oh oui ils sont riches comme Crésus." soupira James.

- "Vous ne pouviez pas le dire plus tôt? C'est une super bonne nouvelle ça!"

- "Sous l'effet de la panique nous n'avons pas pensé à eux" mentit Jessie.

- "Tu as été le premier qui nous est venu à l'esprit." ajouta James d'un ton terne, oubliant de préciser que cette idée était uniquement venue de Miaouss.

- "Oh purée, il faut les prévenir tout de suite alors! D'abord je dois le dire à... ERIC! CHRISTINE!"

Christine, qui était partie rejoindre son mari qui fumait à l'extérieur de l'habitation, retourna hâtivement à l'intérieur lorsqu'elle entendit les cris de son jeune frère. Eric en laissa tomber sa cigarette pour accourir à son tour jusqu'à la chambre, s'imaginant qu'un accident avait peut-être eu lieu.

- "Que se passe-t-il?" s'exclamèrent-ils à l'unisson en pénétrant dans la pièce. Ils furent soulagés d'y trouver tout le monde rassemblé, sain et sauf.

- "On a un nouveau service à vous demander." annonça Jessie.

Mais Miaouss de son côté, n'était pas du tout d'accord avec ça.

(Note de l'auteur: Commentaire s'il vous plaît, les lecteurs. Je remercie"Haruna-fanfics" qui suit cette histoire, c'est grâce à toi que je suis motivée de la continuer. Je commençais à être à court d'idée donc j'ai décidé de faire un rebondissement. Ca peut donner cours à des tas d'éventualités possible. Si quelqu'un a des suggestions à faire; une idée, quelque chose qu'il aimerait voir se passer ou bien pas du tout au contraire, j'en porterais compte pour les prochains chapitres. Toutes les idées, critiques, réactions, sont attendues).
Revenir en haut Aller en bas
remy1106


avatar

Aucun Avertissement

Masculin Nombre de messages : 9142
Age : 21
Film Pokémon préféré : lucario et le mystère de mew; le pouvoir est en toi
Pokémon(s) préféré(s) : dracolosse, arceus, évoli
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : soulsilver et platine
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: Ma fanfic: Lève-toi et marche    Jeu 3 Mai - 10:33

au bon endroit au bon moment...encore une fois
Revenir en haut Aller en bas
natsu dragneel


avatar

Aucun Avertissement

Masculin Nombre de messages : 2011
Age : 25
Film Pokémon préféré : Le pouvoir est en toi
Pokémon(s) préféré(s) : aligatueur, mélodelfe nymphali et mentali
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : argent
Date d'inscription : 18/11/2011

MessageSujet: Re: Ma fanfic: Lève-toi et marche    Jeu 3 Mai - 12:57

deux bons chapitres
je n'aimerai pas qu'il retourne chez ses parents, je vois plus un autre perso le convaincre de rester et c'est ce qu'il va faire
mais bon c'est toi qui vois
hâte de voir la suite
Revenir en haut Aller en bas
Lolo57
Administrateur
Administrateur
avatar

Aucun Avertissement

Féminin Nombre de messages : 2971
Age : 23
Film Pokémon préféré : Je les aime bien tous pour être honnête, mais je dirais les trois premiers films
Pokémon(s) préféré(s) : Étouraptor
Jeu(x) vidéo Pokémon préféré : RF/VF
Date d'inscription : 27/10/2010

MessageSujet: Re: Ma fanfic: Lève-toi et marche    Jeu 3 Mai - 20:09

J'adore! Very Happy
J'espère qu'il ne va vraiment pas rentrer chez lui! Il doit rester avec la Team Rocket!
J'ai hâte de savoir la suite! Very Happy

______________________________________________________
« Don't Let Anything Stand In The Way Of Your Dreams...»
Ne Laisse Pas Quoi Que Ce Soit Bloquer Tes Rêves...

Revenir en haut Aller en bas
rose-violette


avatar

Aucun Avertissement

Féminin Nombre de messages : 17
Age : 29
Film Pokémon préféré : Lucario et le mystère de Mew
Pokémon(s) préféré(s) : Tiplouf
Date d'inscription : 30/04/2012

MessageSujet: Re: Ma fanfic: Lève-toi et marche    Lun 7 Mai - 13:14

James retourne dans sa famille mais sa place n'est évidemment pas avec eux mais avec la Team Rocket.

Chapitre 6: Le guet-apens

James ne possédait pas de numéro de téléphone avec lequel il pourrait contacter sa famille et leur habitation principale à Kanto était trop éloignée mais comme ses parents possédaient des résidences secondaires dans chaque région du monde et comme il connaissait l'emplacement de chacune d'entre elles, il avait proposé à ses amis de le conduire à la résidence située sur le continent d'Unys.

Il avait mangé son plat de ramens préparé par Christopher mais cette fois il lui avait trouvé un goût exceptionnellement fade et il avait eu quelques difficultés à avaler à cause de la boule de stress qui nouait sa gorge. Ensuite, chacun était retourné dans la jeep et Eric s'était mit en route vers la propriété indiquée.

L'inquiétude de plus en plus grandissante de son ami n'avait bien sûr pas échappé à Miaouss. - "Il est encore temps de renoncer, James!" lui répéta-t-il plusieurs fois: du moment où la jeep démarra jusqu'au moment où ils atteignirent l'immense portail qui protégeait le parc de la propriété.

- "C'est inutile Miaouss, j'ai fait mon choix."

Comme personne ne se décidait à sortir du véhicule car ils hésitaient tous à se séparer de leur ami blessé, Christine se porta volontaire pour sonner au parlophone.

- "Vous désirez?"

- "J'aimerais parler aux propriétaires des lieux."

- "Monsieur et Madame ne sont pas présents, ils voyagent pour le moment et ils ont bien spécifié de ne pas les déranger."

- "Leur fils a été victime d'un accident. Il a demandé à ce qu'on l'apporte ici, il dit que cette propriété appartient à sa famille."

- "Maître James est ici? Il fallait le dire tout de suite! Entrez! Entrez-donc!"

Christine retourna s'asseoir à côté de Christopher alors que les deux grilles du portail s'ouvraient lentement pour céder le passage au véhicule.

- "Mon Dieu James, tes parents ne sont pas riches, ils sont multimilliardaires!" s'exclama Christopher, se frottant plusieurs fois les paupières étonné par la taille de l'habitation qui se dessinait devant eux. Plus la voiture s'avançait dans le parc, plus il avait le souffle coupé par le luxe qui s'affichait dans chaque recoin du parc: une fontaine en or, des statues de marbre gigantesques, des parterres de fleurs resplendissants, rien n'avait été laissé au hasard.

- "Tu n'as encore rien vu, le château fait à peine la taille de la niche de mon caninos à Kanto." soupira James, remarquant l'étonnement de son ami.

- "Tu plaisantes? Et combien d'autres habitations comme celle-ci ta famille possède-t-elle?" s'exclama Eric à son tour.

- "Une petite vingtaine je crois."

Eric donna un coup d'œil à Christopher dans son rétroviseur, le jeune garçon avait été tellement impressionné qu'il s'en était évanoui.

Christine secoua son jeune frère pour le réveiller, de même que Jessie. Finalement, lorsqu'il ouvrit les yeux, Jessie détourna son attention de Christopher pour observer James. Il avait un regard vide, une mine blafarde, ainsi qu'une expression profondément préoccupée.

- "Tu es certain que revenir dans ce luxe c'est ce que tu désires vraiment?" lui demanda-t-elle à son tour.

- "Oui j'en suis certain." répéta-t-il "Je serais très bien ici." Il sourit mais la jeune femme sentit qu'il se forçait. Cependant, elle était partagée entre deux avis. Une part d'elle lui criait de ne pas se laisser fausser l'esprit par ce strass et ces paillettes car tout cela n'était illusoire mais une autre part lui donnait une folle envie d'envier James- (Je me demande s'il acceptera de nous glisser une petite liasse de billets de temps en temps quand nous viendrons le voir.) songea-t-elle, poussée par sa vanité.

-"Nous sommes arrivés." informa Eric en garant sa jeep dans l'allée juste à côté d'une limousine. Bien que la jeep comportait 8 places elle faisait à peine la moitié de la longueur de l'autre véhicule.

A peine le moteur arrêté, le majordome se précipita sur eux pour les accueillir.

- "Où le Maître James se cache-t-il?" demanda-t-il, agité.

- "Il est allongé derrière." fit remarquer Christine "Je vous l'ai dit, il est blessé. Il ne sait plus marcher, malheureusement."

- "Ce n'est point un problème. Je vais demander à ce qu'on le transporte à l'intérieur!"

Quand le majordome disparut derrière la porte d'entrée, Miaouss bondit sur les genoux d'Eric pour s'emparer du volant.

- "Allez, mettons les voiles tant qu'il est encore temps! C'est une très mauvaise idée de laisser James ici!"

- "MIAOUSS!" cria James "Arrête, je te répète pour la millionième fois que je sais ce que je veux! Alors arrête d'essayer de me faire changer d'avis ça ne fonctionne pas! Il est trop tard de toute façon!"

Une dispute s'engagea entre eux:

- "Non il n'est pas trop tard! Est-ce que tu as oublié tout ce que tu m'as raconté concernant ta fiancée folle à lier? !"

- "C'était des histoires. Rien de tout ça n'était vrai!"

- "Je l'ai vue te poursuivre avec un fouet!"

- "C'était un jeu entre nous, rien de plus. Ca m'amusait!"

- "Je sais que c'est faux!"

Christine et Christopher s'échangèrent des regards. "Un fouet?"

Une voix féminine attira l'attention de chacun. - "TENDRE JAMES!"

Il sursauta.

Une femme très élégante, aux cheveux rouges et aux yeux bleus-verts , portant une longue robe rose à froufrous ainsi qu'un nœud jaune dans les cheveux, accourait vers la jeep, suivie de deux de ses garde du corps. L'un d'entre eux, poussait un brancard.

- "J... Jessiebelle, tu es ici?..." gémit James, surprit de la voir. Il s'était attendu à ce que cette dernière soit partie en vacance comme ses parents. De plus, il n'y avait qu'une chance sur 20 qu'elle se trouve dans cette propriété. Pourquoi était-elle là justement?

- "Je suis venue hier spécialement à Unys car j'étais invitée au bal des princesses. Je pensais retourner ce soir. J'ai bien fait de retarder mon départ. Quel heureux hasard! Mais j'y pense! Ce très cher Julian (*le majordome) m'a dit que tu t'étais blessé? Rien de grave j'espère."

James baissa ses yeux - "Je n'ai plus aucune sensibilité au niveau des jambes..."

Jessiebelle esquissa un sourire sournois, ravie d'apprendre que son bien-aimé ne pourrait plus prendre ses jambes à son cou en la voyant.
- "Comme c'est regrettable." s'apitoya-t-elle faussement.

Elle claqua des mains, se recula pour laisser la place à ses employés afin qu'ils emportent son fiancé sur le brancard.

- "Allez, ne tardons plus, il faut te mettre en lieu sûr mon tendre! Je vais prendre bien soin de toi, je vais de ce pas contacter un médecin!"

- "M-m-mais tu veux encore de moi? Dans mon état?" s'étonna James, de plus en plus inquiet.

- "Bien entendu mon tendre, tu sais que je t'aime toujours tel que tu es." roucoula Jessiebelle. Bien évidemment, ce n'était pas vrai car pendant toute leur enfance elle n'avait jamais cessé de lui faire des reproches sur sa tenue vestimentaire ou sa façon de se comporter.

- "Mais... je pensais... je pensais..." gémit James ne trouvant plus ses mots.

- "Ne réfléchit pas trop, tu vas encore avoir la migraine."

La belle, toute réjouie, accompagna son fiancé et les garde du corps à l'intérieur du château. Ensuite, le majordome referma les portes.

- "Eh mais... attendez!" s'exclama Jessie en se précipitant sur le seuil. "Je n'ai même pas eu le temps de dire au revoir à James! En plus, je voulais vous demander quand nous pourrions prendre de ses nouvelles!"

Elle tambourina plusieurs fois sur les portes mais personne ne répondit.

- "Je te l'avais dit Jessie, en le reconduisant ici nous l'avons jeté dans un nid de dardargnants enragés!" reprocha Miaouss en s'approchant d'elle.

- "Oh non; comment ai-je encore pût me laisser aveugler?" gémit la jeune sbire de la Team Rocket en soulevant ses mains sur son visage, assaillie par un sentiment de culpabilité. Elle garda la tête basse quelques secondes pour finalement retrouver son caractère déchaîné. - "JE VOUS ORDONNE DE NOUS LAISSER ENTRER! NOUS DEVONS ABSOLUMENT PARLER À NOTRE AMI!" hurla-t-elle en tambourinant de plus belle contre les portes, usant cette fois également de ses pieds.

Finalement, la voix du majordome retentit dans un parlophone. - "Si vous ne cessez pas immédiatement ce tapage, nous alerterons les force de l'ordre! Vous n'avez rien à faire ici, vous êtes dans une propriété privée et vous n'êtes pas invitée! PARTEZ!"

Ce message réussit seulement à enrager la jeune femme d'avantage, Christine, Eric et Christopher s'approchèrent d'elle puis l'encerclèrent, saisissant ses poings en l'éloignant des portes pour la calmer.

- "Jessie, tu ne dois pas t'énerver comme ça, ce n'est pas la solution." calma Christopher en lui caressant le dos pour la rassurer. A ce contact, elle se rappela James qui lui massait les épaules pour la réconforter quand elle était en état de stress; alors, se laissant emporter par sa tourmente, elle se retourna et bondit dans les bras du jeune homme aux cheveux bruns.

- "Christopher, je ne veux pas perdre James, il est tout pour moi. Ce n'est pas seulement mon équipier, c'est mon... c'est mon..." elle réfléchit sur ses mots pour dire finalement "... mon meilleur ami."

- "Ca va aller, tu ne dois pas te mettre dans un état pareil. Il ne manquera de rien ici."

(Mais moi je lui manquerais sûrement.) pensa-t-elle.

- "Ecoute Jessie." dit finalement Miaouss prit d'une idée soudaine. - "Il y a beaucoup de domestiques qui travaillent ici. En plus, ils vont être obligés d'engager du personnel médical et toi tu es experte en déguisement."

Jessie se recula de Christopher puis s'accroupit pour être à la hauteur de Miaouss, afin de comploter avec lui. - "Où veux-tu en venir?"

- "J'ai apporté dans la jeep, la valise-ordinateur de la Team Rocket parce que je me disais que nous en aurions besoin. Elle permet de pirater les programmes informatiques mais elle permet aussi de détourner les conversations téléphoniques et... tu sais quoi? J'ai un plan! Je ne suis pas l'intelligence infinie pour rien!"

(Note de l'auteur: Je remercie Haruna-Fanfic pour les idées qu'elle m'a proposé pour ce chapitre et les suivants).
Revenir en haut Aller en bas
rose-violette


avatar

Aucun Avertissement

Féminin Nombre de messages : 17
Age : 29
Film Pokémon préféré : Lucario et le mystère de Mew
Pokémon(s) préféré(s) : Tiplouf
Date d'inscription : 30/04/2012

MessageSujet: Re: Ma fanfic: Lève-toi et marche    Lun 7 Mai - 13:15

Chapitre 7: Jessiebelle met les choses au clair

Jessiebelle s'était installée dans le lit à côté de son fiancé. Elle lui caressait le visage, lui embrassait le front, lui grimpait dessus. James avait des hauts-le-coeur en sentant son parfum pesant, lourd en musc, mélangé à l'odeur de sa laque.

- "Mon pauvre trésor, comment t'es tu blessé? Que t'est-il arrivé?"

- "Je ne sais plus."

- "En plus tu as des pertes de mémoires, mon pauvre, pauvre amour."

James serra ses paupières alors que Jessiebelle continuait de lui bécoter le visage, laissant des traces de rouge à lèvre un peu partout sur sa peau. Il était étonnant qu'elle se montre aussi affectueuse, d'habitude elle agissait à l'opposé. Si elle était aussi "gentille" et attentionnée, c'est parce que la jeune demoiselle pensait à la fortune qu'elle allait empocher grâce au mariage, en devenant l'heureuse bénéficiaire de la moitié de l'héritage de son futur-époux. Maintenant plus rien ne pourrait empêcher la cérémonie puisque James ne pouvait plus s'enfuir. Il lui appartenait enfin, tout entier, ainsi que son argent et il lui était devenu impossible de se rebeller.

- "S'il te plaît, recule un peu, tu m'étouffes." gémit James.

- "Tu me trouves étouffante? Nous avons été séparés si longtemps, tu devrais te sentir heureux de m'avoir retrouvée! Je ne t'abandonnerai plus jamais, je resterais toujours avec toi, j'engagerais le meilleur personnel possible pour prendre soin de toi. Mais dis-moi mon tendre, maintenant que tu es alité, j'y pense, tu vas être contraint de porter des couches. Mon pauvre, pauvre trésor! Tes parents désiraient tellement te voir grandir en adulte responsable et voilà que tu vas retourner à l'état de bébé. Mon gros bébé, rien qu'à moi. Je donnerais toutes les recommandations aux infirmières, je resterais dans la pièce quand elles s'occuperont de toooiiii."

James souleva ses mains sur son visage, s'imaginant Jessiebelle 24 heures sur 24 sur son dos, toute la journée, surveillant tout, épiant tout, faisant ses remontrances sur tout. - "Ce ne sera pas utile."

- "Mais si voyons, je m'assurerais que tout soit parfaitement convenable."

Jessiebelle enveloppa ses bras autour du cou de James, appuyant sa joue contre la sienne en le berçant. Le jeune homme serra ses dents, dégoûté, il venait de se plonger lui-même sous l'emprise de son pire cauchemar.

Finalement, la jeune femme interrompit ses câlineries pour déclarer. - "Bien, ne perdons plus de temps, je vais appeler le docteur."

A l'extérieur, à quelques pas de la propriété, la jeep d'Eric et Christine était cachée derrière un épais bosquet. Miaouss avait raconté en détail la personnalité abusive et dominatrice de la fiancée de James à ses amis alors tous s'étaient portés volontaires pour le sortir de ce mauvais pas. Jessie, quant à elle, était assaillie de remords et plus que jamais déterminée à réparer son erreur en récupérant son équipier sain et sauf. À côté de la jeep, les quatre jeunes gens épiaient Miaouss qui s'affairait sur l'ordinateur pour capter les conversations téléphoniques sortant du château.

- "Alors? Tu interceptes enfin quelque chose?" demanda Jessie impatiente.

- "Oui! Enfin! Il était temps! Elle a composé un numéro! Attendez, je détourne l'appel vers ton numéro... encore quelques secondes et puis... ça y est j'ai réussit!"

*Dring! Dring!*

Jessie sursauta, étonnée de sentir son téléphone portable vibrer à l'intérieur de sa veste d'uniforme. Elle ne s'était pas imaginée que Miaouss était aussi doué pour le piratage que pouvait l'être James.

Elle décrocha.

- "Allo?"

Quelle ne fut pas sa surprise d'entendre à l'autre bout du fil que Jessiebelle s'adressait bel et bien à elle. Elle activa le haut-parleur du téléphone pour permettre à ses amis d'espionner la conversation.

- "Allo vous êtes la secrétaire du docteur Legrand? Je me présente: Jessiebelle. J'aimerais vous demander s'il serait possible que le docteur vienne examiner mon fiancé car ce dernier s'est blessé, il ne sait plus remuer les jambes. J'aimerais disposer de son diagnostic avant de prendre une décision pour savoir s'il serait possible de soigner mon cher et tendre à domicile en nous équipant du matériel et du personnel nécessaire, à l'adresse... blabla..."

Jessie soupira, il ne lui était pas possible de placer une parole.

- "Heurm. Le docteur Legrand est en incapacité de travail pour le moment. Je vous enverrais sa remplaçante."

- "En incapacité de travail? C'est une excuse pour prendre des vacances! Les médecins sont tous pareils, des fainéants!" s'exclama Jessiebelle d'un ton prétentieux. "Écoutez bien ceci, j'accepte que cette inconnue examine mon fiancé mais sachez que -" À partir de ce moment de la conversation elle appuya sur certains mots " - ... c'est un patient prioritaire donc avertissez-là de se présenter rapidement, je lui donnerais une rémunération supplémentaire si elle vient dans la demi-heure. Je n'attendrais pas sa visite toute la journée! Au revoir!"

Agacée, Jessie s'efforça de conserver son ton de voix le plus aimable en répondant. - "Je lui dirais, mademoiselle, au revoir."

- "Très bien!" Suite à cela, Jessiebelle raccrocha brutalement.

- "Quelle pimbêche!" s'exclama Jessie en replaçant le téléphone à l'intérieur de sa veste d'uniforme, tremblant de colère "Ca se croit tout permis parce que ça a de l'argent!"

- "Bien, tu as entendu la conversation. Il nous reste à te trouver un déguisement de docteur et tout ça en moins d'une demi-heure!" dit Miaouss.

"Ne vous inquiétez pas pour ça!" rassura Christopher "Je suis toujours là pour vous tirer d'affaire. Je connais justement un ami proche qui pourrait me fournir tout ça rapidement."

(Note de l'auteur: Christopher continue d'être toujours là quand il faut avec ce qu'il faut)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ma fanfic: Lève-toi et marche    

Revenir en haut Aller en bas
 
Ma fanfic: Lève-toi et marche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le japonais, comment ça marche ?
» Oxygen / Slot-it CA MARCHE
» Castlevania: amis pour la vie [fanfic]
» [AIDE] le Bluetooth ne marche plus!!! de l'aide svpp
» [RESOLU] Reveil qui ne marche pas la nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon AAML :: Fictions :: Fan Fics :: En cours-
Sauter vers: